alexametrics
samedi 23 septembre 2023
Heure de Tunis : 11:03
Chroniques
Les justificateurs continuent de justifier l’injustifiable
Par Ikhlas Latif
02/06/2023 | 15:59
4 min
Les justificateurs continuent de justifier l’injustifiable

 

Les justificateurs continuent de justifier l’injustifiable. C’est une déconcertante caste qui a actuellement le vent en poupe dans le pays. Cette caste fait beaucoup de bruit et agit en troupeau bien discipliné porté par un élan d’obséquiosité impudente.

Sans-gêne, arrogante, notre caste acquise au pouvoir est prête à tout pour en faire la promo, pour lui reluire les pompes ou blanchir ses actions. Selon les situations, ces gens-là peuvent faire montre d’une étonnante mauvaise foi à en frôler le ridicule. Ces gens-là peuvent être méchants comme une teigne, tellement mauvais qu’ils n’hésitent pas un instant à détruire la réputation des personnes qui ne pensent pas pareil et à se délecter des injustices qu’elles subissent. Cette caste vit parmi nous, bien implantée dans notre société. Elle ne cesse de recruter dans ses rangs, jouant sur les instincts primaires des masses désabusées, jouant sur les sentiments de haine et la soif de vindicte.

 

C’est ainsi que notre caste se trouve être pourvue d’une remarquable aptitude à justifier toutes les actions ou inactions du régime et de ses sbires. Fait intéressant, ces gens peuvent tout autant justifier la chose et son contraire en un clin d’œil, au gré des changements de position du grand manitou. On avait pu constater ce comportement dans plusieurs affaires qui ont secoué l’opinion. L’histoire des œuvres retirées de la Foire du livre ou celle des étudiants arrêtés pour une chanson satirique, illustrent bien le phénomène. Un jour, ils vouaient aux gémonies auteurs et étudiants impudents en encensant un pouvoir fort qui ne laisse plus passer les incartades. Le jour d’après, ils applaudissaient ce même pouvoir, injustement accusé d’atteinte aux libertés, parce que le chef a voulu rattraper le coup en s’exprimant contre la censure.

Les exemples sont multiples. Le fait est que ces personnes gangrènent la société. Elles font que le régime continue d’agir dans l’impunité, tirant partie de la cacophonie de hordes de laudateurs décérébrés. Populiste, le régime se dit l’incarnation la plus pure du peuple et de ses intérêts, et cette démagogie marche trop bien.

 

Ainsi, quand un jeune élève est tabassé devant son lycée par un policier qui lui fait perdre l’usage d’un œil. Quand un juge émet un mandat de dépôt contre ce même élève pour le si célèbre « outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions » … Ainsi, on retrouvera nos amis de la caste qui accourent pour déverser des tonnes de justifications pour dire que c’est normal qu’un agent tabasse un sale garnement et que le garçon est forcément coupable et a fauté quelque part. Attendons de voir si le Président dénonce l’agression et l’incarcération du gamin, vous verrez les justificateurs en pamoison devant une telle mansuétude et l’élève aura droit au titre de victime.

Comme ces personnes n’ont aucun scrupule à justifier les violences policières quand elles sont adoubées par le chef, vous les trouverez en première ligne en train de justifier les pressions et les poursuites pour des idées et des paroles contre journalistes, activistes de la société civiles ou politiciens. Et puisque le chef ne manque pas une occasion de taper sur toutes les voix dissonantes et de les accuser de traitrise, la caste des justificateurs laisse libre court à sa haine et à son complotisme primaire pour dézinguer tout ce qui critique encore. Vous les trouverez en première ligne à conspuer les dizaines de personnalités arrêtées dans les affaires dites de complot, peu importe que les procédures n’aient pas été respectées, peu importe que les dossiers soient vides ou basés sur des dénonciations saugrenues et à la limite débiles. Vous les retrouverez applaudissant la mise au pas de la justice et justifier les flagrantes injustices.

