alexametrics
Dernières news

L’avocat Jamel Hajji arrêté après avoir tiré sur un voleur

Temps de lecture : 1 min
L’avocat Jamel Hajji arrêté après avoir tiré sur un voleur

L’avocat en cassation et membre du bureau de l'Onat de Sousse, Jamel Hajji, a été arrêté apprend Business News ce mercredi 17 juillet 2019.

 

L’avocat a été victime d’un cambriolage chez lui hier et s’est défendu en tirant sur le voleur avec un fusil de chasse. Le voleur est mort sur place. 

 

M.B.Z

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (41)

Commenter

Léon
| 18-07-2019 09:00
Occupé sur le front terroriste aux différents points chauds de nos frontières, l'état a le plus grand mal à assurer la protection de ses citoyens qui subissent la délinquance quotidienne des agresseurs, des voleurs et autres nuisibles.
Le corollaire évident est le fait que les citoyens se mettent à assurer eux-mêmes leur sécurité et celle des leurs.
Qui est mieux placé qu'un homme de loi pour connaître les délits et les histoires des personnes qui ont été brutalisées, tuées, mutilées, lors d'un vol?
Certes, ces choses existaient bien avant la révolution, mais pas avec cette fréquence et cette ampleur. La différence est, qu'aujourd'hui, un vol de maison est rentré dans la normalité et qu'une maison "non visitée" durant deux années consécutives est une maison qui baigne dans de la chance.
L'escalade civile commence toujours de la sorte et c'est pour cela que lors des révolutions, dans les pays africains, les pilleurs et voleurs sont exécutés sur le champ (souvent de manière horrible).
Les armes se substituent à l'état, dans un pays où, durant les premiers jours qui ont suivi la révolution, le policier et le ministère de l'intérieur étaient montrés du doigt, et eux-mêmes agressés. Retour du boomerang: le peuple qui a décidé de mettre à plat l'autorité de l'état, n'a que ce qu'il mérite, à savoir un état qui n'est plus en mesure de le protéger.
D'autre part, l'armée ne peut être au four et au moulin. Ou bien elle protège les frontières et les intrusions de groupes terroristes, ou bien elle protège les biens des citoyens, ce qui n'est vraiment secondaire face à l'urgence terroriste.
Là aussi, le tunisien n'a que ce qu'il mérite. Heureux comme un imbécile de sa sacro-sainte révolution, il avait jadis osé affirmer (y compris BCE et Marzougui) qu'il n'y avait pas de menace terroriste en Tunisie. Ce fut d'ailleurs l'une des plus grosses pierres jetée à Ben Ali: Son manque d'égard envers les gentils activistes qui, d'après ceux qui ont fait votre révolution, ne représentaient aucune menace. Ces gentils islamistes dits "modérés" sont aujourd'hui classés "groupes terroristes" par ceux-là mêmes qui les avaient recrutés en Syrie et qui trouvaient qu'Al Nosra faisait du bon boulot.
Les islamistes ont eu le tort de manifester le la 3izza envers ces gens, se confondant en accolades mémorables, dignes d'un poème de Abou Nawas ventant les relations entre hommes.
Une telle 3izza ne pouvait échapper à la juste prédiction du Prophète: "Man i3tazza bighayri illlahi Dhalla Biyédi Man i3tazza Bihi". C'est dingue à quel point c'est juste!
"Biyédi Man i3tazza Bihi" a précisé notre bienaimé Prophète. C'est extraordinaire!
Ben Ali protégeait TOUT son peuple, y compris les islamistes en les empêchant de passer à l'acte. Il appliquait tout simplement la Loi. Cette chose si étrangère aux tunisiens qui ne l'envisagent encore que comme une limite à leurs libertés (destructrices).
Alors tunisiens, armez-vous! Mais de patience s'il vous plait, et pas d'armes à feu. Car l'escalade est vite arrivée.

LEON, Votre Conscience d'état,
Résistant, Min Joundi Tounis Al Awfiya;

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

EL OUAFI
| 18-07-2019 06:40
Sommes-nous dans un état de droit ?
Un homme vient de se faire abattre par un homme de loi ! Il est interdit de se faire justice soi-même.
Cette meute qui vient en soutien à leur collègue n'est qu'un déni de justice,la loi est clairement définie or tous citoyens est justiciable et présumé innocent tant que la justice n'a pas rendu son verdict.
Par conséquent cet homme de lois doit se conformer aux textes de loi que lui même est sencer connaître et à fortiorie les appliqués sur lui même.
Toute la meute qui s'arroge un droit sélectif pour eux mêmes n'est qu'une obstruction flagrante à la démocratie et atteinte insolente aux lois qu'eux s'en servent pour faire triompher la justice.
Ne vous emportez vous pas par le sacro-saint soutien au collègue,la sagesse doit être la solution laissons la JUSTICE faire son travail c'est le plus grand service que vous prouver rendre à vous à votre corporation et surtout à ce pays qui a tant souffert d'injustice et magouilles.
Je soutiens Mon frère Abel Chater | 17-07-2019 15:20 dans son commantaire clairvoyant. (Manai )

Assoum
| 17-07-2019 22:42
Comment pouvez vous publier l'identité de l'avocat vous vous rendez compte du tort que vous faites à sa famille!!! Lamentable!

