alexametrics
Dernières news

Attessia présente ses excuses

Temps de lecture : 1 min
Attessia présente ses excuses

La chaîne Attessia a publié ce samedi 28 mars 2020, des excuses officielles de sa part et de la part de la boite de production Cactus prod, pour les insultes proférées hier de la part d’une « journaliste » à l’encontre d’une personne placée en quarantaine à Chott Meriem. Le producteur de l'émission, Walid Bourouis, a également présenté ses excuses et déclaré assumer toute la responsabilité de ce qui s'est passé.

 

La journaliste envoyée par Ala Chebbi pour son émission « El Kolna Tounes » avait été refoulée par l’individu en question et l’a insulté en partant en direct à la télé.

 

La scène a très vite été massivement partagée sur les réseaux sociaux et a indigné les internautes mais aussi les responsables politiques du pays dont le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, qui a condamné de tels agissements.

 

M.B.Z

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (31)

Commenter

Mansour Lahyani
| 30-03-2020 11:38
Pourquoi persiste-t-on à affubler cette personne du qualificatif de journaliste "Mégère" lui siérait bien mieux ! Et son accoutrement, dans cette sorte de jebba clinquante, avec capuche (pour attester de son islamité) ne peut que confirmer cette constatation !
J'espère très vivement que nous n'aurons plus à la supporter, ni à la revoir sur quelque média que ce soit !

Lone Wolf
| 29-03-2020 14:54
Cet Ala Chebbi et son frère Abderrazak représentent ce qu'il y a de médiocre, de débile, de lourd chez certains "présentateurs" qui sont tout juste bons pour les émissions lacrymogènes d'étalage de linge sale familial. Quand il essaie de faire du vrai journalisme, il ne peut pas de débarrasser de ses manières de "3andi ma n9ollik". Foutez-le aux archives, qu'on ne voie plus sa tronche de crétin.

Abir
| 29-03-2020 11:20
Je suis contre les mots que la journaliste à balancer mais il faut comprendre que tout le monde vie le stresse et sur ses nerfs à causse d'une situation imposée parfois par la force pour la gérer difficilement et ce n'est pas une faute fait par l'un ou l'autre pour qu'on détruise un journaliste ou une jeune dépassée par un événement ! S'il vous plaît, il ya plus grave que ça , on a vu des crimes ont été fait par des gouverneurs et tout passe sans bouger le petit doigt! Yahdikom rabi l'erreur est humaine !

takilas
| 29-03-2020 11:09
Donc c'est lui le fautif en non pas la fiille à accent sudiste qui a été certainement imposée par un de ces députés malsain des khwanjias.
Que de téléphones (preuves à l'appui) de la part des députés de nahdha étaient reçus, et continuent à être reçus, par les directeurs des ministères, des pdg des sociétés et autres pour imposer des recrutements, anarchiques, à Tunis (obligatoirement) de leurs partisans applaudisseurs du sud arguant une révolution.
Tous ces resposables seront dailleurs, comme par enchantement, donnant-donnant, promus par la suite, par nahdha ; plusieurs exemples.

Quelle imbattable dictature de nahdha ! Qui continue à supposer que les gens sont des naifs et qu'ils sont quant à eux très rusés.
ithhab rawah libladik ya kallaba
Des salauds et arnaqueurs tous.

takilas
| 29-03-2020 08:59
Ces khwanlias ont imposé des recrutements partout, et ce à Tunis qui a été envahie par les allechés de nahdha et les applaudisseurs de nahdha des "goors" impolis.

Amna
| 29-03-2020 05:32
Cet animateur a dépasser ses limites dommage pour lui.

Hammam le neuf
| 28-03-2020 23:07
Je ne peux qu'avoir honte
***

BRAVO
| 28-03-2020 21:02
dépuis 2011 ? ça était connu par tout le monde !
Qu´est ce qu´on peut en conclure ?

BRAVO
| 28-03-2020 20:54
Vous n'avez pas besoin d'attendre beaucoup de ces "journalistes" qui ont grandi dans la dictature et, avec la dictature, ont sucé largement le sang du peuple. Un tentative pour leur recyclage ou une nouvelle introduction dans un système démocratique est voué à l'échec.
Je dis même que nos journalistes font obstacle à tout développement démocratique dans le pays: c'est la contre-révolution à la perfection!

Regardez et observez bien: Il y a un dictateur dans presque chaqu´un de nos journaliste..

Des sanctions s'imposent...!!
| 28-03-2020 19:45
Le rôle de la haica est aussi de sanctionner les journalistes et les détenteurs des chaînes de radio ou de tv, en cas de dépassements ou de violation des lois...!!!! Si la haica continue son laxisme politisé, il faut la dissoudre immédiatement et la remplacer par un autre organe plus juste, plus équitable et surtout plus rigoureux...!!! Sachez mesdames et messieurs les journalistes et détenteurs d'organes médiatiques que la liberté de presse et d'expression ne veut pas dire l'anarchie...!!!! Dans les pays démocratiques occidentaux, la démocratie est défendue par tous les moyens y compris par les armes à feu, s'il le faut...!!! Sachez enfin que la démocratie en Tunisie est encore à ses débuts, mais l'état serait en mesure d'user de tous les moyens possibles et imaginables pour la défendre...!!! Arrêtez ce bazar, arrêtez cette anarchie, au nom de la liberté...!!!

A lire aussi

Les deux élus ont failli en venir aux mains.

03/06/2020 16:45
0

La question de la pétition est une tempête dans un verre de thé

03/06/2020 16:19
9

Notant que cette plateforme est accessible à partir du site

03/06/2020 15:01
0

18 000 par voie aérienne et 7 000 par voie terrestre.

03/06/2020 13:43
4