alexametrics
mardi 19 janvier 2021
Heure de Tunis : 21:51
Dernières news
Charfeddine : Appliquer la loi avec sévérité contre ceux qui bloquent les sites de production n’est pas la solution
30/11/2020 | 15:02
3 min
Charfeddine : Appliquer la loi avec sévérité contre ceux qui bloquent les sites de production n’est pas la solution

 

Lors de son intervention en marge des travaux de la plénière consacrée ce lundi 30 novembre 2020 à la discussion du budget du ministère de l’Intérieur, le ministre Taoufik Charfeddine a eu à répondre aux questions des députés qui concernent nombre de sujets relevant de la sécurité.

 

Le ministre, qui a opté pour l’improvisation dans ses réponses, cherchant à travers cela à faire preuve de plus « d’honnêteté et de franchise », s’est d’abord dit honoré, si cela avait été le cas, d’avoir été nommé par le président de la République, Kaïs Saïed.

 

« Cela, si toutefois c’était vrai, ne fait que confirmer mon indépendance, le fait que je n’ai pas été soutenu par des partis » a-t-il affirmé.

 

Sur la question des manifestations qui secouent en ce moment plusieurs régions du pays, il a affirmé que l’ère de la répression est révolue et qu’il est aujourd’hui prouvé, de par la gestion des mouvements sociaux, que la Tunisie a adopté une sécurité républicaine qui consacre les droits de l’Homme.

 

Sur le projet de loi relatif à la protection des sécuritaires, il a souligné que le chef du gouvernement a décidé de le retirer pour réexamen car dans sa forme actuelle il manque, dans certains de ses articles, à garantir la sécurité souhaitée pour les concernés.

 

Quant aux blocages des sites de production suite à des mouvements de protestation, le ministre a estimé qu’il faut faire preuve de « compréhension et de tolérance », soulignant que l’application sévère de la loi n’est pas la solution et que si les citoyens en sont arrivés à agir de la sorte c’est justement parce que la loi a été bafouée dans le passé.

 

A la question relative au trafic des autorisations de chasse, il a assuré que ses services suivent de près ce dossier et que le recours à des moyens détournés dans l’octroi de ces autorisations fera l’objet de mesures disciplinaires.

« J’ai donné des instructions pour que les autorisations qui concernent le port des fusils de chasse soient en priorité accordées aux sécuritaires partis à la retraire qui en font la demande. Il faut être objectif, j’ai même appris qu’on accordait l’autorisation de chasser à des filles ! » A déclaré le ministre, avant de se rattraper en expliquant qu’il n’est pas logique d’accorder à des jeunes « filles ou garçons » l’autorisation de porter une arme alors qu’on la refuse à des personnes plus âgées et donc plus « mûres »…

 

 

M.B.Z

 

 

 

 

30/11/2020 | 15:02
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
On l'a bien vu.... Ce n'est pas ce gouvernement-ci qui sauvera le pays !!!
a posté le 01-12-2020 à 11:22
Ca n'est vraiment pas une surprise : depuis le blocage du bassin minier, et l'asservissement de l'?conomie nationale, il y a huit ans : ce ne pouvait vraiment pas être ce gouvernement de merde qui aurait pu prendre les mesures les plus efficaces... Aujourd'hui, le ministre chargé de la défense des institutions, lui-même !, préconise de mettre la pédale douce afin de ne pas trop froisser ces exécuteurs de basses '?uvres débilitantes et totalement anti-constitutionnelles, qui viendront à bout de cette pauvre nation et de son pauvre peuple , et recommande donc d'user de pédagogie et de douceur !!! Un cataplasme de plus, à la mesure d'un cautère sur une jambe de bois ! Meskina el bled, meskin echaab qui yourid yai3hich... Peine perdue, devant l'inconséquence des cataplasmes à qui on a donné des outils pour nous enterrer tous vivants !!
veritas
Le laxisme mène à l'anarchie.
a posté le 01-12-2020 à 10:48
Mr le ministre j'espère que votre discours ne reflète pas vos pensées car si c'est le cas c'est grave .
Avec les hordes tunisiennes de tout bords le laxisme est la cerise sur le gâteaux pour eux c'est la porte ouverte à tout les délits .
Tunisino
Il faut être dans l'action et non dans la réaction
a posté le 01-12-2020 à 10:38
Messieurs et Mes dames les juridiques, il faut adopter une logique responsable lorsque d'autres dépendent de vous, ce n'est pas la logique juridique à adopter puisqu'elle ne tient compte que du présent, le futur pour cette logique n'existe pas, pourquoi? Il faut demander aux ingénieurs en éducation de vous l'expliquer! De toute façon, le futur qui n'existe pas pour vous, doit être tenu en considération, on ne peut pas provoquer des protestations pour essayer de les étouffer par la suite, et par qui, par des pauvres policiers qui ne peuvent qu'appliquer les ordres ou quitter. Messieurs et Mes dames les juridiques, ayez pitié des tunisiens, vous n'êtes pas assez intelligents et assez formés pour gérer ses affaires, soit que vous exploiter des compétents pour vous conseillers, soit vous quitter pour la justice, votre milieu naturel.
Norey ben MAHMOUD
De ce
a posté le 30-11-2020 à 21:00
Comment un représentant de l'Etat peut admettre qu'il est permis d'empêcher les autres de travailler sous prétexte d'être chômeur et qui plus est bloquer des installations de production vitales pour le pays ?
Citoyen_H
BELLAHI, LAISSEZ NOS RESPONSABLES
a posté le à 13:54
POLITIQUES EN PAIX. Laissez les "profiter" de la dolce vitae durant leur bref passage au gouvernement en attendant les prochains.
Laissez leur le temps d'acquérir un semblant de notoriété, grâce au populisme endémique qui fait rage depuis le coup d'état de 2011.
On ne sait jamais, cela pourrait éventuellement leur servir de booster lors de prochaines élections, pour ceux qui ont un gros appétit.

