alexametrics
Sur les réseaux

Jugée pour son style vestimentaire, Nesrine Laâmari répond aux intégristes !

Temps de lecture : 1 min
Jugée pour son style vestimentaire, Nesrine Laâmari répond aux intégristes !

 

La députée du bloc de la Réforme nationale, Nesrine Laâmari a publié, ce samedi 1er août 2020, un statut pour dénoncer la campagne de dénigrement dont elle est victime par des sympathisants des groupes islamistes, appuyant ses propos par un exemple des messages agressifs qui la jugent pour son style vestimentaire.

 

 

Nesrine Laâmari a indiqué que ces personnes considèrent la femme comme un objet vide et la réduisent à un simple corps, considérant que cette vision est stupide et dégoûtante.

 

 

 

Elle a ajouté qu’elle subit cette campagne de dénigrement et ces attaques depuis qu’elle a participé à la collecte des signatures pour la motion de retrait de confiance à Rached Ghannouchi.

Mme Laâmari a, également, précisé qu’elle n’appartient au bloc parlementaire du PDL, soulignant qu’elle est née dans une famille syndicaliste de gauche. « Puis, Frère, je tiens à t’informer que je suis libre dans le choix de mon style vestimentaire et qu’en dehors du Parlement je m’habille et je vis comme tous les jeunes de mon âge ».

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (84)

Commenter

eshmoun
| 05-08-2020 10:43
sauf ton respect "je dirais même"qu'il passe son temps à se la "taper" selon l'expression d'antan...en fait dans ce sens c'est un cérébral ; y a qu'à essayer pour s'en rendre compte d'analyser la théorie (venue d'ailleurs) dont il nous bassine sur les pratiques sexuelles des autres et des unes et qu'il a du rédiger de la main gauche...pauvre type!

eshmoun
| 05-08-2020 10:22
Anecdote : on raconte qu'au moment de la Création le Tout Puissant aurait convoqué Cha...pardon Adam , qui après quelles que minutes serait ressorti triomphant et fou de joie hurlant à tue tête en exhibant sa nudité : j'ai un zi... i louanges à Dieu qui m'a doté de cet inappréciable "engin" ! à son tour convoquée paraît-il par le Créateur Hawa serait ressortie sereine comme d'hab.avec quelle que chose dans la main et que pressée de questions par son conjoint , lui aurait révélé "çà Adam ,c'est un cerveau"
n'importe quoi !

DIDON
| 04-08-2020 23:05
Y en a marre de ces vicieux pseudo religieux ils doivent aller se faire soigner !

A.
| 04-08-2020 14:28
Bonjour
Je reprends vos mots pour finir sur une bonne note: élégance charme et classe. Mme Nesrine laamari est un exemple de plusieurs jeunes tunisiennes charmantes élégantes et qui ont de la classe. Elle se battent conte les Abou jahl chaque jour. Elles doivent réaliser qu'elles ne sont pas seules et que la majorité les soutiennent. Notre lutte contre les Abou jahl c'est pour protéger ce charme cette élégance et cette classe qui sont là devise de notre Tunisie. Le KEF est une région élégante et charmante de la Tunisie. Un beau peuple accueillant et généreux comme Mme laamari. Ne laissons pas les Abou jahl nous détruire, nous devons demeurer un peuple uni. Nous passons pas une période difficile. On subit une invasion des Abou jahl mais la Tunisie a subit les invasio. Des ahlou el kehf et des vendales. Et la Tunisie a résisté malgré les destructions. C'est pour ça qu'on lutte aujourd'hui. Désormais on écrira dans les livres d'histoire que la Tunisie a subit trois invasions destructrices : ahl el kehf les vendales et les Abou jahl. Mais à chaque fois la Tunisie a gagné. On perd des batailles maintenant mais on finira par gagner. L élégance le charme et la classe finiront toujours par gagner. Tôt ou tard.
Je clos ce débat sur cette note positive qui se résume en Mme Nesrine laamari.
Bonne journée à vous.

Spectateur de l'arène
| 04-08-2020 12:27
Qu'elle porte un burnous ou une gandoura, qu'est-ce que cela va rapporter aux pauvres et aux chômeurs qui attendent de notre intelligencia et de nos politiciens des idés et des projets créateurs d'emploi et de richesse.

Un peu d'empathie pour ceux dont le souci quotidien est le besoin alimentaire

abouali
| 04-08-2020 10:51
Bonjour,
Deux commentaires pleins de bon sens et de perspicacité. Mais je n'ai jamais parlé d'abandonner en cours de route, ni de faire la politique de la chaise vide, ce dont profiteront certainement des émules, et ils sont nombreux, de cet énergumène pour occuper la place et inoculer leur venin. Comme vous l'affirmez si justement, c'est dans la continuité, la persévérance et la fidélité à ses convictions qu'on arrivera peut être à constituer un rempart à ces attaques sournoises. Cependant, la partie se joue largement ailleurs, et la mobilisation devrait se généraliser et s'étendre pour espérer avoir un quelconque résultat. Malheureusement, des brèches béantes se font jour dans le front qui essaie de se constituer, vous en avez un exemple éloquent dans le dernier scrutin contre le maintien du gourou au perchoir. Ces fissures, ce sont les ennemis de la liberté qui les provoquent et qui oeuvrent à les élargir, afin de disperser et d'affaiblir l'opposition à leurs funestes projets. Des manipulations favorisées par la cupidité, la veulerie, la vassalité et l'absence de conscience de beaucoup !
Alors, quel poids pouvons nous avoir et sommes nous en train de prêcher dans le désert ? Nous ne sommes que de modestes commentateurs qui essaient d'exprimer leurs points de vue dans cet espace d'expression qui leur est offert, sans plus. Leur souhait est de ne pas avoir à louvoyer ( Ikawrou, j'aime bien votre expression !) avec des intrus chargés de mission pour semer la discorde et la mésintelligence, et jouer les propagandistes en faveur d'un parti et d'un courant politico-confessionnel !
Toutefois, je reste convaincu comme vous qu'un seul iota, que la moindre once, d'effet de nos débats sur la perception et sur l'opinion est déjà un bon résultat. Bertolt Brecht a affirmé : "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu".
Encore une fois, je rappelle que nous débattions de classe, de charme et de beauté, voyez à quels propos nous entraînent certaines provocations, bien que ce soit utile de clarifier les choses !
Bien à vous et bonne continuation.

