alexametrics
Dernières news

Le Front populaire refuse de rencontrer Youssef Chahed

Le Front populaire refuse de rencontrer Youssef Chahed

Le Front populaire a annoncé, dans un communiqué daté de ce mardi 9 août 2016 et signé par son porte-parole Hamma Hammami, son refus de s’entretenir avec le nouveau chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed.

 

En effet, le Front populaire explique dans ce document que le cabinet de M. Chahed a contacté la veille le porte-parole du parti pour organiser une réunion avec une délégation du Front, mardi 9 août. Chose qu’il a refusé, étant donné que le parti avait refusé de participer aux concertations pour la constitution d’un "gouvernement d’union nationale", n’a pas signé l’accord de Carthage et a refusé l’enchainement ayant conduit à la nomination de Youssef Chahed pour la formation  du nouveau gouvernement.

 

«Le Front populaire ne voit pas l’intérêt de cet réunion formelle, qui concerne la formation du nouveau gouvernement de la "coalition". Le parti exprimera, le temps opportun, sa position de la structure et de la composition de ce gouvernement à la suite de son annonce au grand public. Elle y déterminera à cette occasion sa relation de cette nouvelle formation, en fonction de ces actions face aux problèmes fondamentaux du pays et du peuple», lit-on dans ce même document.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (17)

Commenter

Elsa ben Amor
| 10-08-2016 17:35
'Ce sont les béni non non de la Tunisie .

Professeur de droit
| 10-08-2016 09:28
Le FP a refusé de signer l'accord de Carthage et a n'a pas accepté la nomination de Chahed, qu'il considère comme illégitime. il est donc normal que le FP s'abstienne de le rencontrer, n'ayant rien à discuter avec lui. C'est logique et ils ont raison de ne pas se faire utiliser, encore une fois, par BCE (qui a rendu visite médiatisée à Hamma, juste pour préparer l'opinion à son deal avec ennahdha ! ). Chahed lui-même, n'y croit pas et les a invité pour des simples raisons médiatiques.

smirnov
| 09-08-2016 23:31
Chbik dima Négatif ya Hamma, EzZine Mcha, el bled tbadlet ounti laa?

Lario
| 09-08-2016 23:07
la TUNISIE n'a plus besoin des initiatives présidentielles, ses interventions sont apparues inadéquates improductives et hatives, la nomination de mr essid comme chef de gouvernement est déplacée et erronée, ses conséquences en sont les preuves, et celle de mr chahed n'est pas intelligente et faussement choisie, tous les marasmes de notre chére tunisie sont économiques et sociaux et pour les grands maux il faut des grands remédes et parmi ceux-ci ,le plus urgent , le plus nécessaire et surtout le plus psychologique est le choix d'un chef de gouvernement qui sera basé sur sa compétence et son rayonnement reconnu à l'échelle nationale et internationale concernant ces deux secteurs et en proposant un programme global bien réfléchi et bien établi, par des financements réels avec des échéances prévisionnelles bien étudiées, et des concrétisations avec courage, avec transparence et en assurant une bonne gestion.Notre TUNISIE pullule de dirigeants responsables experts dans tous les domaines, il faut seulement les impliquer , les laisser travailler et c'est l'ARP qui peut jouer son role de superviser

Fehri
| 09-08-2016 22:22
Venez au moins au hammam; il y aura assez de henné et harkous.

ToujoursOui
| 09-08-2016 20:51
On a passé le temps par le changement des ministeres et rien n'a changé jusqu'a maintenant..." denya mahich klem w hdith..denya 5edma w discipline "........
... Ki 5ouh...

Scarabée
| 09-08-2016 20:36
Vos règles de modération sont tellement à géométrie variable que l'on s'y perd ...
D'autant que vos modérateurs font plutôt dans la subjectivité. Ils suppriment - ou pas - selon l'humeur du jour, selon le temps qu'il fait, selon la tendance du moment. Ce qui fait que, même si l'on fait des efforts pour ne pas user d'attaques frontales, pour rester "politiquement correct" et contourner vos sens interdits, il devient fort délicat d'essayer d'exprimer des avis sans le risque de passer à la trappe.
Quel est donc l'intérêt de continuer à participer à l'éventuel débat et à l'échange d'idées ?
Doit-on penser que vous êtes devenus les partisans de la pensée unique ? Cela serait très décevant de votre part.

Scarabée
| 09-08-2016 19:50
Mon commentaire vous était adressé. Il était inutile de le faire paraître.
Par contre, je n'ai pas eu de réponse à ma question.

BN : merci de respecter nos règles de modération

Scarabée
| 09-08-2016 19:33
Je constate avec amertume que mon commentaire, qui allait dans le sens de la décision du Front Populaire, a été supprimé. Sans autre forme de procès.
Seuls ceux critiquant le FP et sa position ont eu le privilège d'apparaître.
Où est la neutralité en ce qui vous concerne ?

Tunisienne
| 09-08-2016 18:50
Si votre propos est de dénoncer tout le système politique pourri qui est actuellement en place, on peut comprendre et même approuver !

Cependant, vos moyens de contestation sont à la portée du citoyen lambda, mais ne sont pas dignes d'un parti qui siège au Parlement. Vos électeurs ne vous ont certainement pas portés là pour que vous vous disiez «non concernés», «non intéressés», «en dehors de» [toutes les décisions les plus importantes]. Et ce n'est certainement pas avec ces éternels refus de tout et cette INACTION que vous allez attirer un nouvel électorat !

A lire aussi

Les résultats prémilitaires du premier tour de la présidentielle ont été annoncés dans l’après-midi

17/09/2019 19:58
3

La direction de la campagne électorale du candidat d’Ennahdha, Abdelfatteh Mourou a tenu, ce mardi

17/09/2019 18:55
12

Business New a compilé les écarts entre les dix premiers candidats dans les chiffres donnés par les

17/09/2019 17:16
7

Le parti Au cœur de la Tunisie a organisé, ce mardi 17 septembre 2019, une conférence de presse dans

17/09/2019 17:03
1

Newsletter