alexametrics
lundi 03 octobre 2022
Heure de Tunis : 06:34
Dernières news
Le SNJT condamne les récentes agressions perpétrées contre des journalistes
09/08/2022 | 14:58
1 min
Le SNJT condamne les récentes agressions perpétrées contre des journalistes

 

Face à la recrudescence des violences physiques et verbales commises contre les journalistes et les photographes, le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a condamné les agressions subies par ces derniers ces derniers jours. Le SNJT fait porter la responsabilité de ce qui est arrivé à ces adhérents à Sfax aux syndicats de sûreté et au ministère de l’Intérieur et réclame d’engager des poursuites contre les agresseurs.

Il recense, en particulier, les violences ayant visé les journalistes et photographes, présents lors du spectacle de Lotfi Abdelli le 7 août dernier à Sfax et qui ont enregistré l’attaque subie par l’artiste et qui sont devenus eux-même la cible de sécuritaires en civil, à cause des enregistrements qu’ils avaient. Parmi eux, Fathi Triki et Aymen Hdider. Des journalistes ont reçu des messages d’insultes à cause du soutien qu’ils ont manifesté à leurs collègues.

Par ailleurs, le SNJT évoque la campagne de diffamation qui a ciblé Wissal Kassrawi par des pages suspectes sur les réseaux sociaux, de la part de responsables au ministère des Affaires sociales ainsi que par des soutiens de Kaïs Saïed.

 

Le syndicat a aussi mis en garde contre la gravité de la répétition de ces atteintes et la continuité du principe d’impunité, qui menace la liberté de la presse et l’intégrité physique des journalistes. Et d’appeler les organisateurs du Festival de Sfax à fournir aux journalistes et photographes un espace de travail sécurisé, vu les menaces auxquelles ils font face.

 

Et de spécifier qu’un staff juridique est mis à la disposition de tous ceux qui ont été agressés et intimidés pour poursuivre toutes les personnes impliquées dans leur agression.

 

I.N

09/08/2022 | 14:58
1 min
Suivez-nous
Commentaires
CESARIOS
UN JOURNALISTE EST REPECTE par ses..............
a posté le 09-08-2022 à 19:55
ce n'est pas n'importe qui pourra devenir un journaliste ou un chroniqueur ou un animateur des plateaux télévisés ou radiophoniques? il faut exiger des conditions de formation, des stages pratiques , de se conformer aux lois, d'être à la page, de dénicher l'information bien prouvée et bien vérifiée
1/3i
@patriote
a posté le 09-08-2022 à 19:21
C'est quoi un journaliste patriote..
Celui qui cire les pompes du pouvoir en place qui vous plaît. Ou celui qui explique les faits, son opinion ?

Il me semble que bn est dans son rôle. Si cela ne vous convient pas, créez votre propre media.
La critique est facile, bien calé sur sa chaise devant sa chicha

Quant à vos commentaires.. ils sont toujours aussi vide de néant.
Patriote
En attendant
a posté le 09-08-2022 à 16:42
Avec mes respect pour les quelques journalistes honnêtes qui nous présentent la vérité de la situation avec des analyses consistants permettant aux lecteurs et à l'opinion public d'être responsable et conscient de la gravité sociale économique et politique du pays et appelant à l'union de tout le monde pour sauver notre pays et l'aider à reprendre sa vie comme c'était le cas en Allemagne et au Japon après la 2ème guerre mondiale
Beaucoup d'autres veulent nous cacher là réalité en nous donnant des informations en grande manchette relatives aux dedtricheurs et envahisseurs du pays je dite ennakba - nejib chebbi- le fameux jawhar - hamma- gazi -......
dans toute vrai démocratie lorsqu'on on ne reussit pas et qu'on échoue dans notrr mission on a obligation de présenter des excuses et de quitter les lieux
Et les médias ont un rôle très important de pousser ces gens à sortir par a petite porte en defendant la juste cause de sauvetage du pays et pas se mettant du côté des ceux ayant échoués et ruinés le pays
Il fautre bien donner l avis et l'avis contraire df ceux qui veulent construire et pas ceun qui incitent à la division à la destruction df 'état et même la guerre civile comme l indiqué le gourou au journal echark
Cz fzit vraiment mal au coeur de ne voir aucun article dénonçant ces termes
Un journaliste patriote doit défendre les intérêts dj pays en premier lieu aucun dirigeant ne peut immortel mais pays continueras malgré tout
Vive la tunisie libre des envahisseurs pilleurs et de leurs associés 0% qui ne pensent qu'a leurs intérêts