alexametrics
Chroniques

Les crimes sont tellement nombreux qu’ils ne sont pas encore répertoriés

Temps de lecture : 5 min
Les crimes sont tellement nombreux qu’ils ne sont pas encore répertoriés

 

Écrire c’est aligner des mots qui, sans pudibonderie, vont s’accoupler pour rendre la phrase intelligible, la pensée exprimée, l’opinion lancée. L’exercice est réussi quand le propos est fluide et clair. Il atteint l’art quand se mêle à la lecture, la justesse dans la forme qui exprime un fond rendu captivant et devenu évident.

 

Tel n’est pas le rôle de l’éditorialiste qui, lui, doit rendre compte de faits, sur lesquels il pense qu’il est de sa responsabilité d’alerter l’opinion sur leur existence, en expliquant leurs conséquences, en éclairant leurs genèses.

 

Ainsi Venise peut être une ville qui, lorsqu’on conte sa beauté et son mystère avec talent, peut nous faire entrevoir l’antre de la postérité académique. Mais Venise vaut aussi plus qu’une messe littéraire et là elle sombre sous les eaux. La marée haute de mardi a été la plus haute depuis 53 ans, avec une eau qui est montée à 1,87 mètre. Et c’est le second niveau le plus haut de l’histoire de Venise, derrière le 1,94 mètres de 1966. Pour clarifier le propos, lors de ces 53 dernières années, Venise a connu ses deux plus hautes marées. Venise qui existe depuis quelques 1500 ans. En 53 ans, nous avons réussi à faire à la nature ce qu’elle n’a pas osé faire seule en 1500 ans.

 

Et parce que les faits sont têtus, les eaux sont remontées hier vendredi à 1,54 mètre, pour noyer une nouvelle fois la ville. Et elles remontent encore trop haut au moment même où ces lignes sont écrites, et la ville est une nouvelle fois noyée.

 

Il ne faut pas être fin scientifique pour comprendre ce que les fins scientifiques nous disent ;  la tropicalisation du climat due au réchauffement climatique provoquant fortes pluies, fortes marées, forts vents, détruit Venise qui n’a plus de Sérénissime que son surnom.

 

Pour accélérer le temps, et parce que ce réchauffement est trop lent pour certains, on est donc allé transformer, en face de la Belle, le port de Marghera en une gigantesque zone industrielle maritime. Saupoudrons l’ensemble avec des mouvements marins quotidiens et destructeurs, provoqués par les énormes paquebots touristiques qui viennent caresser les rivages de la Douce, et en pratique nous aurons raisons de Venise dans quelques années. L’écologie ne devrait pas être des parti politiques, ça devrait être un parti pris, pour paraphraser ma tante. #coulée

 

Mais Venise n’est pas la seule, Montréal a dû décaler les sorties d’Halloween du 31 octobre au 1er novembre. Les prédictions de pluies ce soir-là écrasaient un record vieux de 100 ans exactement. Le Canada qui est rentré avant l’heure dans les entrailles du froid hivernal, avec un 18 degré historique enregistré dans la nuit de mardi à Québec. Il a d’historique le petit signe moins à placer devant. #gelée

 

Mais Venise et Montréal ne sont pas les seuls. En Ardèche en France, cette semaine la terre a tremblé. Pas un peu, 5,4 sur l’échelle de Richter. Il est vrai qu’il y a une faille à cet endroit-là, précisément sous le village de Teil, faille qui existe depuis la nuit des temps et qui a donc décidé de se rompre maintenant ? On peut vous affirmer, ici à Business news, en quasi-exclusivité, que les scientifiques explorent la possibilité que cette éventuelle rupture soit due à l’exploitation de la carrière de calcaire qui se situe juste au-dessus. #tremblée

 

En France toujours, on pleure les feux qui ravagent la forêt amazonienne. On les pleure tellement que ça a donné lieu à une passe d’armes entre les deux présidents, français et brésilien, qui a mis à mal la relation diplomatique bilatérale. En France donc, on pleure les feux de la forêt amazonienne, mais on décale de 2020 à 2026 l’interdiction de l’huile de palme dans les biocarburants. Huile de palme grande responsable de la déforestation dans le monde et plus particulièrement en forêt amazonienne. Déforestation responsable des incendies de forêts dans le monde et plus particulièrement en foret amazonienne.

 

En France, on va continuer à pleurer les feux de la forêt amazonienne, et on va pouvoir le faire au volant de sa voiture qui roule aux arbres de la forêt qui brûle. #brûlée

 

 

Et en marge de ces Hommes qui marquent des points à la planète, ou peut-être d’ailleurs est-ce l’inverse finalement, d’autres aspirent à un monde meilleur et ça commence par la liberté.

