alexametrics
Dernières news

Embarras des députés suite à une mission militaire tunisienne au Mali

Temps de lecture : 2 min
Embarras des députés suite à une mission militaire tunisienne au Mali

 

 

Les députés sont embarrassés par rapport à une demande de plénière devant valider l’envoi de quelque 75 soldats tunisiens pour une mission de maintien de paix au Mali.

Lundi dernier, Mohamed Ennaceur, président de l’ARP, a reçu Abdelkrim Zbidi, ministre de la Défense à ce sujet. La mission devrait s’envoler au Mali la semaine prochaine. Or, d’après le journal African Daily Voice, la mission est déjà partie vendredi dernier. « Lors d’un point de presse organisé pour l’adieu aux soldats avant de s’envoler pour le Mali, le ministre a souligné que cette mission venait renforcer les capacités pratiques de l’armée tunisienne en fréquentant d’autres armées, hisser la bannière de la Tunisie et respecter les engagements souscrits par la Tunisie dans le cadre du soutien à la paix et à la sécurité dans le monde », peut-on lire.

 

D’après l’article 77 de la Constitution, « le Président de la République est chargé de représenter l’État. Il est compétent pour définir les politiques générales dans les domaines de la défense, des relations étrangères et de la sécurité nationale relative à la protection de l’Etat et du territoire national des menaces intérieures et extérieures et ce, après consultation du chef du gouvernement».

Le même article précise plus loin que « le haut commandement des forces armées a le pouvoir de déclarer la guerre et la conclusion de la paix après approbation de l’Assemblée des représentants du peuple à la majorité des trois cinquième de ses membres, et l’envoi de forces à l’étranger avec l’accord du Président de l’Assemblée des représentants du peuple et le Chef du gouvernement. Toutefois, l’Assemblée doit se réunir pour en délibérer dans un délai ne dépassant pas les soixante jours à partir de la date d’envoi des troupes ».

 

Les députés sont embarrassés par le fait qu’ils n’aient été consultés qu’après coup. Pire, le chef du gouvernement n’est même pas informé du sujet alors que son accord est obligatoire selon l’article 77 de la Constitution.

Comment se fait-il que la présidence du gouvernement ne soit pas au courant ? Interrogée par Business News, la Kasbah a botté en touche préférant attendre le retour de Youssef Chahed de Davos pour s’exprimer sur le sujet.

 

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Abel Chater
| 24-01-2019 16:11
Les Tunisiens ont leur pays et possèdent leurs terres sur ce globe terrestre. Un don du Tout Puissant, dont tu ne pourras jamais jouir de toute ta vie.
Un Châtiment divin, qui t'oblige à t'enfermer de toi-même derrière les murailles et dans les ghettos, afin de survivre sur les terres volées aux Palestiniens.
Tu ne rêves que du mal pour la Tunisie et pour les Tunisiens, à qui tu souhaites une guerre civile, mais néanmoins, nous sommes sur nos terres depuis Carthage, jusqu'à La Zitouna et Kairouan. Et toi ratatouille de la misère et de la haine, tu resteras damné avec tes ascendants et tes descendants, jusqu'au jour de la Résurrection.
Allahou Akbar.

Farouk
| 24-01-2019 15:35
Mission de maintien de paix?
Il faut deja instaurer la paix en Tunisie, pays au bord de la guerre civile.

Léon
| 24-01-2019 08:51
Il y a plus d'un enseignement à retenir de ce fait, certainement pas anodin. Peut-être même grave.
Mais, je dirai "No Comment". Je me considère comme un homme ayant conscience de l'état. La retenue s'impose donc.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya.