A.
| 03-08-2020 19:37
Il faut encourager vos amis à revenir. Il ne faut pas abandonner. C'est une lutte intellectuelle. Abandonnez, laissera la place libre à abou jahl. Il y a des gens qui sont agréables avec qui discuter un plaisir même s'ils sont contre vous. Vous en faites parti, il y a ghazi, A4... Mais si on se met à quitter, que restera-t-il? Ne sommes nous pas en train de faire ce que beaucoup de tunisiens ont décidé de faire aussi, quitter le pays. Conséquence: les kwenjya ont pris le pouvoir et ont détruit le pays. Oh combien j'aurai aimé qu'ennahda réussisse et fasse avancer le pays. Ma haine à l'égard d'ennahdha n"est pas parce qu'ils sont des kenjya mais parce qu'ils ont détruit le pays. Ils ont mis son économie à plat, sa santé à plat, son éducation à plat, ils ont vendu le pays, déchiré le pays, anéanti le pays. Un parti indigne. Mais c'est la démocratie. In joue et on perd et un autre jour on joue et on gagne. Macron, trump, jhonson ont été tous élus parce qu'ils ont compris qu'il faut faire du "realpolitik" pour par la suite atteindre leur objectif. C'Est ce qui différencie un politicien d'un technocrate. Les technos sont excellents mais n'arrivent pas à convaincre les électeurs. Ben Ali est un politicien qui s'entourait de technocrates. C'est la meilleure formule. Maintenant on a des politiciens entourés de politiciens c'est pour ca que ca coule. Un des rares gvt qui a un peu bien fonctionné est celui de mehdi Jomaa mais il comme vous pouvez le constater Mehdi n'arrive pas à convaincre parce que c'est un techno et non un politicien. La politique est un jeu qui n'est pas forcément propre. On peut avoir une trés longue discussion de ca mais bon, la vie elle est ce qu'elle est... on est triste pour notre tunisie et on lui souhaite que le meilleur. Que dieux bénisse la Tunisie.

A.
| 03-08-2020 17:55
Il y a 2 approches qu'on peut adopter:
1- soit on élève le débat et on parle sérieusement des problèmes des finances, infrastructures et santé du pays
2- Baisser le niveau et se concentrer sur les futilités.
On s'entend qu'on veut aller vers l'option 1. Mais si on se met juste vous et moi à discuter de ca, vous pensez sérieusement que ca va avoir impact? Les kwenjya excellent dans l'art de la manipulation. Abel chater en est un. Ils utilisent l'intimidation et les attaques frontales. De notre côté on fait parti de la majorité silencieuse. On se dit, pas la peine de répondre à ces abou jahl. Mais ces abou jahl prennent l'Espace qu'on a laissé vide et ils remplissent le vide. Un vide qu'on aura de la difficulté à récupérer après. Donc il faut baisser le niveau pour pouvoir le re-élever aprés. Sinon on restera à vie une majorité silencieuse. Je comprends votre point mais si "me inkarouch bihoum houma bich ikawrou bina" Le bina ce n'est pas vous ou moi mais c'est la Tunisie en entier. regardez maintenant comment le pays est devenu. C'est une province turc avec un gourou qui va en turquie pour recevoir les ordres comme un esclave. regardez comment les abou jahl s'infiltrent dans les forums et perturbent les discussions, ca fait dévier tout le débat. Si vous voulez arrêtez celà, la confrontation intellectuelle est inévitable pour nettoyer le système et par la suite on peut avoir un débat serein. C'est ce que fait abir moussi en quelque sorte (je ne suis pas un fan particulierement de mme moussi mais je comprends sa stratégie qui peut etre à double tranchante mais pour le moment elle maitrise)

Justinia
| 03-08-2020 11:11
Lassaad,que je salue au passage,n'a pas parlé de dialecte tunisien à raison d'ailleurs.Il n'y a pas que l'arabe dans notre langage:il y a de l'espagnol,de l'italien,du français et 1/3 de berbère de nos origines.
La langue tunisienne se prête-.t-elle aux lettres latines ? Oui.Les Turcs écrivaient en lettres arabes.C'est le grand Ataturc qui a tout latinisé.
"Parlez le langage que les gens comprennent" voilà la devise que le Président n'a pas comprise...

hamadi
| 03-08-2020 11:02
tu es jeune,belle,moderne,tu vis avec ton temps,le progrés,ceux qui critiquent ta façon de t habiller sont des : GAARS( mélange d imbécile,stupide,con et idiot)

A lire aussi

Les réseaux sociaux se sont divisés entre ceux qui soutiennent Abdelli et ceux qui soutiennent

05/08/2020 12:22
9

Taoufik Ben Brik a été arrêté le 23 juillet

05/08/2020 10:19
8

Lors du vote de la motion contre Ghannouchi

03/08/2020 19:50
16

Après avoir accusés les élus d'avoir voté contre la motion de censure contre Rached Ghannouchi.

03/08/2020 15:06
11