alexametrics
mercredi 20 janvier 2021
Heure de Tunis : 12:02
Dernières news
La Jeunesse d'Ennahdha furieuse contre son parti
17/02/2012 | 1
min
La Jeunesse d'Ennahdha furieuse contre son parti
{legende_image}

Suite à l’intervention de la police pour disperser la manifestation des salafistes après la prière du vendredi à la Mosquée d’El Fath (voir notre article à ce sujet), les administrateurs de la page officielle de la Jeunesse d’Ennahdha sur Facebook, ont manifesté leur colère contre leur parti et ces pratiques.
Ces administrateurs se sont autoproclamés représentants de la jeunesse musulmane et estiment qu’ils n’ont pas le droit à l’expression dans les médias et qu’on n’a pas à user de la répression contre cette manifestation.
Ils soulignent qu’ils ont perdu confiance en ceux qui pensaient qu’ils allaient protéger la liberté du culte et, avec une menace à peine voilée, ils indiquent que l’incident de Bir Ali Ben Khalifa risque de se multiplier si l’on continue à user de ces méthodes sécuritaires « idiotes ». Incident qui, rappelons-le, a abouti à l’arrestation de bandes de salafistes armés avec des Kalachnikov.



Les commentaires aux propos des administrateurs n’ont pas manqué de sévérité à l’encontre d’Ennahdha. Certains déclarent avoir perdu confiance en ce parti et que la prochaine fois, ils vont voter pour Ettahrir.
D’autres relèvent qu’Ennahdha est devenu un parti de gauche, alors que d’autres l’accusent carrément d’être un parti laïc.
Les avertissements étaient également nombreux appelant le parti islamiste à retrouver son sérieux et cesser d’adopter les positions des laïcs et des modernistes. D’autres, enfin, ont retrouvé leur bouc émissaire classique, les médias, qu’ils accusent de faire fléchir le gouvernement.
Assurément, Rached Ghannouchi, Hamadi Jebali et Samir Dilou ont du pain sur la planche en étant entre le marteau et l’enclume.

R.B.H.
17/02/2012 | 1
min
Suivez-nous