alexametrics
Dernières news

Mohsen Marzouk : nous voulons un gouvernement sans Ennahdha après les élections !

Mohsen Marzouk : nous voulons un gouvernement sans Ennahdha après les élections !

 

 

« Nous n’ambitionnons pas de devenir président de la République. Nous sommes en train d’appeler toutes les personnalités politiques à rejoindre ce projet. Le président de la République avait appelé à rassembler toutes les forces politiques et c’est ce que nous sommes en train de faire », a indiqué Salma Elloumi Rekik, présidente de Nidaa Tounes (fraction Hammamet), lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui, mardi 11 juin 2019, à Tunis.

L’ancienne ministre-directeur du cabinet présidentiel a toutefois esquivé la question du journaliste selon laquelle le chef de l’Etat l’aurait chargée de rassembler la famille démocratique en vue de se préparer aux prochaines échéances électorales.

L’ancienne ministre du Tourisme et de l’Artisanat a également indiqué que les deux partis détiennent un programme économique regroupant plusieurs points, notamment la relance économique, le développement régional, l’investissement, et la politique fiscale.

De son côté, le président de Machroû Tounes, Mohsen Marzouk, a indiqué que le pauvreté et le chômage sont les principaux ennemis à combattre pour ce projet de fusion entre Nidaa et Machrouû. Le mouvement islamiste Ennahdha est, quant à lui, considéré comme leur concurrent politique n°1.

« Nous serions vraiment heureux si un gouvernement pouvait être constitué sans Ennahdha après les prochaines élections. Toutefois, la décision finale revient à l’électeur », a-t-il lancé.

E.B.A.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (17)

Commenter

J.trad
| 12-06-2019 10:55
Vous avez le droit de vous lamenter ,de Nahdha ,Nahdha ,à été intimidée ,par les ennemis de l'Islam ,Nahdha intimidée par les slogans répugnants,qui qualifient l'ISLAM de rétrograde,obscurantiste ,etc. Nahdha ,intimidée par ce qui est arrivé en EGypte ,contre les FRère MUsulmans ,les soupçons,et toutes les manipulations ,ont tout fait pour souiller l'image de la Religion , ce n'est qu'une illusion ,personne ne peut atteindre le prestige du Divin ,NAhdha intimidée ,et ne disposant pas de dispositif de personnes ,,à CHARYSME ,NAhdha doit passer par un recyclage ,rien ne presse ,Nahdha a intérêt ,à laisser le passage à la présidence pour les envoûtés ,les cupides,les prétentieux ,l'amalgame de volontés sincères et non sincères ,JAbha,NAbil El9aroui,3abir Mousi ,et compagnie ,croient qu'ils peuvent mettre l'économie sur les railles , c'est leur objectif ,mais les moyens financiers ,restent limités ,je suis pour que Nahdha prépare tout un projet scientifique de mise en relief des versets coraniques à vocation économiques ,écologiques,m

HatemC
| 11-06-2019 21:49
Le pouvoir est entre les mains des islamistes depuis 2011 petit crétin '?' HC

observator
| 11-06-2019 19:59
que vous êtes déjà au pouvoir depuis 2014.
Pourquoi vous n avez pas lutter contre la pauvreté et le chômage ?.

Ou ces 5 années vous ont servi à remplir vos poches d abord et à vous disputer entre vous le pouvoir et le gâteau. .

Le ventre est bien plein vous pouvez baratiner les Tunisiens pour renouveler le bail encore pour 5 ans.

Quelques fois je me pose la question si ce genre de spécimen réfléchit à ce qu' il dit.

C est le comble du mépris pour les Tunisiens.

Faouzi38
| 11-06-2019 18:27
Les Femmes debout et les Hommes assis, aucune classe aucune galanterie aucune tenue, ils ce croient au café...
Franchement c'est a des gens comme ça que vous voulez laisser la Tunisie ?

Abel
| 11-06-2019 17:13
lui la girouette, elle l'opportuniste sont en train de mentir jour et nuit pour rééditer la coalition destructrice Ennahdha - Nida pour les année à venir.
Qu'ils se rassurent, le peuple tunisien n'est pas dupe à ce point. Il va les chasser du pouvoir une fois pour toute et élire ABIR MOUSSI en présidentielle et en législatif pour redresser l'économie mais surtout pour changer le système politique mis en place par les rétrograde
Vive la Tunisie moderne , vive ABIR MOUSSI

Citoyen de Tunisie
| 11-06-2019 16:08
La politique mensongère d'un vieux disque

Justinia
| 11-06-2019 15:58
Il faut d'abord les gagner ces élections...

Carthage Libre
| 11-06-2019 15:43
Ce qui veut dire que nous allons TOUTES ET TOUS dans la même direction, même réflexions, même constat et mêmes conclusions.

Bye Bye Mohsen. Asta la Vista.

Carthage Libre
| 11-06-2019 15:37
On dit en Tunisie "yal3ab bidha/ka7la".

Il sent que l'électorat en fait une question centrale en Tunisie et veut en finir avec l'islamisme poltique définitivement. Donc il se place dans ce "produit de niche" si vous me passer l'expression.

A force de "jouer", on se prend à son propre jeu. Il s'était même rapproché de la Secte islamiste à un certain moment. Nida Tounes à dit la même chose et fait son contraire juste après les élections.

En tant qu'observateur de la scène politique, la SEULE qui tient le cap et qui ne mâche pas ses mots est bel et bien Abir Moussi.

Je voterai Abir Moussi. C'est acté. Emballé c'est vendu.

Ahmed
| 11-06-2019 15:02
Trop peu de sécurité.
Pas d'engagement clair.

A lire aussi

S’occuper de sa campagne électorale n’entre pas dans ses prérogatives de chef du gouvernement

22/08/2019 21:57
0

Le candidat à la présidentielle, Abdelkrim Zbidi a été présent, ce jeudi 22 août 2019, sur le

22/08/2019 20:43
5

Les parlementaires ont approuvé, ce jeudi 22 août 2019, deux propositions concernant la modification

22/08/2019 20:00
0

Le président de Machroû Tounes a commenté à travers un statut posté, ce jeudi 22 août 2019, la

22/08/2019 19:12
3

Newsletter