alexametrics
lundi 03 octobre 2022
Heure de Tunis : 06:42
Dernières news
Le ministère de l’Intérieur rappelle que son rôle est de protéger les citoyens et les libertés
09/08/2022 | 16:53
2 min
Le ministère de l’Intérieur rappelle que son rôle est de protéger les citoyens et les libertés

 

Réagissant à l’ampleur qu’a pris la polémique suscitée par l’intervention de quelques sécuritaires en plein spectacle de l’humoriste Lotfi Abdelli, le ministère de l’Intérieur a publié, ce mardi 9 août 2022, un deuxième communiqué où il a tenu à préciser qu’il est chargé de la protection des vies et des biens, du maintien de l'ordre et de la sécurité de l'État et de ses institutions, et qu’il tient à s'acquitter de son devoir, sans réserve, avec dévouement et dans le respect de la loi.

 

Le ministère a ajouté que « les forces de sécurité intérieure exercent leurs tâches sous la supervision directe du ministre de l'Intérieur dans le respect de la discipline, de l'application de la loi et des instructions de leur commandement ».

 

« Le ministère de l'Intérieur est soucieux d'exercer son devoir de veiller à ce que les citoyens exercent les libertés publiques et individuelles dans le cadre de ce qui est autorisé par la loi, et dans le même cadre, il tient à assurer la protection de tous ses agents durant l'exercice de leurs fonctions et de garantir leur dignité dans le cadre de la loi et selon les procédures en vigueur » a-t-il souligné.

 

Le ministère de l’Intérieur a enfin réaffirmé son « attachement à son devoir sacré et inconditionnel de protéger la patrie et de servir ses citoyens avec dévouement », précisant que ses positions sont exprimées exclusivement via ses structures officielles.

 

Hier, le ministère de l’Intérieur a démenti tout refus des sécuritaires de sécuriser le spectacle de Lotfi Abdelli organisé dimanche à Sfax et a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les évènements survenus la veille.

 

Le département réagissait à la polémique qui a secoué la toile après que quelques agents présents sur place ont essayé d’interrompre le spectacle de Lotfi Abdelli en réaction aux critiques de l’humoriste jugées offensantes. 

Le ministère de l’Intérieur avait indiqué que Lotfi Abdelli s’était attaqué à l’institution sécuritaire avec un geste obscène ce qui a suscité l’ire des unités déployées pour sécuriser le spectacle. 

Il a ajouté que les agents de sécurité étaient restés sur place jusqu’à la fin du spectacle et qu’ils avaient, en plus, raccompagné l’humoriste jusqu’à son hôtel. 

Le département a fait savoir que le Parquet, consulté, avait ordonné l’ouverture d’une enquête sur les circonstances dans lesquelles cet incident a eu lieu en plus d’une enquête administrative au sein du ministère de l’Intérieur. 

 

Le ministère de l’Intérieur a, par ailleurs, souligné son attachement au respect des droits de l’Homme et de la liberté d’expression dans le cadre des lois en vigueur. 

 

M.B.Z

 

09/08/2022 | 16:53
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Dt
Bla bla
a posté le 09-08-2022 à 22:45
Toujours la même vieille histoire à dormir debout,à chaque gaffe des pseudo sécuritaires et à chaque tollé,on nous sort le même communiqué plein de dogmatisme et leçons de bonne conduite théorique.Une formalité en somme.ils savent bien que le problème est endémique.Des sous gradés qui ne font qu'à leur guise et des cadres dépassés et surtout soucieux de préserver leurs acquis.Un Secret de polichinelle...le vrai problème de l'appareil sécuritaire dans notre pauvre petit pays reste à mon avis la formation plus que médiocre des nouveaux recrutés depuis au moins les 15 dernières années.Le niveau d'instruction de ceux ci est tellement si bas qu'aucun remède n'est malheureusement efficace face à la gabegie qui s"est installée durablement. Rien qu'à voir l"accueil qu'on vous réserve lorsque vous allez au commissariat de police pour un quelconque service et vous comprendrez tout
DHEJ
Bizarre un communiqué contraire à la loi
a posté le 09-08-2022 à 22:20
N°82-70!


Surtout qu'un juriste est à la tête de ce ministère.


Les forces de sécurité intérieure agissent sous l'autorité du Président de la République ...