alexametrics
Dernières news

Les journées parlementaires de Nidaa Tounes démarrent malgré la demande de report

Les journées parlementaires de Nidaa Tounes démarrent malgré la demande de report

Les journées parlementaires du mouvement Nidaa Tounes ont démarré ce samedi 24 septembre 2016, en présence de 26 députés, et ce malgré la présentation d’une demande de report. Le président du bloc Nidaa Tounes à l’ARP, Sofiène Toubel, a indiqué à la TAP que l’ordre du jour de ces journées prévoit la désignation des membres représentant le parti au sein des commissions parlementaires et du bureau de l’Assemblée des représentants du peuple.

 

Il a précisé, à la même source, que le dépôt des candidatures pour les commissions parlementaires et le bureau de l’ARP prend fin samedi à 14H00, et que les journées parlementaires devront aboutir à l’adoption d’une déclaration finale.

Le directeur exécutif du parti Hafedh Caïd Essebsi avait demandé, vendredi, à Sofiène Toubel de reporter ces journées, en réponse à la requête de plusieurs députés du mouvement.

 

Le député Mohamed Saïdane, a expliqué à la TAP que  la demande de report, signée par 35 députés du groupe parlementaire de Nidaa Tounes, a pour objectif de rapprocher les vues sur la restructuration du bloc et d’étudier les moyens à même de permettre d’en préserver l’unité.

Il a ajouté que « la tenue des journées parlementaires, malgré les différends au sein du groupe, risque de compromettre l'unité du bloc parlementaire », s’étonnant de voir Sofiène Toubel s’attacher à tenir ces journées parlementaires dans les délais préalablement fixés, soit les 24 et 25 septembre, malgré l’absence de la majorité des membres du groupe.

 

M. Saïdane a précisé que le différend qui divise le groupe parlementaire porte notamment sur l’ordre du jour de ces journées qui devrait prévoir l’élection d’un nouveau président du bloc et de ses vice-présidents pour la nouvelle session, conformément au règlement intérieur de l’ARP.

L’ordre du jour défini lors de la réunion du bloc tenue jeudi dernier porte sur la désignation des membres représentant le parti au sein des commissions parlementaires et du bureau de l’ARP.

Les députés Mohamed Saïdane et Wafa Makhlouf ont présenté officiellement leur candidature à la présidence du groupe parlementaire de Nidaa Tounes.

 

M.B.Z (avec TAP)

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Mermoz
| 25-09-2016 20:58
Pourquoi reporter une date ? A mon avis cela n'est pas dans l'INTÉRÊT D'UNE COALITION DE NIDA TOUNES mais dans l'intérêt du bon destructeur de nida tounes (?) . C'est malheureux mais c'est comme ça. Chose inadmissible du temps de BOURGUIBA. EL FAREH YAFHEM

Martyr Vivant
| 25-09-2016 19:04
NT depuis son alliance avec Nahdha (experte dans la démolition de ses '' amis ''depuis la Troïka à ce jour )ne cesse de connaitre des divisions intestines , au point de ne plus pouvoir fixer une date pour son congrès constitutif !!!l'unique gagnant dans cette affaire est Nahdha , qui risque de pouvoir gouverner SEULE dans ce vide étonnant d'un PARTI FORT ET POPULAIRE !Pauvres gueux qui ne cessent de promettre sans rien faire ! qui parlent mais ne font rien ! qui s'opposent toujours sans savoir contre qui ! PAUVRE TUNISIE D'APRÈS JANVIER 2011 !!! Quel gâchis !!! Quelle adolescence politique déplorable !!!

Ezzaki
| 25-09-2016 13:28
Essayer de comprendre les membres de ce parti c'est comme essayer de parler de la couleur du caméléon.
Des personnes venues de tous bords, assoiffées de pouvoir qui ont détruit les rêves des tunisiens.
Qu'est ce qui unit Elloumi, Ben Romdhane, Jelloul, Aidi, Chaker? Capitalistes, communistes, libéraux, socialistes. Les étiquettes n'ont plus d'importance, tous derrière BCE pour une place au soleil.
Nous sommes leurs victimes et nous le méritons bien.

El Chapo
| 25-09-2016 12:37
Un petit numide bien gras...qui profite bien de la corruption et des coups bas ...

Mansour Lahyani
| 25-09-2016 09:30
Ah, ça c'est fort de café : HCE, le grand Sebsi Jr, n'a pas été entendu par le gros Toubel, il y a donc beaucoup de vent dans les branches de sassafras de Nida... Est-ce le début de la culbute, ou s'agit)il seulement dune guérilla d'ego survoltés ? Même dans ce cas assez improbable, s'asseoir sur une requête du "directeur exécutif", ça n'annonce rien de bon pour le petit junior...

SAM53
| 24-09-2016 21:15
Ce parti NI DA NI NON est en train d'imploser à cause des intérêts personnels de ses dirigeants et à leur tète HCE qui veut diviser pour mieux régner.La Patrie avant le parti n'est vraiment pas leur devise wallah.

Un tunisien.
| 24-09-2016 20:27
Ces gosses, ils ne sont d'accord sur rien!
Pauvre Tunisie!

A lire aussi

La couverture des médias en question était également déséquilibrée servant les intérêts de certains

17/09/2019 09:47
0

Dans une déclaration téléphonique accordée ce matin, mardi 17 septembre 2019, à Wassim Ben Larbi sur

17/09/2019 08:51
0

En effet, il y a un début de polémique autour de la question

17/09/2019 08:27
2

Jaouhar Ben M'barek, coordinateur général du mouvement Destourna, a publié dans la soirée de ce

16/09/2019 22:38
22

Newsletter