alexametrics
mercredi 28 septembre 2022
Heure de Tunis : 20:06
SUR LE FIL
Grève des magistrats : le ministère insiste pour la retenue sur salaires
26/06/2022 | 11:07
1 min
Grève des magistrats : le ministère insiste pour la retenue sur salaires

 

Le ministère de la Justice a rendu public un communiqué, ce dimanche 26 juin 2022, pour rappeler que les mesures de retenue sur salaires des magistrats se poursuivent à la suite de la reconduction de leur grève pour la quatrième semaine consécutive.

 

Le ministère de la Justice met en garde quant à la nécessité d’appliquer les lois en vigueur et les mesures disciplinaires qui en découlent. Il appelle, également, les magistrats à assumer leur responsabilité et à tenir à leur droit au travail pour assurer le fonctionnement ordinaire du service.

 

Rappelons que les magistrats poursuivent leur grève pour la quatrième semaine consécutive. C’est ce qu’a décidé la coordination des structures judiciaires samedi 25 juin 2022. La coordination des structures judiciaires réunie, hier, a indiqué que cette action de protestation continuerait en réaction au mutisme de la présidence de la République et l’aggravation de la crise qui oppose les juges au pouvoir exécutif. Les magistrats sont en grève depuis trois semaines. Ils revendiquent l’annulation du décret 35 relatif à la révocation sans possibilité de recours de 57 juges.

S.H

 

26/06/2022 | 11:07
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Flore
Money
a posté le 28-06-2022 à 16:16
Ce n'est pas négociable...
Encore heureux. Un mois sans travailler. C'est un mois sans salaire
On ne va quand même pas leur payer des vacances
Akoubi Ammar
Tolérance zéro avec les les protecteurs de la corruption
a posté le 26-06-2022 à 22:18
Il faut aller plus loin, envisager dans un cadre réglementaire la possibilité de les considérer comme étant en abondon de poste et manquements à leurs obligations professionnelles causant des préjudices à autrui. Le remplacement des fautifs sera réalisé au moyen de recrutement direct des docteurs juristes chômeurs avec un stage de courte durée et parmi les avocats qui désirent opter d une évolution dans l espace. Un juge coûte en moyenne plus que cinq mille dinars. Faîtes une simple opération pour calculer le coût des journées perdues.
Lenet
Retenue sur salaire
a posté le 26-06-2022 à 17:03
C'est la règle partout dans le monde...
Tu ne bosses pas, tu n'es pas payé..point barre.
Une bande ***et de***veulent mettre tout un pays à genou...
Citoyen_H
MAIS BIEN ENTENDU
a posté le 26-06-2022 à 16:12
C'est une évidence !!!
Non seulement il y a ceux qui se sont fait coincer en flagrant délit d'association de malfaiteurs, mais encore, il y a ceux qui les soutiennent.
Aller, HOP, débarrassez-nous au plus vite, de toute cette racaille de ripoux, de ces chléyék dépourvus de toute forme d'éthique.



Karim
Bien fait
a posté le 26-06-2022 à 14:15
Oui oui pas de travail pas de salaire
Dans tous les cas avec la nouvelle constitution peut être se genre d'abus de pouvoir sera bien maîtrisé
nazou de la chameliere
'?tat Tunisien
a posté le 26-06-2022 à 14:12
'?tat voyou !!!
'?tat qui ne respecte pas la présomption d'innocence !!!
'?tat voyou
'?tat qui ne respecte pas le droit à se défendre !!!
'?tat voyou.
'?tat qui ne respecte pas le droit de grève, droit de grève en l'absence d'une possibilité pour défendre ses droits !!!
'?tat voyou.
'?tat menteur escroc et voleur de salaires !!
'?tat voyou
'?tat fasciste !!!!
'?tat voyou à sa tête un débile voyou ne respectant RIEN !!!
'?tat voyou
'?tat dont une partie de la population voyouse souteneuse, d'un ETAT VOYOU !!!
Abel Chater
Le ministère de la Justice ne pense qu'à l'argent par une mentalité et par un comportement d'amateurs, qui ne sont plus d'usage même dans la gestion d'un magasin "Attar".
a posté le 26-06-2022 à 14:04
Au lieu de revenir à la raison et à la bonne gestion de l'Etat tunisien, qu'ils ont transformé en un "dépôt jerbien" ou en un (debbou jerbi), où ils ne font que compter les millimes et les dinars, ils veulent maintenant punir la Justice tunisienne et ses Juges, par l'appauvrissement et par la nécessité dans leur vie privée, ignorant leur droit humain, social, professionnel et surtout leur droit constitutionnel, de lutter pacifiquement contre l'atteinte à leur dignité humaine et à leurs droits professionnels de Magistrats.
Ils utilisent les armes à feu de l'Etat tunisien, supposées appartenir à la Justice tunisienne, pour le maintien de l'ordre et de l'équité humaine dans l'ensemble du pays, contre les Juges et les tribunaux où se prononcent les jugements au nom du peuple.
Je suis le premier à avoir encouragé le président Kaïs Saïed, à mener un coup de balai au sein de la Justice tunisienne parmi les juges corrompus. Mais non pas pour sa cause politique personnelle de vengeance et de coup de force de fous à lier, sans dossiers, sans preuves et sans jugements. On ne peut combattre l'injustice, que par la vraie justice. Non pas par la force des armes à feu.
Aucun Juge ne mourra de faim en Tunisie. Ils n'ont qu'à ouvrir un compte bancaire et nous verrons bien, les aides qui leur parviendraient des quatre coins de ce monde.
Qu'est ce qui se passe en Tunisie et où sont passés ses Sages?
Allah yostir Tounes.
Flore
Humour
a posté le à 16:19
Vous n'êtes pas sérieux?
Soit je vous ai mal compris soit c'est vous qui n'avez rien compris à la situation
Hassine
Charitd6
a posté le à 11:29
Mseken winta mekine maahom
Bbaya
Impasse!
a posté le 26-06-2022 à 12:58
Je ne crois pas avec la retenue de salaire le ministère va résoudre cet impasse!
DHEJ
Non seulement...
a posté le 26-06-2022 à 12:38
Mais aussi une rupture du contrat de travail====> licenciement!
cavalero
greve =congé sans solde
a posté le 26-06-2022 à 12:04
normal et juste refuser de travailler aussi refuser de les payer
SAM53
C'EST LA MOINDRE DES CHOSES
a posté le 26-06-2022 à 12:01
Travail egal salaire grève egal retenue sur salaire et diminution de la prime de rendement aussi
veritas
Mille Bravo à Mme là ministre '?'
a posté le 26-06-2022 à 11:31
il faut être ferme avec ces hors la loi qui sont censés la respecter '?'il faut aller plus loin pour une semaine de grève il faut 2 semaines de retenue de salaire et si ça continue pour une semaine de grève un mois de salaire sera retenue'?'merci encore à Mme là ministre jafel qui va bien nettoyer la justice tunisienne avec l'eau de javel .