alexametrics
Dernières news

Bhiri à propos du Fonds pour la zakat : on peut changer le nom

Temps de lecture : 2 min
Bhiri à propos du Fonds pour la zakat : on peut changer le nom

Le président du bloc parlementaire d'Ennahdha, Noureddine Bhiri, est revenu ce mardi 10 décembre 2019, sur les fonds de la dignité et celui pour la zakat.

 

M. Bhiri a ainsi expliqué, dans une interview accordée à Hassen Hammali dans l'émission Ahla Sbeh sur Mosaïque FM, que «le Fonds de la dignité a été créé depuis 3 ans et il y a eu un grand débat autour de ce sujet lors du budget de 2019, entre ceux qui réclament le report, l’annulation ou l’accélération de sa mise en place».

«On s’est mis d’accord pour le reporter au budget de 2020 et nous tenons nos engagements», a-t-il soutenu.

Et de souligner : «Ce fonds est destiné à tous les Tunisiens ayant bénéficié de justice transitionnelle depuis 56. Il n’est pas financé par l’Etat mais par des dons. Si vous voulez l’annuler, il faudra annuler la loi qui l’a créé»

 

S’agissant du fonds pour la zakat, le président du bloc parlementaire d’Ennahdha a affirmé que «l’Etat est responsable d’assurer les besoins des Tunisiens (éducation, santé, infrastructure) ainsi qu’une vie digne à tous les citoyens. L’objectif étant de faire des institutions qui mettent fin à la mendicité qui porte atteinte à l’image de la Tunisie».

Il a indiqué qu’Ennahdha a proposé en 2015 la création d’une institution solidaire, un projet qui avait plu au chef du gouvernement qui a demandé de le finir et de lui remettre pour le soumettre à l’ARP, sauf que plus tard, la sphère politique s’est focalisée sur ses querelles et le projet a été oublié.

 

«Changer son nom mais laisser les Tunisiens aider les autres Tunisiens à survivre. Le Fonds est financé par des dons et la zakat. Il a été mis en place pour des raisons sociales et il est destiné à une tranche démunie de pauvres. Il sera sous la tutelle de l’Etat», a martelé Noureddine Bhiri.

 

I.N

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (31)

Commenter

canalou
| 11-12-2019 07:56
sandouk karama ,sandouk zakat ,sandouk noir qui risque de plumer des gens naifs pour une destination obscure .la zakat a ete faite pour la solidarite entre citoyens quand l etat n existait pas ni l argent liquide .c etait des dons en nourriture principalement .actuellement il y a des associations pour cela et l etat s occupe de l impot qui atteint 30/100contre la zakat 10/100,ou est passe le 'tadhamen ijtima3i

EL OUAFFY Y
| 11-12-2019 00:29
Bon idée pour défendre un peu la pauvreté .

kbwebkb
| 10-12-2019 23:27
26 26 bis ! Et donner raison au president Ben Ali!

Maxula
| 10-12-2019 18:55
"L'objectif étant de faire des institutions qui mettent fin à la mendicité qui porte atteinte à l'image de la Tunisie"

Si c'est vraiment ça l'objectif que vise l'institution de la zakat, une opération de "com" bien menée sera infiniment plus efficace que cette tromperie de la zakat !
Car la mendicité est probablement (avec la prostitution) le plus vieux métier du monde, et ce n'est pas demain a veille que cette vérité sera démentie.
Et vouloir inscrire la zakat dans la Loi c'est à terme, rendre obligatoire "l'aumône islamique" alors qu'à l'origine, c'est un don en numéraire ou en nature (matériel, nourriture, hébergement, aide bénévole, etc.) laissé au libre arbitre de celui qui veut et qui peut !
Ce que visent les islamistes au fond, c'est instiller dans un premier temps puis instaurer la loi islamique (la charia) et finir par la rendre obligatoire sous peine de représailles d'un autre temps !
On n'en veut pas de votre zakat, et on en veut encore moins dans la loi !
Maxula.

Estrosi
| 10-12-2019 18:52
C'EST géniale cette déclaration RIDICULE et Absurde. Aychou et Aychou, C'EST LAMENTABLE CETTE MASCARADE RIDICULE ET IGNOBLE. ON EST IMMUNIS'? et LES TUNISIENS NE SONT PAS DUPES.

Chaba7
| 10-12-2019 16:26
Changeons le nom, mais le fond reste le même. C'est le même jeu qu'ils mènent depuis le début.
Derrière une façade de civilité, de démocratie et de modernité (za3ma za3ma) ils demeurent fondamentalement islamistes, ultra-conservateurs, rétrogrades et misogynes!

Carthage Libre
| 10-12-2019 15:58
Certains hommes d'Etat, certaines personnes ont laissé leur nom dans la grande Histoire des hommes; pourquoi? Parcequ'ils voulaient du BIEN à leurs pays. Ils pleuraient pour leur pays. Ils ne dormaient pas la nuit pour leur pays.

Et ces gens là? Ils ne dorment pas aussi la nuit...pas pour les mêmes raisons...s'ils ne dorment pas bien, la nuit, c'est qu'ils n'ont pas trouvé le moyen de donner le COUP DE GRACE à notre pays (pas le leur).

RIGOLO
| 10-12-2019 15:34
Pourquoi cette gymnastique d'esprit pour remplacer les obligations du coran par des lois civiles ? ! Ce double emploi
nous pousse à réfléchir des causes et des buts ? ! Donc si vous croyez au sacré soyez prudent de ne pas jouer avec Dieu ! D'un côté vous vigilent pour ne pas toucher aux fondamentaux de l'islam et de l'autre côté vous integrez LA ZAKAT avec les lois civiles !!! On ne vous comprend plus. Vous êtes entrain de jouer avec nos esprits ! Merde BASTA et cessez de magouiller !

Pirate
| 10-12-2019 15:00
Parle-t-il d'investissement ? parle-t-il de développement ? parle-t-il d'emploi ? parle-t-il de santé ? parle-t-il d'éducation ?

NON

Ces gens ne parlent que pillage. Ils sont là pour ramasser. Ils me rappellent ces arnaqueurs qui pour t'alléger le portefeuille font semblant d'être handicapés, évoquent des médicaments à acheter, une opération à subir ou un train à prendre (ceux qui ont fréquenté les gares connaissent cette mode). Ces pilleurs ne seront jamais rassasiés.

Finalement, ils n'ont pas tort. Tant qu'ils trouveront des vaches dociles saha (pour le reste de la phrase prière voir du coté du Bardo)

adel
| 10-12-2019 14:52
Dieu n'aime pas les hypocrites.

A lire aussi

Lors d'un entretien téléphonique avec Kaïs Saïed.

08/08/2020 21:26
2

On recense jusqu’au 8 août 1.259 personnes

08/08/2020 20:18
0

Cinq nouveaux cas locaux ont été enregistrés le 7 août à Kairouan.

08/08/2020 18:25
5

Hichem Mechichi a jusqu'au 24 août pour présenter son équipe.

08/08/2020 15:49
11