alexametrics
Dernières news

Augmentation du prix de l’eau entre 13% et 52% selon les paliers

Temps de lecture : 1 min
Augmentation du prix de l’eau entre 13% et 52% selon les paliers

 

En pleine crise du coronavirus (Covid-19) et alors que le chef du gouvernement annonce tous azimuts des aides aux citoyens, notamment les démunis, voilà que le ministre de l’Agriculture Oussama Kheriji décide d’augmenter le prix de l’eau courante !

 

A rappeler que la dernière augmentation remonte à mai 2016.

Voici les nouveaux prix par palier :

- Une consommation inférieure à 20m3 par trimestre : 0,2 dinar HT (inchangé)

- Une consommation inférieure à 40m3 par trimestre : 0,495 dinar (elle était à 0,325 dinar)

- Une consommation inférieure à 70m3 par trimestre : 0,620 dinar (elle était à 0,450 dinar)

- Une consommation inférieure à 100m3 par trimestre : 0,940 (elle était à 0,770 dinar)

- Une consommation inférieure à 150m3 par trimestre : 1,110 dinar (elle était à 0,940 dinar)

- Une consommation inférieure à 500m3 par trimestre : 1,430 dinar (elle était à 1,260 dinar)

- Une consommation supérieure à 500m3 par trimestre : 1,490 dinar (elle était à 1,315 dinar)

 

On remarquera à travers ces paliers que le ministère a décidé de faire une augmentation de 170 millimes, toutes catégories confondues (sauf le palier supérieur qui a une augmentation de 175 millimes), mais en pourcentage, l’augmentation diffère entre les bas paliers et les paliers élevés et oscille entre 13% et 52% ! Aberrant quand on sait que ce sont ceux qui consomment le moins qui ont eu droit au pourcentage d’augmentation le plus élevé !

 

Comme d’habitude, le secteur hôtelier est celui qui est le plus touché par les augmentations, puisqu’on lui applique le palier le plus élevé. En revanche, les collectivités locales et le secteur agricole, les plus gros consommateurs d’eau continuent à bénéficier du palier le plus bas (200 millimes) et n’ont même pas droit à une augmentation comme le reste.

 

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (18)

Commenter

G&G
| 08-04-2020 19:07
en realité ce prix total sera multiplié par trois si on ajoute l 'onas et les taxes

Soussi
| 08-04-2020 19:03
Quelle est cette personnalité lumière qui est venue avec l idée de cette augmentation
Aucune réaction du haut de la piramide gouvernementale

retraité
| 08-04-2020 18:19
en pleine crise du coronavirus ou la population ne travaille plus et en chômage et en confinement total et une hausse des produits alimentaires er à l'approche du ramadan ce nouveau ministre de l'agriculture au lieu de mettre à niveau la SONEDE et de réduire ses dépenses et améliorer sa rentabilité en réduisant ses pertes il a trouvé mieux qu'augmenter les tarifs du mètre cube aux citoyens et quelle augmentation uniforme 170 millimes pour toutes les couches sociales partir de 40 mètres cubes consommées. .Pourquoi il n'applique une consommation progressive pour aménager les classes inférieurs et moyennes et un taux très élevé pour les classes riches et super riches qui ont plusieurs salles de bain ,des espaces verts et des piscines l'augmentation doit être exponentielle pour les gros consommateurs et moyenne pour les consommateurs modestes par exemple le tarif suivant ::
taux inchangé ou réduction de 100 millimes pour les 20m3
taux 400 millimes pour 40m3
720 millimes pour les 70m3
1200millimes pour les 100m3
1600 millimes pour 150m3
2000 millimes pour 300m3
2500 millimes pour 500m3
4000 millimes pour une consommation supérieure à 500 m3

Jalel
| 08-04-2020 17:53
Ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Dès la fin de la crise sanitaire, ils devront gérer le mécontentement de la rue. Et celle-ci écrasera et brûlera tout sur son chemin. Je vois des jours sombres pour le pays, bien plus sombres que les jours présents. L'Etat qui est mort par l'immense travail de destruction des islamistes ne pourra pas faire face au chaos. Même s'il recourt à l'armée.

mocheb
| 08-04-2020 17:22
La populas commence a avoir faim, bientot elle aura aussi soif... Cette augementation aurais pu attendre que cette crise du COVID soit passée.

Moha
| 08-04-2020 16:13
C'est est vrai la Tunisie fait partie des pays qui dans 20ans seront en pénurie de eau
Il faut refaire les circuits de eau et combattre le gaspillage comme tout laver à grande eau dans les maisons

Citoyen_H
| 08-04-2020 14:29
FAILLITE par les pingouins imposteurs traitres de la maudite terka, le prix de l'eau va bientôt égaler le prix du litre d'essence.
Ils ont absolument tout détruit , et particulièrement tous les acquis que nous avait légué l'illustrissime et l'inégalable zaiem, BOURGUIBA.

Allah yehlikhom ou lè i-bérkil-hom , ces escrocs consanguins chameliers!!!!!!!!!!!!!!!!


BBaya
| 08-04-2020 14:00
Hier on a eu droit à un beau discours! aujourd'hui il nous prend pour des lapins!

D'un coté les citoyens ne reçoivent plus la totalité de leurs salaires et un grand nombres d'entre eux sont déjà au chômage, et d'un autre coté l'état nous suce en augmentant les tarifs! prie encore il nous force de rester chez nous!

à ce Ministre! c'est le moment de ces augmentations! il n'aura pas de contestation car tout le monde à la maison par force! c'est malin hein! il s'appelle quoi ce génie ministre?

Aly
| 08-04-2020 12:21
Comment cet abruti *** explique t-il le bien fondé de sa décision ?!? Les pluies sont abondantes par rapport à la moyenne des 3 dernières années ! 2- Le coût de l'énergie a beaucoup chuté ! 3- Le tourisme s'est effondré sous l'effet covid-19 ! 4- Le pouvoir d'achat de la plus part des tunisiens est en nette regression avec la forte reprise de l'inflation ! Ce salaud de Ministre n'est en fait qu'une autre bras cassée de la secte des proches de Gannouchi, sans aucune compétence ou valeur ajoutée passée ou actuelle au management de l'agriculture tunisienne !!! '

Le marseillais
| 08-04-2020 12:00
Avec un prénom et un nom de terroriste sanguinaire et mortifère, ça vous fait comprendre le niveau social et humain de cette frange de la population, ce sont des étrangers qui gèrent le pays, ne comptais pas sur le premier ministre, c'est l imbéciles heureux

A lire aussi

Aucun cas enregistré le 25 mai

26/05/2020 01:00
0

Et assurer le transport des enseignants, des élèves et des étudiants

25/05/2020 23:16
0

Aussi dans d'autres villes

25/05/2020 21:09
0

La présidence de la République n'a pas communiqué sur cet

25/05/2020 18:10
8