La NATION, hormis deux ou trois patriotes "déclarés", est le cadet des soucis d'une bonne majorité des bouliticiens qui s'étaient succédé depuis l'open bar de 2011.
Pour ceux qui en ont, la mafia principalement issue de l'ex-troika, veille sur le grain.
Généralement, il ne font pas long feu.
Salutations



Forza
Je commence a supporter ce ministre
a posté le 30-11-2020 à 18:20
Il a bien compris. Travaillez avec Mr. Mechichi, son approche de Tataouine est la bonne, pour le reste des régions et des conflits.
hannibal
populiste
a posté le à 20:31
il faut un état fort, donc ce personnage n'est pas à sa place, l'état jacobin, doit être fort, les violations de la législation tunisiennes par des voyous doit être réprimées, on ne touche pas â la souveraineté de l'état ,on négocie après, les kwanjiyas ont pillé le pays, ils veulent noyer le poisson donc â travers leurs minable supporters attisent les sit in pour ébranler la souveraineté de l'état civil mis en place par le zaim Bourguiba, 2024 game over pour ce ramassis d'opportunistes pseudo révolutionnaire et gauchistes et les kwanjiyas
aldo
==== YAATIK ESSAHA ====
a posté le 30-11-2020 à 17:58
je ne pensais pas qu'un mec comme ce ministre -- INTEGRE -- mangeait dans les mains de CERTAINS -- ON APPREND TOUTS LES JOURS -- LA LAVERIE DEU PHOSPHATE à RDEIF ils l'ont déglingués hier VAS LEUR FAIRE DES BISOUS et surtout les encourager à continuer le MASSACRE .
Citoyen_H
BLABLABLA, BLABLABLA, JUSQU'AU JOUR
a posté le 30-11-2020 à 17:52
ou toutes ces meutes d'ignares et de vagabonds mettront à feu et à sang toute la nation.
Kaléke "il a affirmé que l'ère de la répression est révolue".
C'est quoi ces propos de pingouin populiste?
Yaaa Charfeddine, es tu conscient de comment vont être interprétées tes paroles ?
Sais tu pourquoi on en est arrivé là ?
C'est la maudite troika avec ses traitres de députés qui avait déjà en 2011, inséminé le laxisme uniquement en faveur de son fan club !!!!!!!!!!!!!! Et comme ce sont toujours ses groupies qui fichent la merde, donc toutes ces innombrables situations de blocages , de barrages, etc..., ne font que pourrir de plus en plus, le temps y aidant.
Le jour, très bientôt, ou ça vous pétera à la gueule !!!!!!!!
Quand çà arrivera, inutile de nous chanter " on ne savait pas ".
Bandes de dégonflés, bandes de tapettes, bandes de trouillards, il n'y a que vos acquis politiques qui comptent !!!!!!!!!!!!




TAW TCHOUFOU
QUEL EST VOTRE ROLE AU JUSTE ?
a posté le 30-11-2020 à 17:16
On attend , dans une république qui se respecte , à un ministre de l'intérieur ferme , fort , et respectueux des lois qu'il respecte et qu'il doit faire respecter !
Point barre !
Et on retrouve , chez nous , avec .... un mou du genou , qui veut jouer le rôle d'une assistante sociale !
De quels droits de l'homme nous parle Mr Charfeddine , quand des personnes violent l'accès d'une zone dite militaire , et ferment des vannes de pétrole névralgiques pour l'économie du pays , tout en menaçant l'état et le chef du gouvernement par dessus le marché !
A la question relative au trafic des autorisations de chasse , la réponse est à l'avenant , " j'ai donné des instructions pour .... " , " il y a même des filles qui chassent " .... , mais qu'est ce que c'est que ces réponses à la noix de coco !
Y-a-t-il , oui ou non , des procédures claires et nettes , et des conditions strictes à remplir , pour l'obtention d'un permis de port d'armes dans ce pays ?
La question est grave car il ne s'agit pas de jouets pour enfants !
Ce n'est pas à un simple employé du ministère de décider qui a le droit d'avoir une autorisation ou pas et selon la tête du client , ou selon qu'il connait Pierre , Paul ou Jacques , ou le copain de son cousin !
Dans tous les ministères de l'intérieur , il y a des formalités strictes avec des contrôles sur les ports d'armes et les fusils de chasse .... et les hésitations et les " à peu près " de ce ministre ne sont pas très rassurants !
Le ministère des affaires sociales n'a donc pas de poste vacant pour Mr Charfeddine , qui a l'air de s'être trompé de porte ?
cavaliero
tu cherches à garder ta place
a posté le 30-11-2020 à 15:15
qu'elle est ta propre solution c'et toujours baisser son pantalon?
y a pas mille solutions les bandits doivent etre en prison et preserver la dignité de 'Etat