Ils se pensent prémunis. Ils se croient au-dessus de la mêlée des attitrés félons. Ils sont convaincus que l’État c’est la représentation de leur caste et que donc cette caste c’est l’État. Ils contribuent bêtement à la déconstruction des quelques acquis qui constituent un filet de sécurité pour tous sans exception. Le fait est que leur tour arrivera un jour et ils goûteront à l’injustice. Mais ce jour-là, il n’y aura plus de filet de sécurité.

 

Nietzsche disait : « L'État est le plus froid de tous les monstres froids : il ment froidement et voici le mensonge qui s’échappe de sa bouche : “Moi, l'État, je suis le Peuple.” ».

Par Ikhlas Latif
02/06/2023 | 15:59
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Fares
Une absurdité habite au palais de Carthage
a posté le 03-06-2023 à 21:33
Les étudiants de logique formelle s'amusent toujours en apprenant pour la première fois que dès qu'une contradiction (i.e. une formule logique qui est est toujours fausse, qui n'a pas de modèle) glisse dans les hypothèses, alors il est possible d'inférer tout ce que l'on veut. Les conclusions sont aberrantes, mais la preuve (ou le processus d'inférence) est irréprochable.

Le fait que KS soit président est une aberration. Si on accepte cette aberration, alors il ne faut pas reprocher aux youyoueurs d'inférer le ridicule en empruntant un cheminement qui est des fois rationnel et des fois pseudo logique et totalement ridicule.
why_in_GZ
Normal
a posté le 03-06-2023 à 17:47
J'aime bien lire les commentaires des fameux justificateurs. Y en a pas un pour rattraper l'autre... C'est le beuglement béat d'une troupe de moutons qui se bat pour un maître qui n'en a cure d'eux. Mais, il faut les excuser. La liberté ne les intéresse pas. Ils n'ont jamais appris à réfléchir d'eux-mêmes. Non, ils préfèrent les raccourcis, les théories des complots, les histoires à dormir debout et s'abreuvent de théories farfelues. ILS ADORENT être sous le joug. Et puis depuis le départ de ZABA, ils l'attendaient ce moment: il leur fallait un sidhoum pour qu'ils puissent l'idôlatrer. Et quand sidhoum met les opposants en prison pour des affaires fabriquées et vides, ils vont l'encenser.
Ce qui est le plus marrant, c'est que KS est fini et il partira un jour. Alors les orphelins de KS devront chercher d'autres sidhoum pour recommencer leur cinéma...
why_in_GZ
Bizarre
a posté le 03-06-2023 à 17:40
C'est quand même bizarre qu'avec tant de contorsionnistes, on n'ait pas plus de champions olympiques en Gymnastique...
CHYB
Soyons plus objectifs dans la description des faits
a posté le 03-06-2023 à 12:05
Ce qui me gêne énormément dans ce genre d'article, c'est qu'on fonce tête baissée sur des faits sans prendre la peine d'étudier sereinement les différentes versions de l'affaire. Est ce que la fille qui est supposée avoir été agressée sauvagement par ce jeune homme a le droit d'être une victime ? Celle là on l'oublie trop facilement Donc, attendons que la justice fasse ses enquêtes avant d'incriminer le policier ou le garçon. Sinon on risque de constituer une contre-caste aussi néfaste que celle qui est dénoncée. Tout ce qu'on espère des chroniqueurs de B.N. c'est qu'ils soient plus objectifs, plus mesurés, plus équilibrés et plus professionnels dans leurs relations des faits
DIEHK : merci à "IL" qui secoue le cocotier de temps à autre....
Lala Latif: J'adore votre article !!!
a posté le 02-06-2023 à 19:25
Je commence comme dans 1 dissertation :
La politique, c'est savoir à qui on prend du fric pour le donner à qui.
Et que :
Toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme.
à ***:
Il faut savoir être citoyen, c'est-à-dire "faire de la politique". Certes, en faire c'est courir le risque de se tromper ; mais ne pas en faire c'est être sûr de se tromper.
*** : Si tu deviens homme d'Etat, n'oublie pas que le grand secret de la politique est dans ces deux mots : savoir attendre. Si tu es Prof et pour devenir Président, souviens-toi qu'on se tire de tout avec ces deux mots : savoir agir?
Pour le moment, tu es mal barré mais il y a 1 espoir !
En politique [...] il n'y a pas d'hommes, mais des idées, pas de sentiments, mais des intérêts, en politique, on ne tue pas un homme : on supprime un obstacle, voilà tout.
C ce qui se passe actuellement.....
Il faut une science politique nouvelle à un monde tout nouveau, mais il est mal barré avec ses incultes d'Echaaba tourido ?
Mais, je vous assure que : Le meilleur des régimes ne vaut que ce que valent les hommes qui le servent et en politique, la communauté des haines fait presque toujours le fond des amitiés.
Président : personne qui agit avec un grand pouvoir et une faible responsabilité et Politique : Lutte d'intérêts déguisée en débat de grands principes. Conduite d'affaires publiques pour un avantage privé.
Mais et par expérience, la vérité est que tout homme intelligent, vous le savez bien, rêve d'être un gangster et de régner sur la société par la seule violence. Comme ce n'est pas aussi facile que veut bien le faire croire la lecture de romans, on s'en remet généralement à la politique'?'
Et je termine par vous dire que :
Une fois de plus se pose l'éternelle question : est-ce Dieu, est-ce le diable qui gouverne le monde ? Et seule une foi injustifiable permet d'affirmer que finalement le diable est au service de Dieu.
Karl Jaspers ' Introduction à la philosophie















