alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 13:26
SUR LE FIL
Le CSS remporte la Coupe Chelbi de Football ?
11/09/2022 | 14:13
2 min
Le CSS remporte la Coupe Chelbi de Football ?

 

La finale de la Coupe de Tunisie de football a eu lieu le samedi 10 septembre 2022 entre le Club l'Avenir sportif de La Marsa et Club sportif sfaxien (CSS). Le match s'est soldé par une victoire du CSS qui s'était imposé 2-0 face à son adversaire. La rencontre s'est déroulée normalement et les Tunisiens ont pu savourer un pur moment de football.

La grande surprise de cette rencontre n'était pas en rapport avec les 90 minutes disputées par les deux équipes. Elle a eu lieu lors de la cérémonie qui s'est déroulée juste après. Tout le monde avait les yeux rivés vers les joueurs et s'attendait à ce fameux moment où le capitaine du CSS allait soulever la coupe. Mais c'était sans compter l'incroyable acrobatie politique qu'allait réaliser notre bon vieux gouverneur de Ben Arous, Ezzeddine Chelbi !

 

 

En effet, Ezzeddine Chelbi a encore une fois réussi à faire parler de lui sur la toile et à être la source de nouvelles blagues et railleries. Alors que l'arbitre de la rencontre s'était rendu à la tribune d'honneur pour saluer les officiels et représentants de la fédération présents sur place, il s'est retrouvé face au gouverneur de Ben Arous, Ezzeddine Chelbi. Un face-à-face qui devait, théoriquement, se solder par un simple salut et une poignée de main qui sera vite oubliée.

Néanmoins, notre showman politique favori en avait décidé autrement. Il s'est saisi du ballon de la rencontre non pas pour jongler, pour l'offrir au meilleur joueur ou pour la lancer au public, mais, pour y apposer son autographe ! Quelle chance pour les joueurs et le staff ayant arbitré le match ! Ezzeddine Chelbi, lui-même, a signé le ballon.

 

 

S'enfonçant encore plus dans le ridicule, et tout en restant concentré afin de réaliser à la perfection cet exercice mental quasi-impossible, Ezzeddine Chelbi a ajouté, en bas de cette signature, son nom afin qu'on puisse reconnaître l'identité de la célébrité ayant dédicacé l'objet !

Bien évidemment, la scène a été tournée en dérision par les internautes. Ils se sont interrogés sur la raison ayant poussé le gouverneur de Ben Arous à agir de la sorte. Certains ont considéré qu’il était mégalomane. D’autres ont estimé qu’il s’agissait d’un autre geste ridicule s’ajoutant à la longue liste des exploits de Ezzeddine Chelbi.

 

 

 

S.G

11/09/2022 | 14:13
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
Mais quelle mouche pique parfois BN ?
a posté le 12-09-2022 à 10:49
Aucun commentaire (plus) explicatif ! La connerie suffit à sa peine...
CHDOULA
HEUREUSEMENT ....
a posté le 12-09-2022 à 08:03
Heureusement que ce n'était pas la finale de Ping Pong !
Le vaillant
Que des futilités
a posté le 11-09-2022 à 22:17
@business news : vraiment vous déconnez. Est ce vous avez rien à dire pour vous vous retrouvez à écrire ce genre d'articles.
Si vous voulez critiquer cet homme, faites le pour le fond de son travail et non pour ce genre futilités. Sinon laissez le tranquille, et chercher d'autres sujets plus intéressants.
C'est la renommé de votre site qui est en jeu.
Fares
@Le Vaillant Come on dude
a posté le à 23:16
La presse est le miroir de la société, si la presse publie des articles sur des futilitès, c'est qu'il y a derrière des personnes productrices de ces futilités comme ce spécimen de Ben Arous. Des fois on se demande s'il est gonflé grace à la musculation ou à cause de son orgueuil démesuré.

Vous n'êtes pas obligé de lire ces articles. Sans ajouter que ça fait 3 ans que votre Kaisollah ne fait que ça, s'occuper de futilités, alors commencez par balayer devant le palais de votre Dieu d'abord, svp.
Le vaillant
Marécage de médiocrité
a posté le à 22:17
La presse qui se respecte ne doit pas tomber dans ce marécage de médiocrité. Donne moi un seul nom d'une presse de renom qui s'abaisse aussi bas.
J'ai beaucoup d'estime pour BN mais, à mon avis, cette fois-ci il y'a risque de dérapage de la bonne voie.
Abel Chater
Il a transformé les ballons sans la moindre valeur.
a posté le 11-09-2022 à 20:50
Il faut effacer ces signatures karakouze ou offrir ces ballons aux enfants des quartiers.
Normalement, c'est le propriétaire du ballon qui demande ce qu'on appelle un autographe d'une personne de haut niveau. Pas d'un gouverneur ni d'un ministre.
Ghanou
Jalousie
a posté le 11-09-2022 à 17:56
Il n'a fait rien de mal, c'est de la jalousie. Pure jalousie.
Chanchan
L'arrière gauche commet une bourde fatale
a posté le 11-09-2022 à 16:38
Et prive la Marsa d'une victoire certaine devant une équipe hésitante et sans repères en l'absence des joueurs africains.
EL OUAFI
La coupe chelby ?
a posté le 11-09-2022 à 16:00
Vous en êtes sûr ? La coupe CHELBY ,Personnellement j'en connais pas.
'?a me rappelle un chroniqueur de Radio à demande à une petite-fille que choisis tu comme métier quand tu deviendras grande,la petite-fille lui répondit Coiffeuse,
Le chroniqueur s'exclama en lui répondant comme cela tu épouseras un président !
Deux jours après le monsieur chroniqueur s'est trouvé chômeur.
C'est ce qui pourrait vous arriver ! Attention, vous êtes entrain de vous moquer d'un représentant de l'état !
Mr Chelby n'aime pas beaucoup les plaisanteries.
Fares
Nostalgie malsaine
a posté le à 17:03
Ah ce bon vieux temps où une coiffeuse pouvait limoger un journaliste. Mais, je suis d'accord avec vous, le gorille de Ben Arous n'est qu' un petit voyou qui est capable de tout.

Merci qui? Merci Kaisollah pour avoir nommé des énergumènes incompétents à des postes aussi nevralgiques.
Mansour Lahyani
Cet imbécile, cet âne bâté fait parler de lui... sur BN!!
a posté le 11-09-2022 à 15:51
N'était BN, ni NB peutêtre, cet âne bâté n'aurait trouvé aucun méaphone pour parler de lui, encore une fois...
Fares
Ce wali est la preuve irréfutable de l'existence de Dieu
a posté le 11-09-2022 à 15:14
Chaque apparition du gorille de Ben Arous n'est qu'une preuve de plus que Kaisollah existe. Chacune de ses apparitions nous rappelle la médiocrité dans laquelle baigne notre pays depuis ce 25 juillet maudit.

Ce bodybuilder aurait mieux fait de visiter les usines qui viennent de fermer leurs portes récemment à Ben Arous et trouver des solutions pour les familles qui se sont retrouvées sans revenu du jour au lendemain.

Tout le monde s'en fout de sa "tkharbicha" sur un ballon de foot. Le mec ne s'interesse qu'au sport on dirait.

Il ne manque au condamné à la pontence que de manger des bonbons, et encore faut-il trouver ces bonbons à cause de la pénurie du sucre.

Médiocrité à deux pattes. He's full of himself and full of it.
Mansour Lahyani
Réponse à Fares
a posté le à 10:47
He's full of himself and full of it ? Vous vouliez peut-être dire full of shit !!