Abel Chater
| 24-01-2019 08:51
Nous savons tous que de telles missions internationales, apportent une bouffée d'oxygène financière et beaucoup d'expérience sur de vrais terrains militaires, où le stage se déroule dans la réalité de la guerre et de ses conséquences. Moi-même, j'ai écrit à maintes reprise à l'ONU, pour leur rappeler les vertus réelles dont jouit notre armée nationale, qui doit compter parmi les plus professionnelles des armées de ce monde, surtout après l'examen sans précédent, qu'elle a réussi après la Révolution du 14 janvier 2011.
La Tunisie n'est ni l'Egypte ni la Syrie, ni les autres pays dictatoriaux, où leurs armées tuent et massacrent leurs propres peuples, au profit des dictateurs. La Tunisie a une armée qui fait honneur à l'humanité entière. Sauf que ses moyens et son budget, n'arrivent même pas encore aux trois quarts de ce qu'ils doivent l'être en Tunisie. Une amélioration trouve lieu après la destitution des deux dictateurs sangsues de la Tunisie, mais c'est encore peu.
Donc, les soldats tunisiens qui sont appelés dans des missions internationales, trouvent presque la seule solution pour améliorer leur situation financière, jusqu'à avoir droit à cette fameuse voiture FCR et tant d'autres surprises de la vie humaine.
Les Institutions internationales, n'ont pas du temps pour attendre nos tortues politiques, qui ne vivent que du baratin et du virtuel. Des politiciens qui ne pourront réaliser ce qu'est la vie de nos soldats dans la vie réelle. Si ces politiciens avaient un seul iota de conscience pour le bien de notre chère armée nationale, ils auraient accouru à ratifier un tel avantage international, même au milieu de la nuit, non pas au milieu de la semaine.
Oh comme j'aime le meilleur «Sahli» de ce monde, le vrai Combattant Suprême de la Tunisie, le Valeureux et merveilleux Général Rachid Ammar. Un retraité de notre armée nationale, qui n'a jamais quitté mon coeur ni mes prières quotidiennes. Que notre Créateur et Créateur de tout l'univers, Allah le Tout Puissant, lui offre la bonne santé et tout le bonheur de ce monde, à lui et à toute sa famille. Oh comme je souhaite le rencontrer et lui embrasser ses deux mains et son front, en reconnaissance pour tout le bien qu'il a fait à la nouvelle Tunisie.
Vive la Révolution tunisienne. Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire.

hombre
| 24-01-2019 08:03
Et pourquoi ils ne se sentent pas embarrassés de s'absenter aux votes de première nécessité ? Et pourquoi ils ne se grènent pas d'augmenter leurs émoluments au détriment d'une population qui souffre de manque de soutien et de pauvreté ? Et pourquoi ils n'ont pas honte de faire du tourisme des partis à la recherche de leurs intérêts ? Et pourquoi ils quittent les partis qui les ont placés dans cet hémicycle suite au choix des citoyens qui ont voté pour eux ?

raspoutine
| 24-01-2019 07:05
c'est à l'image du pays chacun fait ce qu'il veut

Gg
| 23-01-2019 22:14
C'est amusant de voir comment fonctionne un pays, quand on est d'un autre pays, et d'une autre culture.
Ceci dit, c'est fort. Des militaires sont partis au Mali, pour aider les Maliens contre les djihadistes, je suppose. Et sans que cela d'ébruite!
Chapeau!

Aldo
| 23-01-2019 21:46
Bonsoir mademoselle veritas, si possible de relire votre commentaire plusieurs fois , et si vous estimez que vous dites des sonneries merci de vous éclater la tranche contre un mur ,mais pas trop fort ,afin de vous relire le plus tard possible .

Aldo
| 23-01-2019 21:34
Pauvres imbéciles , nos soldats sont déjà sur le terrain , votre vote mettez le ,là où je pense , on vous écoutons ou vous attendre , la TUNISIE n avancera plus , on aurez dû le faire depuis longtemps . Mais bon les jours passent vite.

veritas
| 23-01-2019 17:02
La Tunisie un coup est un torchon on s'essuie avec est un coup est une souris de laboratoire on expérimente la merde dessus sans oublier les tunisiens qui sont utilisés comme bois de cheminée dans les sales guerres en Syrie en Libye en Iraq et j'en passe ...tout le monde est content ,plus nuls plus con que les tunisiens de haut en bas tu meures.

A lire aussi

Aucun cas enregistré le 25 mai

26/05/2020 01:00
0

Et assurer le transport des enseignants, des élèves et des étudiants

25/05/2020 23:16
0

Aussi dans d'autres villes

25/05/2020 21:09
0

La présidence de la République n'a pas communiqué sur cet

25/05/2020 18:10
8