alexametrics
Dernières news

Kaïs Saïed : pas de place pour l’exclusion, nous allons construire tous ensemble !

Kaïs Saïed : pas de place pour l’exclusion, nous allons construire tous ensemble !

Le vainqueur du premier tour de la présidentielle, Kaïs Saïed, a donné ce mardi 16 septembre 2019, une conférence de presse.

 « Grâce à Dieu nous avons réussi cette étape, grâce au travail de tous, nous avons gravé en lettres d’or une nouvelle page dans l’histoire de la Tunisie. Je remercie tous ceux qui ont participé à ma campagne et même ceux qui n’ont pas voté pour moi mais qui ont choisi en toute liberté un autre candidat. L’important est aujourd’hui de construire pour les générations futures… » a déclaré Kaïs Saïed.

 

« Je veux rassurer tout le monde, il n’y aura pas de place pour l’exclusion, nous allons construire, tous ensemble, la Tunisie nouvelle qu’attend tout le peuple tunisien. Le peuple sait ce qu’il veut, alors donnons-lui les moyens juridiques de l’avoir… La femme tunisienne aura toujours une place importante, il n’y a pas de dignité ni de nation sans dignité pour les citoyens pour les hommes et les femmes… Nous connaissons notre position géographie et notre histoire. Nos relations resteront basées sur le respect et nous allons poursuivre la construction dans la compréhension des contextes qui nous entourent, nous ne sommes les ennemis de personne » a-t-il pousuivi.

 

Kaïs Saïed a ajouté que jusque-là, sa campagne s’est articulée autour d’un débat d’idées et non de programmes. « J’ai écouté plus que je n’ai donné de discours ou vendu de rêves, après il sera question d’appliquer la loi, de passer d’un Etat de droit à une société de droit et nous compterons comme toujours sur les bénévoles, nous proposons un projet et remercions ceux qui y adhèrent… » a ajouté le candidat.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (45)

Commenter

Momo
| 18-09-2019 15:58
Il reste encore un second tour !
J'espère que les femmes Tunisiennes ne tomberont pas dans le piège. Rappelez vous ses positions par rapport à l'égalité dans l'héritage et les libertés individuelles !
Ne vous laissez pas berner ! Regardez ses soutiens: Nahdha, Abbou, Marzouki... Qui se ressemblent s'assemblent...

Lekkteur
| 18-09-2019 15:27
Les deux candidats sont proches dans leurs idées Marzouki voulait mettre la Tunisie à la solde des mondialistes et Saayed voudrait mettre la Tunisie à la solde de la Ligue Arabe. Aucun des deux hommes n'est un vrai nationaliste. La Tunisie continuera à porter sur ses épaules les conflits des autres.

Lekkteur
| 18-09-2019 14:49
Rappelez-vous de Trump

On disait que c'était un Hitler et qu'il va déclarer la troisième guerre mondiale que l'économie allait s'effondrer etc etc rien de tout ça n'est arrivé.

Au contraire il a nettoyé les dégâts de Barrack Obama, Bush et Clinton, détruit l'Etat Islamique, fait face au régime de terreur Iranien, a freiné l'avancée du communisme chinois, a fait la guerre à l'Etat profond Américain qui cherche toujours à l'éliminer, et a sauvé l'économie de son pays maintenant les indicateurs économiques sont dans le vert contrairement à d'autres pays comme l'Allemagne ou la France qui sont dans le rouge.

D'après moi (et je ne suis pas expert) il faut laisser ce monsieur gouverner il faut que le peuple essaie cette sorte de politicien. Si le peuple ne l'essaie pas aujourd'hui il va vouloir l'essayer dans 10 ans (boomerang).

Il est intelligent et sait que seulement 600 milles qui l'ont élu donc il doit faire attention s'il veut être réélu.

Ce qui me déçoit en ce candidat c'est qu'il n'est pas nationaliste Tunisien mais nationaliste Arabe donc au lieu de Tunisia first, c'est la Ligue Arabe first.

Bien à vous

@samir
| 18-09-2019 13:25
Samir arrêtes d'écrire des sottises diffamatoires envers un homme de droit et un élu par le peuple tunisien. Si tu as un brin de courage, écrit au moins ton vrai nom complet!!? Tu es libre d'élire celui que tu préfères, mais laisse la grande majorité des tunisiens tranquille...!!!! Généralement, les pâtes sont difficiles à digérer...!!!!

Aldo
| 18-09-2019 12:50
Tout chambouler , et aucun des RHOUTS ne doivent être présentés dans aucun ministère ni entreprise étatique ,sauf 2 messieurs ZBIDI et TRABELSI dans leur domaine respectifs .

Aldo
| 18-09-2019 12:40
Avec quel pourcentage et nombre de voix , vous acceptez le poste suprême de la République tunisienne , un concurent direct en prison, plein de micmac , peut être pour l amour de votre pays , mais MONSIEUR vous êtes trop fragile pour être le président , ennahdha va vous avalez en 1/4 de tour , trop de perdants bien connus et prochent d ennahdha veulent vous soutenir , !!! Croyez moi ce n est pas pour vos beaux yeux . A moins de. Déclarer un non ralliement catégorique avec ce parti de diable .

ZutetFlûte
| 18-09-2019 09:57
Monsieur,vous êtes arrivé en tête de ce premier tour et vous serez peut-être dans quelques semaines à Carthage;le Fait que vous soyez un Homme de Droit est une aubaine puisque justement des risques d'invalidation* ne sont pas négligeables pour les raisons que l'on connait;
Et bien,c'est dans l'épreuve que l'on reconnaît les grands hommes et l'occasion vous est donné pour trancher en réclamant un D'?BAT avec l'autre candidat arrivé en Finale même si celui-ci est encore en prison;
Je ne suis pas Juriste de formation mais c'est ce que l'on appelle une MESURE CONSERVATOIRE,n'est-ce pas?
*Voir article du journal BN

Moi-même
| 18-09-2019 09:51
Fin de l'ère tartour,bajbouj c'est l'ère de Robocop.

kissimmee!!
| 18-09-2019 08:38
Je voterai peut être pour vous, si vous changez d'avis sur le partage de l'héritage entre les hommes et les femmes.

Tounsi-Horr
| 18-09-2019 08:32
Brabbi à tous ceux qui dénigrent Monsieur Kaeîs Saîd qu'ils nous disent franchement pour qui ils roulent et quel était le programme de leurs poulains ?
Vous êtes de l'ancien système mais hélas votre machine s'est grippée et resterait en panne pour des décennies
Le peuple a fait son choix et vous devrez l'accepter
Wallahi vous me donnez envie de gerber

A lire aussi

le procureur a ordonné l'ouverture d'une

14/10/2019 22:19
0

l’Isie est indépendante et nous n’avons pas

14/10/2019 21:54
0

Le membre du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Zied Dabbar, a fermement condamné,

14/10/2019 21:27
0

Newsletter