alexametrics
Dernières news

La lettre de Abir Moussi aux forces civiles du mouvement du 18-Octobre

Temps de lecture : 1 min
La lettre de Abir Moussi aux forces civiles du mouvement du 18-Octobre

 

La présidente du PDL (Parti destourien libre) Abir Moussi a publié, ce dimanche 18 octobre 2020, une lettre adressée aux forces civiles du mouvement du 18-Octobre, dans laquelle elle souligne leur erreur de s’être alliés avec les islamistes qui n'ont fait que les trahir.

 

Abir Moussi a affirmé que son parti a fait une lecture de la réalité et en a tiré les leçons, ce qui l’a aidé à avancer. « Si vous n’avez pas compris que la démocratie ne peut être construite à travers le pouvoir du ''Guide suprême'', si vous vous obstinez à offrir à ce système une chance pour s’en sortir, ne nous demandez pas de nous inscrire dans cette erreur fatale ».

 

La présidente du PDL indique, dans ce message, que les droits de l’hommiste et les centristes faisant partie du mouvement du 18 octobre 2005, s’entêtent et refusent de procéder à une autocritique. « Ils refusent de reconnaitre leurs erreurs politiques qui les ont détruites, eux et les fondements de l’Etat tunisien. Ils ne veulent pas avouer qu’ils sont tombés dans le piège des Frères musulmans. Ces derniers ont profité de leur image de ''progressistes'' pour blanchir leur propre image devant le monde et véhiculer l’image de la cohérence entre la démocratie et l’islam politique… ».

Et d'ajouter que les islamistes se sont servis d'eux pour réaliser leurs agendas et les ont jetés par la suite: « Réveillez-vous et laissez de côté votre narcissisme ! »

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (46)

Commenter

Forza
| 19-10-2020 15:14
Laisses les parents à part. Je discute avec toi et non pas avec ton père ou ta mère donc laisses mes parents en paix. Tu es de ces hadabets chouabs sans éthique comme votre maitre Abir.

saga
| 19-10-2020 14:35
vous êtes complétement à coté de la plaque!
Abir ne cherche pas du tout à changer la vocation du pays et puis son ideologie est assez conservatrice.

Abir de Gabès
| 19-10-2020 13:48
L'islamisme est une idéologie belliqueuse dont le moyen de conquête est le terrorisme. Puisque le terrorisme est un acte de guerre, il exige une législation de guerre.

Abir de Gabès
| 19-10-2020 13:41
musulman et un islamiste.

Personne n'est contre l'islam en tant que religion respectueuse des autres religions.
Personne n'est contre l'islam spirituel, comportemental, et l'islam du travail et du savoir (ça c'est compliqué pour les musulmans).

En revanche, le monde entier à commencer par les musulmans eux-mêmes, sont résolument CONTRE L'ISLAM POLITIQUE. ABir Moussi en fait parti.
C'est aussi simple que ça.

Ghazi
| 19-10-2020 13:13
Bonjour, la solution ?
Dinar, dinar 3addeyer et on commande des élus, un gouvernement et un président de Taiwan, tous télécommandés. et on en finisse. Tous "Made in Taipei".

Albatros
| 19-10-2020 13:03
dites à Abir, que le pays est musulman et le restera, qu'elle le veuille ou non. who cares.
si Islam ne lui convient pas, elle peut quitter cette religion.
elle peut aussi se réfugier en France chez les franco sionistes, comme cette autre renégate: Wafa Sultan payée par les sionistes pour déverser leur haine sur Islam et musulmans. il convient qu'elle perde qq kilos ...

https://www.youtube.com/watch?v=Xp_ekEpXKck

DNA
| 19-10-2020 12:45
et j'espere que tu sera toujours en bonne sante.
Sympa ton post (pour une fois tu mets de cote le discours de la haine).
Concernant les emails, desole encore une fois j'ai rien trouve sur les links CBS et CNN. Ces pauvres americains ne se penchent que sur le scandale russe et l'assassinat de lleur ambassdaeur a Benghazi.. Rien d'interessant sur notre belle Tunisie.
Toutefois, merci de nous avoir eclaire que Ginsburg et toute la cour supreme etaient aux ordres des brouettistes Bhiri, Nejib, Marzouki et Ben Sedrine et que Barrett ne le sera plus. Peut-etre que Barrett taclera le FBI et nous devoilera que Hillary a envoye un courriel top secret a Bouazizi et a A.Jrad pour semer la pagaille en dec 2010.
Oh ces americains mechants qui ont tout offert a notre planete (electricite, internet, medicaments, conquete de l'espace ..) et qui ont libere l'europe entiere, oublient la chine, l'amerique latine, la russie et l'iran et viennent comploter contre notre RCD.
Mea culpa, je te suis : a cet instant crucial il faut mettre a nu ces americains qui ont elu leur premier president G. Washington il y'a deux siecles et demi pour nous laisser tranquilles et elire enfin notre Abir nationale.
.. Mais attends !! Qui dit que ces memes americains ne feraient pas le meme coup a Abir presidente pour servir les traitres anti-RCD !!

