alexametrics
mardi 27 septembre 2022
Heure de Tunis : 15:35
Dernières news
Bassem Trifi : les ministres de l'Intérieur et de la Justice doivent démissionner
11/08/2022 | 17:17
2 min
Bassem Trifi : les ministres de l'Intérieur et de la Justice doivent démissionner

« Je ressens de l'angoisse et j’ai peur pour les droits et libertés en Tunisie. Je ne sais ce qui nous attend dans le futur » a déclaré ce jeudi 11 août 2022, le vice-président de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH), Bassem Trifi, dans Midi Show sur Mosaïque FM.

Dans sa déclaration, M. Trifi a dit voir de près les exactions des forces de l’ordre et surtout le précédent causé par la police lors du spectacle de Lotfi Abdelli à Sfax. « Tout le monde doit faire en sorte que ce précédent ne se reproduise pas ! Ça me rappelle les artistes tabassés devant le théâtre lors de la diffusion de Persépolis, qu’on a annulé. Ou encore, Daech, qui s’attaque à la culture en détruisant des sites archéologiques. Ceci fait peur car très dangereux » a-t-il déploré.

Pour Bassem Trifi, le communiqué de la présidence n’est « pas assez ferme ». « Le ministre de l’Intérieur devrait présenter sa démission. Car les agents sous ses ordres, au lieu d’assurer la manifestation, ils ont créé le chaos ! Quand on fait ce genre d’erreur, on démissionne ! La ministre de la Justice qui se trompe sur la majorité des juges accusés à tort devrait aussi démissionner » a-t-il expliqué et d’ajouter : « Le président de la République a une responsabilité politique dans ce qui s’est passé à Sfax. Les syndicats sécuritaires responsables n’ont pas été recadrés par le chef de l’Etat. Leur rôle doit rester purement social, mais ce n’est pas ce que dit leur communiqué ».

L’arrestation de Amel Aloui, la mairesse de Tabarka, a aussi été évoquée ce jeudi. A ce sujet, Bassem Trifi a révélé connaitre Mme Aloui et être convaincu de son innocence.

« Il s’agit d’une militante qui s’est attaquée à la corruption à Tabarka. On l’accuse de corruption parce qu’elle a octroyés 180 parasols sur la plage de la ville. Il s’agit d’une décision du conseil communal et non de la mairesse. Pourquoi l’a-t-on arrêtée ? » a en outre dit M. Trifi.

Dans la foulée de sa déclaration, le vice-président de la LTDH a aussi révélé qu’hier, « la Ligue a présenté son rapport sur les conditions d’incération en Tunisie au ministère de l’intérieur ».

 

S.A

11/08/2022 | 17:17
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
Peur
a posté le 12-08-2022 à 18:48
Mr vous devriez plus avoir peur des magistrats et de leur agissements
Tunisie libre
Encore un bouffon qui se croit utile.
a posté le 12-08-2022 à 11:09
Personne t'as mis dans ce poste pour parler aux noms des tunisiens.
Les juges dans leurs immense majorité sont corrompus et malhonnêtes dans ce pays.
Arrêtez de nous prendre pour des imbéciles.
Maâouia
Erreur de frappe
a posté le 12-08-2022 à 00:52
Incarcération au lieu de "d'incération" cité par l'article.
takilas
Non !
a posté le 11-08-2022 à 23:17
Ils doivent d'abord dévoiler les assassins, de Beleid, Brahmi et aiutres durnt la décennie sombre des catastrophes causées par nahdha des escrocs et des maniganceurs.
TRE
@takilas: Bonjour !
a posté le à 10:15
Vous croyez sincerement que la CIA ne sait pas qui a tué Brahmi et Beleid ?
Sie jamais les tueurs se trouvaient près d´Ennahdha, les américains seraient-ils aussi restés silencieux et auraient-ils continué à soutenir Ennahdha ?
Hassine
Angoisse déplacée
a posté le 11-08-2022 à 22:38
Vous n'avez pas été angoissé quand on tiré sur chokri belaid et hadj brahmi?.la gestion de ces gouvernements et leur commanditaires ne vous a pas angoissé non plus. Par contre des gens patriotes vous angoisse. C'est dommage que le pays n'est pas facile à purifier.
Shems
Non c pas eux le problème
a posté le 11-08-2022 à 19:40
C Kaïs Saied qui doit partir, ces ministres n'ont aucune marge de man'?uvre, ils n'ont le droit de prendre aucune initiative, ils ne font qu'exécuter les ordres de Saied.
Daoudaou
@Shems détrompez-vous
a posté le à 23:19
Kais Saied est déjà un héros pour les tunisiens sauf pour les escrocs nahdha et leurs complices quelques sudistes qui espèrent un os à ronger. .
Hassine
C'est toi
a posté le à 22:40
Ya chems quand il partirait qui le remplace toi ou Ghannouchi ?*
MFH
La liberté a des limites.
a posté le 11-08-2022 à 18:46
Il exagère Trifi. Comparer les sécuritaires aux deachiens n'a aucun sens. Je ne justifie pas les actes de nos sécuritaires mais il faut analyser le contexte. Agir par ignorance et excès de piété n'est pas comme agir suite à une provocation qui touche à l'honneur
nizar
honneur
a posté le à 21:13
de quel honneur vous parlez? les policiers n'ont aucune competence legale pour decider de ce qui "moral" et ce qui ne l'est pas....ils sont payes pour travailler au maintien de l'ordre et s'ils refusent de travailler ils doivent etre prives de salaire