alexametrics
BN TV

Mosbah Helali : la Sonede regrette les coupures d’eau

Mosbah Helali : la Sonede regrette les coupures d’eau

 

 

Le PDG de la Sonede, Mosbah Helali est intervenu, ce mardi 13 août 2019, sur les ondes de Mosaïque Fm, pour revenir sur les coupures d’eau enregistrées dans plusieurs régions de la Tunisie, assurant que les perturbations d’approvisionnement seront réglées définitivement dans 2 ans et demi.

 

Mosbah Helali a indiqué que la Tunisie a connu un pic de consommation exceptionnel du à la vague de chaleur, qui fût accentuée par la grande demande le premier jour de l’Aïd. « Dans tous les cas, la Sonede regrette les coupures d’eau, mais ceci est dû à des circonstances qui échappent à notre contrôle », a-t-il dit.

 

Il a ajouté que les coupures n’ont pas touché toutes les régions. « En effet, il y a plusieurs facteurs à prendre en considération. Les villes situées sur les hauteurs subissent, par exemple, les coupures en premier. Le débit de l'eau dépend aussi de l’offre et de la demande, dans certains cas la demande dépasse largement l’offre. Cela dit, nous avons augmenté les réserves en eau de 20% par rapport à la même période de l’année dernière ».

 

Mosbah Helali a affirmé qu’il faut en prendre en considération les changements climatiques, soulignant les efforts déployés par la Sonede malgré les grandes difficultés rencontrées sur le plan logistique et naturel.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (21)

Commenter

lechef
| 14-08-2019 12:04
Il faut prendre en considération le changement climatique.... et vous vous adressez au citoyen consommateur qui n'est pas demandé en aucun cas d'en tenir à ce facteur...Mais, pour la Sonede , d'ailleurs ceci est un pas positif de soulever cette hypothèse car il servira les ingénieurs Sonede d'en tenir compte dans leurs études. Il faut savoir aussi que cette entreprise datait depuis belle lurette et arriver à ce stade prouve que les études n'ont pas été réalisées ou bien un problème et une défaillance d'exécution .
.Dans les deux cas C'est grave.
Bref, parlez peu et travaillez beaucoup !
Ceci concerne toutes les entreprises .....

The Mirror
| 14-08-2019 08:37
Nous refusons les excuses de la sonede, nous demandons au Gouvernement de débarrasser notre soneede de tous les incapables qui y travaillent. Ces gens-là, sont les bras cassés de la sonede, ils sont payés par les contribuables pour assoiffer les contribuables.
Il faut faire le ménage à la sonede et débarrasser cette institution vitale des ses microbes, à commencer par le PDG. Toute autre mesure serait inefficace, et les coupures d'eaux reprendront COMME D'HABITUDE.
Nos barrages regorgent d'eau, et les tunisiens meurent de soif, cela est insupportable.

St Just!
| 13-08-2019 23:14
Rien ne peut justifier cette situation... sauf votre incompétence.
Vous n'êtes à la hauteur d'une telle responsabilité... donc vous dégagez

Adnène
| 13-08-2019 22:19
ça sent le faux à plein nez ce qu'il raconte. Le pire c'est qu'il affirme que des reversoirs dans le grand Tunis ne peuvent plus alimenter la réseau quand le niveau d'eau baisse à l'intérieur. On laisse des gens sans eau par les grandes chaleurs parce quel le réservoir est mal conçu et que des bras-cassés employés par cette compagnie n'ont pas remédier à ce défaut ....les moto-pompes existent et même avec une alimentation électrique avec des capteurs solaires. Mais quand la médiocrité se trouvent à tous les niveaux on voit le résultat .... Le pire c'est que tous demandent des avantages sociaux , des augmentations de salaires et une augmentation des prix facturés. La classe politique s'en fout et n'a aucun programme d'action .....à croire qu'ils se plaisent dans la ruine continue du pays!!!!

veritas
| 13-08-2019 20:15
https://m.youtube.com/watch?v=kW8d-JMkg8s

MA
| 13-08-2019 18:03
Malheureusement, c'est une société mal gérée. Aller voir le service de la SONEDE d'Ezzahra; c'est catastrophique. Je me suis déplacé il y a deux semaines aux bureaux de ce service pour payer une facture. il y avait une longue queue et une seule porte ouverte pour entrer et sortir. J'ai attendu plus de 20 minutes. J'étais obligé de rentrer sans payer ma facture. Je ne pouvais pas supporter la chaleur et les bousculades.
Je me demande:
1) Pourquoi on ne peut pas payer par internet? Je viens de rentrer du Sénégal et J'ai appris que les Sénégalais payent leur facture à partir de leur téléphone mobile. On nous parle de la Tunisie numérique et sincèrement je ne vois pas grand'chose, au moins au niveau de la SONEDE.
2) Pourquoi il n'y a pas d'agent de sécurité pour répondre aux besoins des clients et mettre un peu d'ordre dans la maison.
3) Pourquoi il n'y a pas une petite machine où les clients peuvent prendre un numéro, et premier venu premier servi.
Donc, je ne suia pas étonné s'il y des coupures d'eau malgré une très bonne saison de pluie. Tout simplement, la SONEDE est gérée par des incompetents.

Zohra
| 13-08-2019 17:10
Des nullards
Enclenchez la procédure de gestion de crise
les gens vont devoir arrêter de faire tout ce qu'ils faisaient pour accomplir ce qu'ils sont censés faire dans le cadre d'une gestion de crise et d'une communication de crise efficace.

Allez-y vous coucher c'est un secteur vital. En aucun cas ne doit confier à des nullards de votre espèces. Vous nuisez même à tout un système.

Quel culot, vous devez être limogé immédiatement

Ridha
| 13-08-2019 16:43
En absence d'état Pendant 9 ans . En présence d'un UGTT qui manipule les grèves partout , le système de planification s'est arrêté. L'électricité , l'eau , l'évacuation des eaux usées et pluviales, les services médicaux et l'administration en général est entrain de se bloquer , changer un PDG par un autre ne va rien donner . Le tunisien qui a largement contribué à la destruction de son pays en suivant l'UGTT est entrain de payer la facture

Pitbull
| 13-08-2019 16:01
Ce PDG est un grand baratineur.....je l'ai entendu à plusieurs reprises lors d'interviews sur les chaînes radio...il ne vs laisse même pas le temps pour lui poser des questions de fond.....

G&G
| 13-08-2019 15:55
Le 13/08/2019 au lieu du 14/08/2019

A lire aussi

« Neuf membres du mouvement Ennahdha et deux politiciens ont parrainé ma candidature à la

19/08/2019 15:46
8

Invité de Midi Show, M. Jarboui est revenu sur les parrainages attribués aux candidats à la

19/08/2019 15:23
0

Newsletter