alexametrics
BN TV

Le drapeau israélien brûlé dans une école de Gafsa

Temps de lecture : 2 min
Le drapeau israélien brûlé dans une école de Gafsa
 
 
(Photo d'illustration)

 
Dans l’école primaire publique de Douali (gouvernorat de Gafsa), les jeunes enfants ont assisté à une manifestation en faveur de la cause palestinienne. Le drapeau israélien a été brûlé au milieu de la cour de l’école et les enfants ont scandé des slogans pro-palestiniens en brandissant des pancartes et des drapeaux préparés à l’occasion. Le tout, dans l’euphorie générale
« La Palestine est libre et les juifs ne sont pas les bienvenus », scandaient-ils en chœur à la demande des enseignants. 
 
 
Une suspension des cours de 20 minutes a été décidée aujourd’hui, vendredi 22 novembre 2019, par la fédération générale de l’Enseignement, dans toutes les écoles, collèges et lycées de la République. De 10h à 10h20, de jeunes élèves « exprimeront ainsi leur soutien à la cause palestinienne et rendront hommage aux nombreuses victimes de la bande de Gaza », peut-on lire dans le communiqué de la Fédération.
 
 
Ces 20 minutes n’auront certainement pas permis à ces jeunes enfants d’en savoir un peu plus sur le conflit israélo-palestinien, ni de réviser les cours d’histoire. Ceci aura permis, en revanche, d’attiser chez eux la haine et l’incompréhension d'une cause qu'ils ne connaissent pas, mais aussi de contribuer à nourrir l’amalgame qui existe encore aujourd’hui entre juifs et sionistes.
 
Encore une manifestation de pur populisme que certains intellectuels – à l’instar de l’avocate et chroniqueuse Maya Ksouri - qualifient de « totalement ridicule ».  
 
 
R.B.H


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (65)

Commenter

Alaraleb
| 25-11-2019 22:44
Pourquoi les tunisiens se laissent t'ils embarquer dans toute cette haine anti israélienne , vous perdez la tête ,mes amis tunisiens ,vous n'avez plus de personnalité ?.Demandez a ceux qui ont vécu la présence palestinienne en Tunisie ,s'ils sont objectifs , vous diront la vérité ,qui vous degoûtera . Cordialement.

Carthage Libre
| 25-11-2019 14:20
Ils sont entrain d'être formatés de plus belle, ça s'accélère.

AUCUNE sortie collective dans des sites archéologiques antiques, Carthaginois, Romains et Byzantins.

AUCUNE incitation à la culture générale et à la science, loin de la géopolitique ; les enfants ont besoin d'amour, pas de haine, ils ont besoin...D'APPRENDRE, de COMPRENDRE ; est ce que ce genre de manifestations haineuses vont les faire cogiter sur la réalité de Gazea, bande détenue en otage par une clique de bandit zélotes khwenjias extrémistes islamistes, qui tuent leur peuple par procuration...pour que des jeunes enfants en Tunisie brûlent les drapeaux israéliens?

C'est quoi cette folie qui s'installe dans NOTRE pays, c'est quoi! Tout cela se passe sous nos yeux et on doit fermer nos gueules quand il s'agit de critiquer le Hamas?!!!

Dernières choses : des 100 de milliers de palestiniens vivent dans le bien être et le confort en Israel même, croyez moi, je sais de quoi je parle ; ils votent même, et sont la 3eme force politique d'Israel. Si un seul de ces enfants avait un dixième du confort de ces palestiniens, j'en serais heureux.

Kays
| 23-11-2019 21:46
C'est bien vous qui radotez en continuant à ne pas expliquer en quoi je ne sais pas ce que j'écris. Comme argumentaire vous n'avez que l'invective ou le sophisme.

Je n'ai jamais écrit que vous n'étiez pas tunisien, vous pouvez être tunisien et ne pas vous sentir solidaire de l'oppression que vivent les palestiniens. Mais vous êtes largement minoritaire. Le tunisien en général est solidaire de la Palestine et le sera toujours sans jamais être anti-juif et solidaire de tous les peuples opprimés sur cette planète.

Les moyens de cette solidarité ont toujours été contre-productifs (violence ne faisant que légitimer les anexions , manifestation inutiles, drapeaux brûlés etc etc).

Moi je parle de l'économique et je sais pertinemment ce que j'écris. C'est parce que je le sais que vous avez réagi de la sorte car vous savez que cela fait mal. Le musulman consomme énormément mais il a dans sa religion un mois durant lequel il s'abstient de consommer la journée(il se goinfre malheureusement le soir lorsqu'il a les moyens) . Un ramadan perpétuel sur les produits des grandes entreprises qui font la puissance économique des pays oppresseurs et nous verrons ce que représente la puissance des consommateurs musulmans que beaucoup détestent à l'exception de leur seul pognon.

Ils ont l'embargo, nous avons le jeûne...


TAHYA TOUNES

Zarbout
| 23-11-2019 19:51
Je suis tunisien à part entière et je me suis investi pour la cause palestinienne mieux que vos autres.

