alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 02:00
SUR LE FIL
L'arrêt de la Cour d’appel de Tunis valide le congrès extraordinaire non-électif de l’UGTT
13/10/2022 | 17:06
1 min
L'arrêt de la Cour d’appel de Tunis valide le congrès extraordinaire non-électif de l’UGTT

La Cour d’appel de Tunis a statué en faveur de la validation du congrès extraordinaire non-électif de l'Union générale Tunisienne du travail (UGTT). Elle annule ainsi le jugement émis en première instance en novembre dernier. L’annonce a été faite, ce jeudi 13 octobre 2022, par la page Facebook du syndicat.

 

En octobre dernier, la Cour d'appel avait décidé de reporter le prononcé de l'arrêt sur l'affaire de l'annulation du congrès extraordinaire de la centrale syndicale. Le 22 septembre 2022, elle avait décidé, de surseoir à l'action intentée contre l’Union par plusieurs syndicalistes pour annuler son congrès extraordinaire tenu pendant l’été 2021.

L’examen de l’affaire était prévu en juin, mais la Cour d’appel avait décidé de le reporter à cause de la grève des magistrats protestant contre la révocation de 57 magistrats.

 

Rappelons qu’un jugement avait été rendu par le tribunal de première instance de Tunis le 25 novembre 2021, portant sur l’annulation du congrès extraordinaire non électif de l’UGTT organisé les 8 et 9 juillet 2021 à Sousse. Ce jugement a fait l’objet d’un recours en appel par la centrale syndicale, qui s’est attachée à la légitimité de son congrès, conformément à son règlement intérieur et à la volonté de ses structures de base.

13/10/2022 | 17:06
1 min
Suivez-nous
Commentaires
abc
Qui aurait osé ?
a posté le 14-10-2022 à 15:35
Il faut en avoir dans ... pour oser prendre une décision contraire .
Encore un jour
de deuil .....
a posté le 13-10-2022 à 21:44
Les plus grands perdants dans cette affaire de justice sont, sans aucun doute, Ghannouchi, Ennahdha et le Front du Salut. A degré moindre, Abir Moussi, déçu à son tour, doit se grincer les dents...! Depuis plusieurs mois, cette armada d'opposants déchus et périmés par l'élan salvateur du 25 juillet, a essayé vainement et par tous les moyens de torpiller le rapprochement stratégique entre le gouvernement et l'UGTT ! Principalement, Ennahdha avait mobilisé le restant de ses pions pour essayer de faire tomber la liste de Taboubi et ses proches camarades de la centrale syndicale au fameux congrès de Sfax. Aujourd'hui, l'ennemi juré d'Ennahdha n'est pas Kais Saied, mais plutôt l'UGTT. Bref, ce verdict spectaculaire de la justice a marqué un jour de deuil et d'amertume pour Ghannouchi, Ennahdha et consorts. Félicitations Mr Taboubi à vous et à vos collègues du bureau exécutif de l'UGTT et bonne continuation.
SALIM
UN GRAND GIFLE POUR ENNAHDHA ET DE SES VALETS ET ALLIES
a posté le 13-10-2022 à 18:26
F.S.N : Front de Salut de Nahdha ,et el khamsa elli lahgou biljorra (les 5 partis unipersonnels),et ABIR MOUSSI ,qui ont compté sur une annulation du congrés et la création du chaos par l'éjection de Tabboubi et création du vide et l'annulation de tous les accords signés entre l'UGTT et le gouvernement pour SABOTER les crédits du FMI. Aprés ce verdict ,nous allons voir un assouplissement de la direction de l'UGTT et son approbation des plans de reformes pour avoir les crédits du FMI.