Zarzoumia
Ni dieu ni le diable
a posté le à 22:32
Concernant notre prof disons que l'enfer est pavé de bonnes intentions. Sinon ni dieu ni le diable qui gouverne, c'est l'Homme libre qui gouverne. '?tant de culture musulmane je dirais que " ALHAMAHA FOJOURAHA WA TA9WAHA" me convient parfaitement pour innocenter dieu et le diable et demander des comptes à cet Homme libre qui se prend pour dieu et qui se défausse sur le diable.
DIEHK : Al rahmane......
Merci pour ton compliment !!!
a posté le à 13:36
Je ne t'ai jamais répondu M ou Mme la Zarzoumia qui du haut de son petit attend la 1 ère victime à gober.
Je t'invite à lire ou relire sourate "Al Rahmane" et peut être tu comprendras un bout de ma pensée de mon com.
Ct
Zarzoumia
What ?
a posté le à 16:14
J'ai juste discuté la citation que vous avez présenté. Cela n'a rien avoir avec votre pensée.
LMT
Racaille
a posté le 02-06-2023 à 17:22
Cette racaille, cette caste de m...dont vous parlez a un chef qui se charge épisodiquement d'exciter ses instincts les plus bas et les plus vils. Elle est faite de minables ecerveles qui en veulent à tout le monde et même au bon dieu et qui sont assoiffés de jalousie et de sang. Que faut-il espérer de ces gens aigris qui ne veulent que le malheur des autres et qui n'ont aucune personnalité ni aucun principe au point de tourner leur veste en fonction du vent et de ce que dicte leur satané chef?
Zarzoumia
Caste des intouchables
a posté le 02-06-2023 à 17:03
C'est exactement ce qui se passe dans le pays. Les champions de la contorsion intellectuelle. On a l'habitude de dire que celui qui se tait face à l'injustice est un diable muet, là on est face à des diables bruyants. Une caste aux comportements pavloviens et qui agit en meute.
La mansuétude du pouvoir et l'impunité fait de cette caste la caste des intouchables. Le fait qu'elle est en charge de la sale besogne au service du pouvoir fait d'elle aussi la caste des intouchables.
L'état et la société continuent leur descente aux enfers dans un brouhaha frénétique où la raison n'a plus sa place.