 

Liberté des Hongkongais qui manifestent pour plus de démocratie depuis plus de six mois et que les milles tentatives de récupérations ou de déstabilisations, notamment par la mafia locale, n’ont pas réussi à venir à bout de leur motivation. Motivation qui désormais les poussent à non seulement manifester les week-ends, mais à désormais avoir des actions de blocages en semaine de la circulation, des universités et plus globalement du fonctionnement de la Cité. La tension monte et la violence aussi. Deux morts cette semaine. #tuée

 

Liberté des Boliviens qui ont obtenu dimanche dernier la démission d’Evo Morales, président élu pour la quatrième fois en octobre 2019, mais cette fois-ci au premier tour avec pourtant un score de 47%. Nous en avions parlé ici.

Evo Morales qui, soit parce qu’il en a lourd sur la conscience, soit parce qu’il ne croit pas à l’indépendance d’une justice qu’il a eu sous ses ordres pendant 15 ans, a décidé de fuir et de se réfugier au Mexique. La présidente par intérim a déclaré qu’il pouvait revenir, mais qu’il devra répondre des crimes dont il est accusé. Et ils sont tellement nombreux, qu’ils ne sont pas encore répertoriés. #pillée

 

Liberté des Chiliens qui ont obtenu qu’une nouvelle constitution soit écrite, pour remplacer celle du dictateur Pinochet jugée beaucoup trop libérale. On en a également parlé ici.

Les partis politiques sont donc parvenus à un accord pour résoudre une crise politique, qui dure depuis plus d’un mois, et une crise sociale dont on peut se demander si elle n’a pas toujours existé. Ainsi donc, il est fort probable que le peuple chilien soit appelé aux urnes pour élire une Assemblée constituante qui aura pour mission de rédiger une nouvelle constitution, plus parlementaire que présidentielle, afin d’éviter les éventuelles dérives et de respecter les particularités des opinions de chacun.

 

A cet effet, il leur est suggéré de ne pas lire la presse tunisienne pour éviter d’être spoilés de la suite et notamment de l’incroyable épisode 11 de la saison 8 sur l’élection du président de l’Assemblée nationale et la désignation du nouveau chef du gouvernement. #trahie

 

On s’arrêtera là, car embrayer sur l’éventuelle destitution du président Trump, donnerait une lueur d’espoir à une semaine trop sombre pour le mériter.

 

C’est la fin de la semaine, c’est la fin de ce trip, vous pouvez éteindre vos smartphones !

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

mansour
| 18-11-2019 09:45
les patriotes nationalistes,Marion Maréchal+Marine Le Pen,Salvini,Trump font preuve d'un sens de responsabilité et ont la capacité de s'engager pour solutionner les problèmes que subissent les nations victimes des bobos Macron,Merkel,Bruxelles,Soros et les démocrates américains+Pelosi,Biden,Hillary Clinton,Obama collabos vendus à l'islam politique,aux petrodollards islamistes et à la finance mondialiste

Gg
| 17-11-2019 18:57
Vous rejetez encooooore sur les autres votre responsabilité dans la catastrophe qui tombe sur votre pays?
Hypocrisie, duplicité, art de la manipulation, coups dans le dos, tromperie généralisée...vous n'avez besoin d'aucun maître.
'?voluez, avancez un peu, regardez vous en face, par Zeus!

mansour
| 17-11-2019 16:38
soutenu par les riches bobos capitalistes-mondialistes Macron,Merkel Bruxelles,Soros et les démocrates américains islamistes Pelosi,Biden,Hillary Clinton,Obama et ...

Gg
| 17-11-2019 12:52
Après ce qu'il vient de se passer en Tunisie, je remercie Dieu -ou la tectonique des plaques- d'avoir placé une mer entre nos deux pays.
Il ne reste plus qu'à mettre le FN au pouvoir pour gérer cette nouvelle donne avec la fermeté qu'il faut...

Farouk
| 17-11-2019 08:59
Comme d'habitude j'allais dire .
L'idée de tout regroupé dans un livre ne sera pas mal . '?a sera un témoin pour l'histoire .
Merci de partager avec nous ici sur BN.

Ajoula
| 16-11-2019 19:00
Et notre chère Tunisie, ou plus exactement ce qu'il en reste ?

1/3i
| 16-11-2019 18:12
battant celui de 1m87 en 1966.

Merci de vous relire avant de cliquer sur "publier"

BN : Veuillez vérifier vos informations. Il s'agit bien du deuxième record historique derrière celui du 4 novembre 1966 (1,94 m)

Monia
| 16-11-2019 15:55
concernant l'huile de palme dans les supposés biocarburants'?' comme quoi en politique la semaine n'est jamais finie!

LAM
| 16-11-2019 15:04
Surtout l'antépénultième paragraphe ! Bravo

A lire aussi

Les islamistes sont-ils de bons gouvernants ? Assurément non.

15/12/2019 15:59
14

Il va falloir trouver les bons mots, pour faire les bonnes phrases. Les bonnes phrases pour exprimer

14/12/2019 15:34
3

Le premier round du « tachkil » ou formation du gouvernement a

13/12/2019 16:59
2

Ce que l’on pouvait craindre ou plutôt ce à quoi on pouvait s’attendre va probablement avoir

12/12/2019 19:40
7

Newsletter