Je me répète : vous ne savez pas ce que vous écrivez !
Arrêtez de radoter, voilà mon conseil.

Kays
| 23-11-2019 18:27
Vous me traitez de trouillard alors que vous ne m'avez toujours pas expliqué vos propos. Vous m'appeliez votre frère en Avraam(Ibrahim pour nous les musulmans) et maintenant vous m'insultez. Voyez vous Monsieur Zarbout (formidable pseudo ayant la consistance d'un vent, d'une flatulence oserais-je dire puisque vous m'insultez ) lorsque qu'un débateur passe du respect à l'insulte cela prouve à quel point sa position n'est pas défendable. Dites tout simplement que vous êtes pro-israélien et favorable à la politique de cet '?tat. Dites le clairement plutôt que de faire mine de ne pas comprendre ce que j'ai écrit.

Voyez-vous Monsieur nous tunisiens musulmans nous ne supportons pas ce qui est fait à nos frères palestiniens sur leur propre terre. Nous tunisiens et algériens savont ce que c'est que d'être colonisés, humiliés et traités comme des sous-hommes. C'est parce que nous avons vécu cela que nous nous opposons à toute forme d'oppression des peuples et de colonisation.

Les moyens de cette solidarité sont pour le moment inefficaces voire idiots(brûler un drapeau ou brandir un drapeau) mais c'est en cessant de consommer les produits des entreprises multinationales produisant en Israël que les musulmans feront pression sur cet '?tat afin qu'il change sa politique.

Il y a un éveil de la conscience arabe, musulmane et plus largement un éveil de la conscience humaine, y compris en Israël dont une grande partie de la population ne supporte plus ce qui est fait aux palestiniens par solidarité humaine mais aussi car ces personnes pensent véritablement à l'intérêt d'Israël sur le long terme et sont donc les israéliens les plus patriotes et intelligents.

Tout le montre en réalité.

Tahya Tounes

Farouk
| 23-11-2019 17:26
Depuis cette maudite tawra la tunisie coule doucement mais surement.
La tunisie a touche le fond.
En brulant le drapeau Israelien et insulter les juifs, les banques qui se portaient caution pour la tunisie lui tourneront le dos, car detenues par des juifs supporters de leur pays, Israel.
Tunisie pauvre de toi.

EL OUAFFY Y
| 23-11-2019 16:03
Vous avez bien réagit on peut pas être royaliste que le roi
l'affaire palestinienne incombe au ayant droit seul habilité d'évoquer ce sujet .
Il me semble que les Palestiniens ont perdu beaucoup à cause de gérance de certains pays Arabe .

Zarbout
| 23-11-2019 14:53
Qu´ils veulent soutenir leur chère Palestine cela est de leur droit. Maintenant utiliser des jeunes élèves dans la cour d´une école pour bruler et scander des chants anti-juifs ou autre me parait tout à fait déplacé.

L´école dispose d´une certaine intégrité morale qu´il faut respecter. Elle est là pour transmettre du savoir et surtout des valeurs universelles dont vous parliez entre autre l´article premier de la charte des Nations Unies à savoir « les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. » L´école doit être un facteur d´intégration et non pas un lieu où on propage la haine et le mépris de l´autre.

Comme vos autres vous faites la même faute en pensant que la question palestinienne est une question arabe. Non Madame, la question palestinienne est de facto une question inter-palestinienne. Ils vont arriver tous seuls à régler leurs propres affaires sans notre aide malsaine et mal détournée.

Il faut savoir embrigader ses sentiments et se tourner vers sa propre raison.

zilos
| 23-11-2019 14:14
selon nos informations et le reste du monde ,je n'ai jamais vu une petite et modeste maisonnette d'une famille palestinienne bombardée par les sionistes (pas les israéliens qui sont pour la paix ) .les maisons de luxe de la bourgeoisie palestinienne et les islamistes daechiens sont visées et eux qui manipulent les pauvres pour manifester contre les sionistes .les pauves enfnats partent vers l'autre monde alors que les vraix criminels vivent en paix .leurs enfants fréquentent les bonnes écoles et universités de l'occident alors que les pauvres apprennent le coron pour devenir des bombes .
réveillez vous yarhamkom allah .chercher vos intérêts avant toute chose .les politiciens palestiniens n'ont jamais chercher un accord .ils reçoivent de l'aide pour tout les palestiniens qui ne l'ont jamais vu .

Fatou
| 23-11-2019 13:05
La haine de l autre si lointain pourtant à l état pur par l Education de la Tunisie !!
C est prépare une génération de haine de bêtise qui se retournera contre les politiciens de Tunisie car le mensonge des faits historiques ne vont pas tromper tt le monde avec internet quelle honte quel déshonneur

A lire aussi

Ennahdha devra débattre de ses affaires en interne

18/09/2020 21:14
3

L’image est juste surréaliste et la vidéo publiée en direct se suffit à

18/09/2020 18:39
35