alexametrics
lundi 18 janvier 2021
Heure de Tunis : 21:08
Sur les réseaux
K2 riposte : Ils veulent me discréditer et j’ai des preuves à propos du vaccin chinois !
14/01/2021 | 15:05
3 min
K2 riposte : Ils veulent me discréditer et j’ai des preuves à propos du vaccin chinois !

 

Le rappeur et ex de la fille du président défunt Ben Ali, Karim Gharbi, plus connu sous le nom de de K2 ou K2rhym, a publié une vidéo sur les réseaux sociaux se défendant d’avoir menti à propos du vaccin chinois. Au cours de la semaine, le rappeur avait indiqué qu’il est parvenu à un accord avec les autorités chinoises pour vendre le vaccin à la Tunisie.

 

K2 dit avoir suivi la polémique sur Facebook et avoir vu le communiqué de l’ambassade de Chine en Tunisie, qui, selon lui, n’a pas démenti mais a plutôt dit ne pas avoir eu connaissance de son accord avec des parties chinoises.

« J’ai des preuves ! J’ai contacté des représentants du gouvernement chinois et ils m’ont affirmé être d’accord pour vendre le vaccin à la Tunisie et m’ont demandé un document attestant de l’accord des autorités tunisiennes pour que Karim Gharbi puisse se procurer le vaccin de chez Sinovac.

J’ai contacté des personnes qui travaillent dans le gouvernement tunisien et dont les noms figurent dans le Jort. Elles m’ont dit qu’elles allaient tenter de faire parvenir ma requête au chef du gouvernement ou au ministre de la Santé et j’ai les preuves de ce que j’avance. Cela fait déjà plus de deux mois, et j’ai été stupéfait par le fait de n’avoir eu aucune réponse. Quand j’ai vu que le nombre de décès a explosé ces derniers jours, je me suis dit que j’allais publier un post pour faire bouger les choses », explique le rappeur.

 

Karim Gharbi accuse les autorités tunisiennes d’avoir contacté l’ambassade de Chine pour lui demander de le démentir, tout cela pour qu’il n’apparaisse pas dans le tableau. Il a ainsi lancé un appel au gouvernement pour qu’il lui réponde par mail ou sur WhatsApp : « dites-moi simplement que je n’ai rien à faire dans le dossier des vaccins, sans nuire à mon image de la sorte… Mais que voulez-vous, le costume que j’ai porté leur a fait peur, ils pensent que je fais de la politique et tentent de saboter mon image tout cela parce que cela fait dix ans que ceux qui portent les costumes n’ont rien fait pour le pays.

Ils pensent qu’ils ont prouvé que je mens et que les gens vont me détester. J’ai des correspondances qui prouvent que j’ai effectivement contacté Sinovac pour acquérir le vaccin chinois pour la Tunisie et j’ai d’autres documents qui attestent de notre échange ! », s’est-il exclamé.

 

Le rappeur affirme que les autorités tunisiennes l’ont doublé et ont contacté les mêmes personnes pour rafler l’affaire et l’en exclure. Il dit qu’il s’agit d’un scoop et que les autorités vont adresser une correspondance officielle à ces personnes.

Par ailleurs, K2rhym assure faire l’objet d’une campagne de diffamation et que certains le harcèlent sur les réseaux sociaux. Il dit qu’on a missionné une personne célèbre, connue pour ses déboires judiciaires, pour tenter de l’extorquer. « Il ment en disant que mes activités n’apparaissent pas sur le site de l’IIMSAM. On colporte des rumeurs selon lesquelles mon passeport est falsifié. Il n’en est rien ! J’ai même des visas diplomatiques ! ».

 

En conclusion, K2rhym a lancé un appel au président de la République Kaïs Saïed en ces termes : « Je suis à votre entière disposition. J’engage mes moyens financiers et mes relations pour que le vaccin soit disponible en Tunisie dès demain. Je m’adresse à vous parce que je n’ai plus aucune confiance en ce gouvernement ».

