alexametrics
dimanche 27 novembre 2022
Heure de Tunis : 19:54
Dernières news
L’Union européenne en Tunisie lance la campagne d’activisme contre la violence basée sur le genre
24/11/2022 | 19:22
2 min
L’Union européenne en Tunisie lance la campagne d’activisme contre la violence basée sur le genre

 

 

L’Union européenne en Tunisie, ainsi que les ambassades de Belgique, d’Espagne, de Finlande, de France et des Pays-Bas, donneront, demain, vendredi 25 novembre 2022, à Sfax, le coup d’envoi de la campagne des seize jours d’activisme contre la violence basée sur le genre et à l’égard des femmes et des filles.

L’événement phare de cette campagne ayant pour thème : « La violence contre les femmes est inadmissible ! Refusons la » invite, à travers des panels d’échange, la jeunesse de Sfax, les femmes et les hommes, à rompre le silence, à dénoncer et à lutter contre les violences basées sur le genre pour que chaque femme et chaque fille puisse vivre libre en toute sécurité, dans la sphère publique et privée, à l’école et sur le lieu de travail ainsi que dans l’espace numérique.

Cet événement sera clôturé par une manifestation culturelle et innovante, portée par la jeunesse tunisienne à travers la musique, des femmes engagées du monde de DJing de la « DJ Academy for Girls » remettent en question les normes de genre dans l'industrie musicale et luttent contre la violence basée sur le genre pour un monde juste qui soutient la collaboration, la diversité et l’inclusion.

En dépit des acquis indéniables comme la promulgation de la loi 58, la Tunisie fait face à des défis d’autant plus grands que les violences sont multiples. Plus de quatre féminicides en moins d’un mois, quatre femmes sur cinq déclarent avoir été victime de violence en ligne et 95 % d'entre elles n’ont jamais porté plainte. Aujourd’hui, le pays fait face à de nouveaux défis.

L’évolution des moyens de communication et des réseaux sociaux expose à de nouveaux types de violences numériques, les cyber violences. Ces violences méritent toute notre attention car elles touchent les plus connectés, à savoir les jeunes et parfois même les enfants. L’événement du 25 novembre réunissant les organisations de la société civile, les partenaires et la jeunesse de Sfax, célèbre l’activisme et les actions qui ont contribué à la lutte contre les violences à l’égard des femmes et des filles notamment la cyber violence. Cet événement appelle à l’engagement de tous et toutes notamment les hommes et les garçons pour soutenir le mouvement de lutte. L’Union européenne et ses États membres sont engagés aux côtés de la Tunisie pour mettre fin aux violences basées sur le genre et c’est main dans la main avec la Tunisie, qu’ils le réaffirment aujourd’hui.

 

Communiqué

24/11/2022 | 19:22
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Non à toutes les violences.
a posté le 25-11-2022 à 09:38
En ce jour anniversaire du martyre des hommes de la garde présidentielle dont le bus explosa le 24/11/2015 en pleine avenue de la capitale, tuant horriblement une dizaine d'entre eux, il est bon de ne pas oublier que les violences ont leurs auteurs, commanditaires, et obéissent a6 des motifs, des projets destructeurs.
Les femmes en sont victimes à raison de considérations datées et relevant d'une vision du monde archaïque.
Mais, toute la société, à travers elles, souffre de ces méfaits dont les promoteurs sont connus et qui se revendiquent de la démocratie.
Il faut bien regarder de tes près ce qu'il y a derrière le décor, pour que se révèle le visage vrai et réel de ces tristes sires qui nous sermonnent.
C'est louable de lever cette campagne.
Elle serait plus sincère si elle s'accompagnant d'une position ferme contre toutes les violences, y compris celles dont furent victimes Belaid et Brahmi tout autant que les sécuritaires firt nombreux et déjà presque passés à l'oubli.
Il y a une mouvance politique qui fit de la violence un moyen.
Les menaces, les atteintes aux personnes, et les assassinats sont là pour en témoigner.
Dénonçons cette mouvance.
Dénonçons tous les promoteurs de violence.
C'est ainsi que l'on protégera le citoyen de quelque genre ou sexe.
Gg
Danger!
a posté le 24-11-2022 à 23:29
Ces gens qui parlent de genre au lieu de sexe veulent importer l'idéologie woke chez vous.
Chacun, chacune, fait l'amour avec qui il veut, pas de souci.
Protéger les filles et les femmes de la violence, bien sûr, pas de souci.
Mais ce n'est pas le but des "genristes ". En France, ces idéologues en arrivent à expliquer à des petits garçons qu'ils sont des filles, et vice versa. Ils nient la réalité biologique, à savoir que l'espèce humaine est sexuée.
Leur but est de vous plonger dans l'idéologie LGBTQ+ .
Transsexuels, chirurgie transgenre, médicaments... C'est une horreur absolue.
Danger!
Be zen
Gg
a posté le à 13:05
Réactionnaire ?!?!
Je devine aisément pour qui vous voter :)
Be zen
Désolé . . .
a posté le à 16:44
. . . Je devine aisément pour qui vous voteZ :)
Kaafar Moncef
Mr
a posté le 24-11-2022 à 22:51
La violence contre les femmes est inacceptable. Refusons-la.
Leur but est simple
Comment faire de nous, des toutous dociles, pour ne pas changer
a posté le 24-11-2022 à 20:53
La finalité de cette manoeuvre est identique à celle qu'ils avaient voulue imposer au khratar ces derniers temps, c'est-à-dire démocratiser la culture lgbt, sous nos cieux.
Ce sont toujours eux qui décident, ou et quand appliquer leurs dogmes rétrogrades !!
Le lobby lgbt est devenu, en très peu de temps, un des plus puissants de la planète.
Il ne nous manquait plus que ça pour obtenir le jackpot.
Ya mala hala.






Forza
Il ne faut pas mélanger tout
a posté le à 13:45
Ce message est contre la violence subie par les femmes et nous avons vécu plusieurs drames ces derniers mois de femmes tuées parleurs maris. L'attaque contre le Qatar est un autre sujet ou certains européens veulent imposer leurs valeurs sans prendre en considération l'évolution des différentes sociétés mais la vraie raison est leur résistance à voir d'autres pays au monde, hors Europe, organiser des événements comme le mondiale comme si la coupe du monde est une coupe européenne ou comme si la Fifa n'est qu'une fédération européenne. La question LGBT est utilisée par certains européens pour attaquer le Qatar mais la vraie raison est de vouloir accaparer l'organisation de tels événements sportifs car la communauté lgbt souffre au coeur même de l'Europe mais personne n'interdira à la Pologne ou à l'Hongrie d'accueillir de tels événements.
GZ
La vie est tellement belle sans ces agitateurs
a posté le à 02:49
Preuve, s'il en faut, qu'il reste encore bien du chemin à faire pour faire accepter l'altérité à certains. Continuons de bâcher, violenter et spolier la moitié de l'humanité.
La vie est belle.
Quant à ce qui s'est passé au Qatar, l'exemple et la lumière viendront toujours du Nord.
Le Qatar et consorts resteront "au coeur des ténèbres".
Allez faire un tour en Iran et en Afghanistan.