Herr
| 17-07-2019 22:16
Je préfère être jugé par 12 que porté par 6.

A la place de l'avocat je pense que j'aurai réagi pareil ; même s'il est très difficile de savoir à l'avance si on va être capable de tirer sur un homme quant on n'est pas entrainé.

Sami remadi
| 17-07-2019 22:12
Le quartier sahloul de Sousse connaît des bracages et des vols quotidiens. Il faut absolument changer les textes de loi en la matière, et autoriser la légitime défense en utilisant tous les moyens de bord pour se défendre, étant donné qu'on vit un laxisme sécuritaire sans précédents . Tout le soutient a maître Hajji

retraité
| 17-07-2019 18:33
un homme de loi tue un hors la loi qui s'est introduit chez lui par infraction pour commettre un vol et il n'est armé ,l'homme de loi saisit son arme fusil de chasse rangé quelque part dans sa maison et le tue froidement comme un lapin la police l'arrête pour homicide involontaire en attendant la conclusion de l'enquête judiciaire c'est la procédure normale pour tout citoyen mais parce qu'il est avocat il ne doit pas etre arrêté il est au dessus de la loi, c'est comme ça dans ce pays les hommes de loi sont intouchables .

rz
| 17-07-2019 18:26
Cela va encourager les malfrats à continuer le job sans crainte, déjà dans la rue, le métro... les pik pockets arrachent les téléphones et les sacs des dames et disparaissent avec leur moto quant à la police ne fait que noter les plaintes contre x

HatemC
| 17-07-2019 18:11
L'arrestation est normal pour l'enquête, mais il devrait rester en liberté provisoire jusqu'à clôture de l'enquête '?'

Y en a marre de ces consanguins issus de l'exode rural qui pourrissent a vie des citoyens qui triment pour élever leur condition sociale honnêtement et voir des moins que rien venir chez toi te dévaliser voir te tuer si tu t'opposes à eux, on se rappelle ces pauvres vieilles et vieux molestés chez eux et même de petites vieilles sans défense violées '?'
Oui ce Mr a raison de défendre ses biens et sa famille, quand un dégénéré rentre chez toi par effraction c'est LUI ou TOI voir même ta famille s'ils pénètrent à plusieurs '?'

La pauvreté n'est pas une fatalité, il y a des parents conscients que le sacrifice pour aider leurs enfant est une nécessité pour s'élever socialement et d'autres parents inconscient fabriquent des dizaines d'enfant sans leur offrir aucune éducation et finissent dans les rues, délestant les honnêtes gens '?'

Perso, je ne ferai aucun détail si un connard qui agite sa pauvreté pour me voler rentre chez moi et que j'y suis à plus forte raison, sa vie n'aura aucune valeur je défonce sa race '?'. avant qu'il n'attente à ma vie et celle de mes proches '?'
Maintenant s'il me cambriole et je n'y suis pas, je laisserai la justice et la police faire son travail, je ne ferai pas justice moi même dans ce cas.

Cet avocat serait peu être aujourd'hui lui 6 pieds sous terre à la place du connard '?'.
ça fera réfléchir certains '?'

La justice doit relâcher ce Monsieur et lancer une campagne nationale pour rappeler la loi '?' NUL N'EST CENSE IGNORER LA LOI '?'.

Maintenant l'arrestation de cet avocat nécessite une enquête, l'arrestation est un peu excessive, fallait le laisser en liberté tout en enquêtant '?'

Si c'est un acte de légitime défense, l'abruti mort mérite sa place sous terre, maintenant si l'avocat a tiré sur un innocent avec qui il avait un différend '?' là l'enquête le dira '?' mais l'arrestation est pour le moment ABUSIVE '?' HC

Citoyen_H
| 17-07-2019 16:54
Vous avez bien réagi.
C'était lui ou vous.
Il est grand temps de mettre un terme aux agissements de ces lâches enfoirés sans foi ni loi, qui ne cessent de massacrer gratuitement et impunément de pauvres gens sans défense.
A la benne, ces impitoyables criminels.

Bon courage et que Dieu vous aide.



Herr
| 17-07-2019 15:19
Merci, c'est très intéressant.

A lire aussi

Le député Tahya Tounes Hichem Ben Ahmed est intervenu, ce mardi 10 décembre 2019, lors de la séance

10/12/2019 23:30
0

La mesure imposant une taxe douanière aux produits trucs a été prolongée de deux ans à la suite de

10/12/2019 22:56
5

Myriam Belkadhi est intervenue immédiatement en direct et a présenté des excuses aux

10/12/2019 22:09
5

Le dirigeant Ennahdha et gendre de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem a été l’invité de Myriam

10/12/2019 21:33
28

Newsletter