 

14/01/2021 | 15:05
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Al
Cobabaye
a posté le 18-01-2021 à 00:50
Cher Twensa,
rahou hassb ettahalil lechakhsia hedhi w body language w tasarroufetou al ghayr ikhlakia fi taaddih ala dawletna w rjel dawletna w bledna w istihena fi chaabna,mannajem illa nefhem innou buch yjubelna vaccin mtae Chuna madhruba w yjarrabha alina khedma wa miuaamra maa charika mich maaroufa w yakbadh ala koll tounsi 1dollar commission,yaani takrib 10 mallioun dollar!!!
Mahabbech yeffhem illi twensa manjibou ken ellux,Pfizer walla la,w min dawletna w tobbetna.
Ali
Vaccin K2 (kado!)
a posté le 17-01-2021 à 22:48
Bellahi fassroulou berrap ya twensa balekchi yefhem innou rana manhebbouch vaccin contrefacon made in China
Ya Pfizer walla la!!!
nhebbou ken el haja el behia, bella hana nesstannaw fik balekchi taatlenna bnokta jdida Pfizer marra hedhi.
Rabbi yehdik ya Si Nawfel Wertani ala hel decouverte elli jebtelna.
Ali
K2 ktalna
a posté le 16-01-2021 à 20:54
Vraiment nimporte quoi ya k2 ,fokk alik mil hkayet el fargha wel over reaction rak massatha,et bientôt tu seras souvenir.Je te conseille d'aller au Burkinafaso tu seras chaleureusement accueilli sur la piste d'atterrissage dans la brousse avec ton hydravion AirK2(encore du bluff) et tes vaccins dans des sacs Tati
Même le ministre seras à l'accueil avec le chef du village.
Prendre les tunisiens pour des cons et croire,comme si les chinois ferait affaire avec des passants hors domaine pour vendre le vaccin Sinopharm .
Ils attendent Jesus K2 pour vendre une quantité qui represente des doses pour un quartier à Shanghai.
Winou United Nations,maandekch maaref,mich kolt safir.
Bellahi dima toll w nakktelna.

Abidi
K2rim
a posté le 15-01-2021 à 12:43
Je te conseille vivement de quitter ce pays tant que tu as les moyens ils vont tout faire pour te vider de toutes tes ressources et puis faire de toi ce qu'ils veulent c'est des gens ingrats et c'est un pays maudit
Guirat
Vaccin chinois
a posté le 15-01-2021 à 00:43
Laisser les artistes aider la Tunisie au lieu de les critiquer. On sait qu il a des haut fonctionnaires prônent l immobilisme afin de servir leurs propres agendas. Une chose est sûre ils devront rendre des comptes devant leur créateur et là ça sera trop tard
Limou
n'importe quoi
a posté le 14-01-2021 à 18:15
Un site aussi sérieux que BN ne devrait pas accorder de la crédibilité à un tel personnage obscur.
Alya
La loi tunisienne est claire
a posté le 14-01-2021 à 18:02
Contrairement probablement à d autres pays voisins,la tunisie ne doit pas faire mettre sur le marché un médicament ou un vaccin sans autorisation décrétée par des comités spécialisés. Cette transparence engage la responsabilte de l etat.A ma connaissance,seul le vaccin de Pfeizer a cette AMMdepuis quelques jours
retraité
sincère ?
a posté le 14-01-2021 à 16:56
si vous êtes sincère achetez avec votre argent une grande quantité de vaccins Pfizer ou moderna et livrez les aux autorités sanitaires tunisiennes dans les bonnes conditions requises et surveillez son utilisation pour le peuple c' est votre plein droit les bonnes volantes et les donateurs ont le droit de vérifier si leurs dons sont utilisés à bon hessiens pour les gens qui ont besoin mais les histoires ne sauvent pas du désastre sanitaire actuel du pays et ne fait pas sortir le pays de ses nombreuses difficultés si vous êtes sincères faites ça pour votre pays et pour les pauvres tunisiens Dieu vous récompense et laissez de coté les polémiques et les pièges des gens sans scrupule
Rachida
Pub
a posté le 14-01-2021 à 16:44
La chine peut vendre son vaccin à n'importe qui, pourvu que ça rapporte de l'argent, donc ce Mr ne va rien faire de plus que se faire une bonne pub. Peut-il faire de même avec les vaccins Pfizer ou Moderna ou ... ?
takilas
Ya kado il faut que vous sachiez !
a posté le 14-01-2021 à 15:44
Que si nahdha n'est pas impliquée et sensuelle d'intérêt dans cette affaire, rien ne fonctionnera.
Au fait, il faut faire toujours attention contre les arnaques et les manigances qui peuvent provenir de ces énergumènes qui ne se sont pas rassasiés avec tout l'argent qu'ils ont saisi au peuple tunisien ; eux leur seul souci c'est de s'enrichir et de s'ancrer au pouvoir.
Sebei
'?vitons la politisation des bienfaits et des vertus de la société civile et poussons la vers l avant
a posté le 14-01-2021 à 15:15
Il faut opter aux procédures administratives qui gère les partenariats public-privé pour éviter toute contrainte bureaucratique et assurer une coordination harmonieuse entre les institutions étatiques et les efforts bénévoles personnelles ou de la société civile