alexametrics
Dernières news

La Jeunesse d'Ennahdha furieuse contre son parti

La Jeunesse d'Ennahdha furieuse contre son parti

Suite à l’intervention de la police pour disperser la manifestation des salafistes après la prière du vendredi à la Mosquée d’El Fath (voir notre article à ce sujet), les administrateurs de la page officielle de la Jeunesse d’Ennahdha sur Facebook, ont manifesté leur colère contre leur parti et ces pratiques.
Ces administrateurs se sont autoproclamés représentants de la jeunesse musulmane et estiment qu’ils n’ont pas le droit à l’expression dans les médias et qu’on n’a pas à user de la répression contre cette manifestation.
Ils soulignent qu’ils ont perdu confiance en ceux qui pensaient qu’ils allaient protéger la liberté du culte et, avec une menace à peine voilée, ils indiquent que l’incident de Bir Ali Ben Khalifa risque de se multiplier si l’on continue à user de ces méthodes sécuritaires « idiotes ». Incident qui, rappelons-le, a abouti à l’arrestation de bandes de salafistes armés avec des Kalachnikov.



Les commentaires aux propos des administrateurs n’ont pas manqué de sévérité à l’encontre d’Ennahdha. Certains déclarent avoir perdu confiance en ce parti et que la prochaine fois, ils vont voter pour Ettahrir.
D’autres relèvent qu’Ennahdha est devenu un parti de gauche, alors que d’autres l’accusent carrément d’être un parti laïc.
Les avertissements étaient également nombreux appelant le parti islamiste à retrouver son sérieux et cesser d’adopter les positions des laïcs et des modernistes. D’autres, enfin, ont retrouvé leur bouc émissaire classique, les médias, qu’ils accusent de faire fléchir le gouvernement.
Assurément, Rached Ghannouchi, Hamadi Jebali et Samir Dilou ont du pain sur la planche en étant entre le marteau et l’enclume.

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

guenni
| 19-02-2012 08:40
je trouve que le ministre de l'interieur est la seule lueur d'espoir dans ce gouvernement d'abrutis;il est le seul a avoir endosse la tenue d'un vrai homme d'etat servant le pays loin du discours populiste et en appliquant la loi equitablement meme s'il s'agit des militants de son parti

antifafouille
| 19-02-2012 01:28
Allez combien de mois avant le début d'une guerre civile ?
quatre , cinq ?
faites vos jeux !

adel
| 18-02-2012 22:21
Je n'aime pas qu'on menace que Bir Ali Ben Khelifa deviendra des Birs Ali Ben Khelifas juste parceque des citoyens (quelles que soient leurs tendances) manifestent sans autorisation.

La loi est la loi et celui qui essaie un passage de force est un terroriste potentiel.

ARAM
| 18-02-2012 18:47
vous n'allez nous faire avaler cela et nous faire croire cela .Mise en scène théâtrale comme d'habitude.

LOLOs
| 18-02-2012 18:14
Jeunesse d Ennahdha furieuse contre son parti,vous dites?mais elle est tout simplement furieuse, excitée,fanatique et je suis gentille je ne vais pas dire autre chose....Tiens je vais aller boire une bonne 1664 en regardant un film de Brigitte Lahaye ou Rocco sil Freddi

realiste
| 18-02-2012 17:52
billahi ne plus prononcer ce mot dégage .. ça ns fait vomir .. c simple je te dis aussi dégage .. tu vois .. c'est pas une manière pour prononcer ce mot devant le parti le plus grand de le plus populaire de toute l'histoire de la Tunisie .

Moez Mili
| 18-02-2012 17:16
Les dirigeants d'Ennahdha sont à la croisé du chemin. Soit ils se considèrent comme parti pouvant briguer le pouvoir et diriger un pays soit ils suivent leurs militants et resteront à jamais un parti extrémiste jouant les perturbateurs.

tunisien du 14
| 18-02-2012 17:07
aprés les avoir manipulés,ennahdha veut aujourd'hui s'en débarrasser.ils deviennent de plus en plus encombrants et le peuple en a marre .va falloir qu'elle les paie d'abord car ce sont souvent des chomeurs sans aucun diplome avec les indemnités de risque et de rendement.

tunisien
| 18-02-2012 13:43
ils se sont habitués à faire leurs lois avec l'OK d'ennahadha. ils se sont proclamés les nouveaux "shobbiha" (milices à l'instar de l'ex RCD), c'est à dire, des gens hors la loi. tout ça avec la complaisance d'ennahdha et le double langage.

morched abed
| 18-02-2012 12:49
Les militants d'annahdha sont des vrais militants, leurs appartenance a leur partie est tres rigides.

A lire aussi

L’homme d’affaires Béchir Doghri n’est plus. C’est sa famille qui a annoncé, ce vendredi 19 juillet

19/07/2019 23:54
0

Le produit net bancaire d’Attijari Bank a été en hausse de 10,62% au cours du premier semestre de

19/07/2019 22:14
0

Le représentant légal de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi a indiqué, ce vendredi 19 juillet 2019,

19/07/2019 21:11
2

La Banque de Tunisie (BT) a enregistré une hausse de 17,9% de son produit net bancaire (PNB) au 1er

19/07/2019 20:53
0

Newsletter