alexametrics
Dernières news

Noureddine Ben Ticha : BCE a refusé de signer la promulgation de la loi électorale

Temps de lecture : 1 min
Noureddine Ben Ticha : BCE a refusé de signer la promulgation de la loi électorale

Le conseiller politique auprès de la présidence de la République, Noureddine Ben Ticha, a affirmé, dans une déclaration accordée ce samedi 20 juillet 2019, à Mosaïque FM, que le chef de l’Etat ne signera pas la promulgation de la loi électorale.

Ben Ticha a souligné que le président de la République « refuse la notion d’exclusion et de signer des amendements taillés sur mesure pour certaines parties ».

Le conseiller politique auprès de la présidence de la République a enfin annoncé que Béji Caïd Essebsi s’adressera aux Tunisiens dans les jours à venir pour éclaircir de nombreux points relatifs à l’amendement de la loi électorale et à d’autres sujets.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (50)

Commenter

Tounsia
| 21-07-2019 22:51
Trop tard pour BCE il a mené le pays vers une implosion qui sera vu par l'histoire comme le plus minable des 3 présidents à ce jour. Calculateur Incapable de prendre de décision Prend parti pour sa famille avant sa Patrie Trouillard Couard Etc... Même pas capable de respecter la constitution et de rejeter la loi des le départ!

Abel Chater
| 21-07-2019 17:47
@Microbio| 20-07-2019 20:49
Super, super et excellent !!!
Merci beaucoup pour ton intervention logique et objective, en contradiction totale avec ce qu'écrivent ces hyènes et ces chacals inhumains, qui lynchent pour insulter et pour intimider, comme des chiens enragés. Ils n'écrivent jamais quelque chose de logique. Toujours à vouloir transformer ce journal en leur "Hammam Ennissa" virtuel, à l'image de leur Facebook. Ils n'écrivent que du "blablabla" lassant et ennuyant, n'étant utile que pour la poubelle. Rien ne reste dans la tête ni même dans les toilettes. Ils ne font que distribuer le terme «islamiste», de loin plus que je n'utilise le terme judaïque et génocidaires de Gaza, qui désignent le vrai mal et les vrais criminels contre l'humanité, de par l'ensemble du globe terrestre. Deux termes que ces hyènes et ces chacals inhumains n'utilisent jamais, jamais et jamais. Parce qu'ils appartiennent eux-mêmes à ces génocidaires de Gaza.
Encore mille mercis pour cette merveilleuse intervention.

Maxula
| 21-07-2019 17:43
Ben Ali "des projets qu il a fait.".. .. sans les avoir concrétisés, surtout !
"Nous sommes un peuple qui sait pardonner".. et c'est pour ça que les politicards les plus roublards s'en tirent bien et les voleurs restent impunis !
Merci pour eux !
Maxula.

Fares
| 21-07-2019 17:29
Je ne sais pas si ce refus est le résultat d un calcul politique. Ce qui m importe le plus est que cete loi de honte ne passe pas. C est une loi qui vise non seulement l exclusion de quelques adversaires politiques, mais l exclusion de 70% du corps électoral. C est une loi qui vise à m exclure en tant qu électeur qui ne compte pas donner son vote à ces vautours calculateurs de l ANC.

Je suis d accord avec vous que BCE a traihit les gens qui ont voté pour lui en 2014. Mais, l un dans l auttre l histoire et le peuple se rapelleront de décisions comme celles de son refus de signer la loi de la honte. Bourguiba a fait des erreurs, mais on le considère comme le père de la nation tuinisienne. Ben Ail a fait des erreurs, mais on commence a lui pardonner et à se rappeler des projets qu il a fait. Nous sommes un peuple qui sait pardonner, à l exception d une minorité haineuse et obscurantiste.

monia
| 21-07-2019 11:41
Ce sont les experts en droit constitutionnel qui ont déjà tranché

khadija
| 21-07-2019 11:30
Il est certes combinard mais ce n'est pas dans ses habitudes de piétiner la constitution...il est certainement dans les vapes et il va subir les conséquences

The Mirror
| 21-07-2019 08:01
Pour événement, c'est un événement: le président de la République s'est mis au-dessus de la mêlée, au-dessus des micmacs des uns et des autres et a exercé son rôle de CHEF de l'ETAT, garant de la Constriction et de la souveraineté nationale.
Le Président a donc refusé signer les magouilles de la racaille politique de notre pays, Ennahdha en premier, et a dit "NON".
Personne ne peut contraindre le Président à signer des torchons anticonstitutionnels.
Je n'ai pas voté pour Béji Caied Essebsi en 2014, je n'appartiens à aucun parti politique, mais, aujourd'hui, je suis fier de mon Président et de mon pays.

Tounsia
| 21-07-2019 07:47
Petite porte minuscule comme c'est petit calcul pour assurer à sa progéniture un support après lui. Rappelez-vous de son alliance avec le cheickh et sa présence au congrès des frères. Maintenant trop tard qu'ils aillent tous au durable Tous que des vendus des voyous Vive PSD

El ouafy y
| 21-07-2019 07:00
Peut être il constaté de piège contenu loi personnelle néglige intérêt general

ammmarfeti
| 21-07-2019 03:21
Bravo monsieur le Président

A lire aussi

Le député Tahya Tounes Hichem Ben Ahmed est intervenu, ce mardi 10 décembre 2019, lors de la séance

10/12/2019 23:30
0

La mesure imposant une taxe douanière aux produits trucs a été prolongée de deux ans à la suite de

10/12/2019 22:56
5

Myriam Belkadhi est intervenue immédiatement en direct et a présenté des excuses aux

10/12/2019 22:09
5

Le dirigeant Ennahdha et gendre de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem a été l’invité de Myriam

10/12/2019 21:33
28

Newsletter