alexametrics
Chroniques

Le stylo du président et l’ordre mondial

Le stylo du président et l’ordre mondial

Pendant que nous guettions le stylo du président de la République en Tunisie, il s’est passé des choses ailleurs

 

Comme chaque semaine, nous allons commencer par les nouvelles du berceau de notre possible troisième guerre mondiale, le détroit d’Ormuz qui, rappelons-le, voit transiter le tiers du pétrole mondial qui voyage par voie maritime.  Après la confiscation par les Anglais d’un bateau iranien le 4 juillet dernier, ce sont désormais les Iraniens qui ont décidé de garder, en plus de la Révolution, les bateaux violant le droit maritime mais uniquement dans le détroit d’Ormuz, et uniquement les navires britanniques. Et c’est donc ainsi que le Stena Impero battant pavillon de la Reine a été arraisonné ce vendredi par Téhéran. #touchécoulé

 

Le détroit D’Ormuz voit passer des bateaux mais aussi des drones. Et les Américains tout aussi pointilleux sur le code de la route aérienne que peuvent l’être les ayatollahs du droit de la mer, déclarent avoir abattu jeudi un engin iranien qui faisant dangereusement route sur un de leurs navires de guerre, qui lui naviguait donc pacifiquement. Ce que les Iraniens nient en déclarant que tous leurs drones sont rentrés à bon port jeudi. Que le gamin qui a égaré son jouet volant dans la zone se manifeste. #topgun

 

Ormuz berceau du transport du pétrole, Iran gardien de la révolution, il nous manque l’Arabie Saoudite, deuil de l’Islam par le tombeau de son Prophète, et destinataire des prières par la Kaaba d’Abraham. L’Arabie Saoudite va donc de nouveau accueillir des militaires américains sur son sol qui, plus proches ainsi, pourraient mieux contenir nous dit-on, les ardeurs nucléaires iraniennes. Comme on n’apprend pas de l’Histoire, nous ne nous rappellerons pas que la dernière fois, c’était en 1991, à la première guerre du Golfe, que ça a duré jusqu’en 2003, que les fidèles musulmans se sont offusqués de cette présence certes païenne mais surtout belliqueuse sur les Terres Saintes de l’Islam, et qu’un certain Oussama Ben Laden avait notamment profité de cette offense pour construire un discours structuré qui lui a permis des milliers de recrutements pour Al Qaïda. On connait la suite. On la connait tellement bien, que désormais, débarrassés de Ben Laden, en voie de l’être de Daech, on s’attèle donc à la reproduire. L’Histoire ne se répète pas, ce sont les Hommes qui la répètent. #topgunlasuite

 

 

Plus loin, la guerre a un autre visage, François de Rugy, l’a appris à ses dépens. Ministre de l’Ecologie en France, il était la cible d’une enquête à rallonge de notre confrère Mediapart. L’enquête a ratissé de ses habitudes alimentaires à l’Assemblée nationale lorsqu’il la présidait, jusqu’au logement de sa directrice de cabinet ministériel en passant par l’utilisation de ses indemnités parlementaires du temps de sa députation. Qui de ces informations révélées ou de ses réactions toutes maladroites ont eu raison de sa charge ministérielle, on ne se prononcera pas, mais il n’en demeure pas moins que ces enquêtes se sont soldées par sa démission. #houseofcards

 

Si d’ailleurs, prononçons-nous. François de Rugy a réagi comme très exactement il ne fallait pas réagir. Il a triangulé avec l’opinion publique en ne s’adressant pas à elle directement, mais en répondant à Mediapart et par la méprise. Tant que les décideurs ne comprendront pas que le citoyen ne s’identifie pas à celui qui est au pouvoir mais à ceux qui exercent le contre-pouvoir, tant qu’ils traiteront ceux-là par le mépris et le dédain, même si ceux-là sont dans l’erreur, la calomnie ou une prise de position partisane, ils récolteront les foudres de l’opinion. On peut le regretter, mais la règle est ainsi faite. Ne pas accepter de l’appliquer est un choix, qui ne mérite pas l’irrespect, mais dont il faut assumer les conséquences. Le pouvoir a des avantages, son exercice a des règles, l’opinion a des codes, et ces trois règles ont des marges de manœuvres assez étroites. La Presse, de tout temps et en divers temps, soit on la bâillonne, soit on la méprise. La respecter est l’apanage des Sages, en jouer est l’art du Politique, la protéger est l’exercice démocratique. #thegoodwife

 

Après tout ça, on peut effectivement continuer à s’interroger pour savoir si la maladie de Lyme, maladie due à la morsure d’une tique, ne serait pas en réalité le fruit d’une expérience de recherche par les services américains sur une arme biologique qui aurait mal tourné. C’est en tout cas une question qui mérite d’être creusée pour les représentants du peuple américain qui ont adopté l’amendement de l’élu du New Jersey réclamant une enquête sur ce sujet. Précisons, pour parfaire la thèse complotiste, que la maladie de Lyme tient son nom du village où elle est apparue et qui se trouve à quelques encablures seulement du laboratoire 257 qui est l’endroit où les scientifiques américains mènent leurs expériences secrètes. #xfiles

 

La semaine est finie, il nous reste à féliciter les Algériens pour avoir su si brillamment et si courageusement gagner la CAN, il nous faut féliciter les Tunisiens pour avoir su si brillamment et si courageusement marquer tous ces buts, même ceux que nous avons encaissé. La semaine est finie, la loi n’a pas été promulguée par le président et on peut donc reprendre nos recherches en droit constitutionnel faute de cour éponyme. #designatedsurvivor

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

Be zen
| 21-07-2019 21:30
... ou sirotant une celtia. ...
Désolé.

Be zen
| 21-07-2019 20:41
Je récidive.
Votre cigarette au bec n'est pas un bon exemple pour nos enfants.
Changez de photo et soyez exemplaire, Monsieur.
La photo est franchement ridicule. Je ne publierai jamais une photo me montrant en train de manger un plat de couscous ou en sirotant une celtia.
Allez, soyez raisonnable !

mansour
| 20-07-2019 18:13
quotidiennement le peuple iraniens manifeste et proteste la nuit pour éviter la repression sanguinaire des Gardiens de la révolution de la dictature islamique,radicale et totalitaire de l'islam politique des ayatollahs sans jamais pouvoir empêcher la contestations populaire d'Iran malgrés les martyres et les leaders emprisonnés et exécutés en toute inégalité

Zohra
| 20-07-2019 13:25
http://www.maladie-lyme-traitements.com/statistiques-monde.html

'?a fait peur

Zohra
| 20-07-2019 12:35
'?a c'était arrivée à un collègue il y a plus 4 ans en visitant une des forêts canadienne, il était revenu atteint de cette maladie après une piqûre d'un tique. Pauvre vieux à 22 ans il avait souffert le martyre. Plus d'un an dans une chaise roulante plusieurs mois d'hospitalisation.

Tout est possible.

En Afrique du Nord on ne manque pas de tiques mais forte heureusement on n'a pas cette maladie.


https://www.rtl.fr/actu/international/maladie-de-lyme-une-experience-militaire-americaine-qui-a-mal-tourne-7798059441

A lire aussi

Il s’avère donc que les parrainages des candidats à l’élection présidentielle posent plus de

18/08/2019 21:19
2

Il reste la majorité des autres candidats, ceux qui ne présentent pour l’instant aucun programme

14/08/2019 15:59
11

Ce n’est pas énorme comparé aux 27 candidatures lors du premier tour de la dernière campagne

11/08/2019 20:30
26

On dit que l’été c’est la saison des

10/08/2019 12:22
3

Newsletter