alexametrics
Dernières news

Béji Caïd Essebsi ne peut être qu’un serveur dans un bar, selon Salim Ben Hamidène

Temps de lecture : 1 min
Béji Caïd Essebsi ne peut être qu’un serveur dans un bar, selon Salim Ben Hamidène

 

Salim Ben Hamidène fait partie des dirigeants du nouveau parti de Moncef Marzouki, Irada. Ce dernier avait invité ses membres à être de véritables modèles d’exemplarité. Le message ne semble pas être passé auprès de M. Ben Hamidène.

Salim Ben Hamidène, ancien ministre, estime que Béji Caïd Essebsi est un « misérable qui n’est bon qu’à être serveur dans un bar, si ce n’était cette époque malheureuse ».

 

Ben Hamidène réagit sur un article publié dans le quotidien Echourouk reprenant les propos de Béji Caïd Essebsi quand il a dit que la détérioration du climat sécuritaire et économique est une conséquence de la gouvernance de l’islamisme politique.

 

On rappelle que lors de son lancement, Moncef Marzouki en personne a insisté que son parti Irada et ses membres élèvent le niveau général du débat. Les débats dans les bars peut-être… 

 

R.B.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (86)

Commenter

tunisien pur sang
| 30-01-2016 17:36
Les mesures nécessaires doivent être prises contre ce diable qui aurait été déjà traduit devant la justice pour les crimes commis durant la troïka .
Aucun citoyen n'accepte que notre Président soit traité de la manière et à vous messieurs les politiciens et décideurs d'agjr .C'est l'image de l'Etat qui est touché .
STOP à l'impolitesse et à la bassesse .

TAW TCHOUFOU
| 30-01-2016 12:11
Etonnant , déroutant et ahurissant....!
Comment et par quel enchantement , les délires de bistrot de Mr Ben Hamidène , ont pu passer à travers le filtre des modérateurs de BN ?
Mystère et boule de gomme !
Plus de 70 commentaires où on traite ce " phare " de la politique Tunisienne ( Mr Ben Hamidène ) de tous les noms , sans voir un seul *** ou un habituel " voir nos règles de modération " !
Que des étourdis et des têtes en l'air , ou bien quelqu'un a perdu les ciseaux de service !
Vite...une commission d'enquête pour tirer ça au clair et...tout censuré au plus vite !

@Sensei
| 30-01-2016 12:10
Que je sache la dictature (pas la monarchie)c'est Bourguiba qui l'a instaurée même si par certains aspects on pouvait parler de despotisme éclairé , suivie par une autre beaucoup moins éclairée même si moins "obscurantiste" que celle que prétend nous imposer le Mouvement prétendument politique d'essence religieuse stigmatisé ces jours ci par le Chef de l'Etat !or ni le Combattant Suprême" ni Zaba n'étaient les bourgeois , beldis tunisois (pléonasme) que vous semblez "jeter aux chiens " alors que ces tunisois ne sont avant tout , comme vous ,que citoyens TUNISIENS...C....RD .

dodo
| 30-01-2016 11:28
sale malade!

toumata merich
| 30-01-2016 11:22
Ce que ce minable de Ben Hamidène a osé écrire qualifiant le Président de la République tunisienne (symbolisant le peuple qu'on le veuille ou pas) est inacceptable et ne devrait pas passer sous silence. Cet escroc (cf.les autres articles), cet arriviste, ce moins que rien, ce lâche qui a quitté le pays au lendemain des élections craignant la justice pour toutes les malversation et abus de pouvoir, ce profiteur de la révolution à laquelle il n'a pas participé, ce gendre de Mohamed Ben Salem enrichi grâce et du temps la Troika se permet d'insulter de la manière la plus vile(à son image) le chef d'Etat. Il faut que les Tunisiens toutes tendnces confondues réagissent et mettent fin à ces minables de l'ex CPR de continue à détruire l'image de notre pays par rancune et désir de vengeance malsaines.

TIGRE
| 30-01-2016 10:22
t'as vu à quel point le peuple TUNISIEN est fiére de TOI. Mais malheusment tu es NAIN fils de NAIN et tu restera tjrs NAIN toi et tous les Ceperistes....

HAMADI
| 30-01-2016 10:08
« misérable qui n'est bon qu'à être serveur dans un bar, si ce n'était cette époque malheureuse » oui c'est absolument ça, cette époque malheureuse...car tu mérites la prison à vie pour avoir porté atteinte au président de la république qui est élu par le peuple....en tous les cas si c'est pour servir dans un bar ça sera pour ton tartour......qui ne manque pas de faire la honte à notre pays à chaque fois qu'il s'adresse à la sulfureuse chaîne el khinzira du Qatar!!!!!!!!!

dadilesage
| 30-01-2016 09:55
Celame rappelled bien ce qu'avait dit Abou Al Ala Al Maari,si mon criticism vient d'un Gohr comme ce hmian bull shit,ce n;est qu;une testimnie de me perfection.Slim hmidan go *** yourself ***.You are nothing but an opportunist looser and you have nothing to offer except the usual garbage of yours and of people like you.My advice to you you little poor creature is to go and get a real job,like picking the olives,After all it is the season and Tunisia needs manual labor.

Djerbien
| 30-01-2016 09:10
trés¨bas,en¨insultant¨notre¨président¨tu¨insulte¨tous¨les¨Tunisiens.

Scrutator
| 30-01-2016 09:05
***,cette queue de câpre,cet ignoble personnage qui ne vous donne qu'une seule envie: gerber.
Eh bien,il n'est même pas capable de se demander si les serveurs de bars sont des personnes qui gagnent leur pain a la sueur de leur front,contrairement a lui le faux jeton qui a falsifié ses diplômes pour se permettre d'offenser d'honnêtes gens.
C'est d'ailleurs la marque de fabrique des marzoukiens.

A lire aussi

Le membre de la commission administrative du syndicat tunisien des médecins libéraux, Khaled Jelassi

16/12/2019 10:43
3

Consciente de son rôle sociétal, Orange Tunisie a lance une campagne de sensibilisation atypique

16/12/2019 10:26
0

Le député du bloc de la Réforme nationale, Hassouna Nasfi a indiqué, ce lundi 16 décembre 2019, sur

16/12/2019 09:32
4

pour revenir sur les derniers développements sur la scène politique nationale.

15/12/2019 22:52
5

Newsletter