alexametrics
Dernières news

L'UGTT décide de boycotter les émissions TV dans lesquelles participe Ennahdha

L'UGTT décide de boycotter les émissions TV dans lesquelles participe Ennahdha

Dans un communiqué publié mardi 4 décembre, en milieu de soirée, l'UGTT a annoncé avoir décidé de boycotter désormais les émissions télévisées dans lesquelles participent des membres d'Ennahdha et ce jusqu'à ce qu'ils avouent leur crime et cessent de tromper l'opinion publique. 

Dans le même communiqué, l'UGTT a annoncé qu'il a été décidé de ne pas participer avec le gouvernement à la cérémonie de commémoration du décès de Farhat Hached. Le nouveau programme prévoit un déplacement au domicile du défunt, plutôt qu'une visite au tombeau sis à la Kasbah.

 

A lire également: 


Tunisie - Affrontement de l’UGTT : Que s’est-il passé ?
Tunisie - Violente attaque contre le siège de l’UGTT, des milices d’Ennahdha accusées (vidéos)
UGTT - Houcine Abassi : La porte des affrontements est à présent ouverte !
ANC - Le débat sur l’ISIE suspendu, les élus débattent des violences contre l’UGTT
Sami Tahri : Une grève générale dans toute la Tunisie n'est pas à écarter (vidéo)
Vidéo de Nessma montrant les agressions des milices contre les membres de l'UGTT
La photo du jour: voilà à quoi ressemble un homme politique sous la troïka !

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Chercheur
| 05-12-2012 21:33
A ma connaissance l'UGTT n'est pas un parti politique.

sayd
| 05-12-2012 20:26
l'UGTT est un parti unique sectaire qui se rebelle, par ce que les milliards qu'ils recevaient de l'ancien régime, ils ne les reçoivent plus.
Ils n'ont aucune légitimé si ce n'est être une force contre révolutionnaire qui n'accepte pas les autres syndicats comme les rcdistes n'acceptaient pas l'opposition.

tunisienne peu fiere
| 05-12-2012 19:04
nos dirigeants ne savent t il pas qu il ne faut jamais se mettre les syndicats sur le dos Sarcozy l a compris a ses depends quel bandes de nuls que DIEU nous protege

Ergo sum
| 05-12-2012 13:49
Enfin, en Tunisie, comme je l'ai écrit ici plusieurs fois, il y a deux groupes:
- une partie tiers mondistes qui est aujourd'hui perdue et sans repères et s'oppose à tout ce qui bouge par absence de réflexion mûre et responsable et dont fait partie aussi les sbires de l'ancien système car leurs profils collent à ces incertitude, bêtise et anarchie.

- une partie qui aspire à un monde meilleur, à une démocratie, à la construction d'un état de droits qui respect l'être humain et lui fournit un cadre favorable pour pouvoir fonder une puissante civilisation.

Chacun choisira son camp.

Ergo sum
| 05-12-2012 13:48
1. L'UGTT de Farhat HACHED n'est pas celle de jrad et de abassi, la gloire connue jadis n'est plus d'actualité et cela est du entre-autres au niveaux intellectuels des leaders. L'UGTT qui a eu un rôle primordial auparavant dans la lutte contre le colonialisme, tout le monde en est fier.

2. La direction actuelle de l'UGTT et cella qui l'a précédée et dont elle émane et tout le monde le sait, est non seulement amatrice mais aussi non qualifiée pour diriger cette instance au passé glorieux, la preuve le discours de abassi qui ose dire en public la porte des affrontements est ouvert en incitation publique à la violence et à la haine.

3. Nulle partie n'a l'aptitude ni pourra remplacer la légitimité, la seule, l'unique, choisie par le peuple qui s'appelle l'assemblée nationale constituante. Les défenseurs de la démocratie se battront jusqu'à la fin pour que cette légitimité soit respectée

Noury
| 05-12-2012 12:46
L'UGTT qui a protégé et défendu les islamistes du temps de la persécution se fait récompenser aujourd'hui par ces tentatives de la détruire....***

Bouboule
| 05-12-2012 12:29
Il n'y a pas bien longtemps l'UGTT etait le mediateur pour remettre tous les parties ensemble pour discuter de la fin de l'état temporaire de la nation et remettre tous les élus a la redaction de

LA CONSTITUTION

retraité
| 05-12-2012 11:44
Au lieu de faire purement du social et la défense des interets de ses adherents ce syndicat fait de la politique politicienne ,fait du serenchère face à un gouvernement faible en faisant ou en en encourageant des grèves sauvages ,des sit-in des revendications salariales incensées que le budjet de l'etat ne les permet ,par ses actions irréfléchies fait fuire les investisseurs étrangers vers le Maroc en méttant en chomage des milliers des gens en entrenant l'instabilité dans le pays décourageant les instances financières internationales à nous accorder des crédits tant nécessaires pour relancer notre économie ,fait fuire la destination tunisie des touristes européens ,nous ne sommes riches comme nos voisins qui n'ont pas besoin du tourisme et de l'aide financière étrangère..Ce syndicat n'a qu'à créerce un parti travailliste avec plus de 100 partis dans le pays un autre ce n'est pas trop. Au temps de ZABA ses dirigeants sont engraissés par le régime en contre partie sans grève ,sans manifestation ,un accord de trois ans pour

mustapha ben lazreg
| 05-12-2012 11:09
L'UGTT et Nahdha doivent mettre en avant l'inétrêt du pays. Nous sommes tous des Tunisiens nous devons tous s'allier et mettre fin à leurs litiges.

s.m
| 05-12-2012 10:46
cantonnez vous à votre role de syndicat sortez de la sphere politique . autrement vous dédoublez la representativité des partis qui font de l'ugtt leur fer de lance , un cataliseur . ils se sont deja soudés au sein du front populaire . laissez les tenter leur chance avec leur dimension reelle . par vos agissements vous biaisez l'échiquier politique , et vous faites monter les tensions . en termes simples vous n'avez pas le droit d'utiliser la centrale syndicale à des fins politiques .

A lire aussi

La Société tunisienne de l’électricité et du gaz (Steg), a publié sur son site les nouvelles

25/06/2019 18:00
0

L'avocat et le président de l'Association « Shams » pour la dépénalisation de l’homosexualité

25/06/2019 15:58
4

La plénière de l’ARP a été entamée aujourd’hui, mardi 25 juin 2019, par l’expression de soutien à la

25/06/2019 14:12
11

La première saison d’Orange Fab Tunisie s’est déroulée aujourd’hui, mardi 25 juin 2019, au siège de

25/06/2019 14:00
0

Newsletter