MFH
| 19-10-2020 12:40
Bon ! Qu'est ce qu'on fait alors ? Abir Moussi est une ex-RCDiste, elle est plutôt pour la dictature, ...elle ne convient pas à la situation.... ; Ennahdha et ses satellites, rejetés par une majorité silencieuse, ne sont pas aussi mieux lotis que notre RCDiste sur la plan dictature politique et religieuse, ..aussi à écarter ; les forces civiles du 18-oct, eux non plus, ne sont plus aussi forts qu'ils étaient du temps de Ben Ali, de plus qu'ils se sont éparpillés entre forces de gauche et forces de droite, ...à écarter également ; reste la majorité qui écoute, regarde, palabre entre amis et famille et ne fait rien, même pas bouger le petit doigt... Que faire ?

Ghazi
| 19-10-2020 12:24
Votre commentaire est édifiant. Je vous remercie pour ce rappel à l'ordre. Vous avez tout dit et bien dit :

"Qui a déboulonné Ben Ali et ses soutiens ?"

Je suis tout à fait d'accord avec vous, les islamistes ont pris le pays en otage dès le Jeudi 27 Janvier 2011, avant ça, les valeureux opposants Ben Sedrine, Marzouki, Ben Salem, Jaziri, Bouchlaka, et tous ceux qui vivaient à l'étranger ainsi que nos valeureux Cybercollabos (Les fameux et fameuses blogueurs), ont eu TOUS le soutiens de plusieurs ambassades et leurs antennes ici, en Tunisie. et vous connaissez tous la suite.

"Les jeunes gens qui ont fait le sacrifice de leur vie face aux snipers dont on imagine qu'ils ne se vanteraient pas de leur forfait et se trouveraient aux côtés de ceux qui foulent les libertés aujourd'hui. Ces courageux, ces martyrs nous ont gagné le seul acquis dont on puisse être fier, la liberté d'expression".

Ce que vous avez soulevé est le centre de gravité du problème, qui nous a mené aujourd'hui à un autre problème : Réchauffer le passé, parce qu'il n'y a plus de présent.

On est toujours dans ce cercle vicieux des guéguerres entre les idéologies étudiants des années 1967-1977, ce sont ceux que vous voyez gouverner aujourd'hui, ils continuent toujours leurs shows en 2020.
Bien à vous cher Houcine.

Carthage Libre
| 19-10-2020 10:37
Et bien! Je l'attendais celle là! Abir Moussi ne l'a pas oublié! Moi aussi! Je l'avais souvent dit ici même : ce "pacte" avec le Diable en 2005 fut la FIN des forces dites "laïques" au profit des khwenjias ; c'était des prédateurs salopards qui se faisaient passer pour des "victimes" : même Ben Ali est tombé dans leur piège entre 1987 et 1991 quant ils ont "pleuré" à sa porte se disant "victimes" de Bourguiba, ce qui a valu la grâce à Rached Khriji dit Ghannouchi et toute sa smalla...on se rappelle bien comment les khwenjias ont "remercié" Ben Ali (attentats de Bab Souika, acides sur le visage des femmes, enrolement, lavages de cerveaux en secret, déstabilisation du pays, Ben Ali devenu dictateur à cause d'eux, etc.).

Il n'y a que les "boumadha" comme Ahmed Béjib Chebbi, initiateur de ce "pacte" avec Lucifer qui n'a JAMAIS regretté ; on voit bien ce qu'il est devenu en "démocratie" ; rien de chez de rien.

Abir Moussi frappe un grand coup en nous rappelant cette sale histoire fondamentale. Bravo à elle ; l'histoire lui a donné raison.

NB : Message à Abir Moussi : à cause de ta "loi" sur la police, tu as perdu quelques points dans les sondages ; si tu ne t'ai pas aventurée avec la proposition de cette "loi" scélérate, tu aurais plutôt gagné des points et c'est ce qu'on veut pour notre pays ; REFLECHIS la prochaine fois.

A lire aussi

Le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui a accordé une interview spéciale, ce dimanche 25

25/10/2020 21:46
1

lui demandant d’abandonner son immunité

25/10/2020 21:23
1

Notre histoire est celle de la lutte contre les tyrannies et les

25/10/2020 20:04
10

es tentatives de manipulation et de banalisation de l’affaire

25/10/2020 19:06
2