alexametrics
Sur les réseaux

Amabilités de l’Aïd entre Mohamed Hentati et Ridha Jaouadi

Temps de lecture : 1 min
Amabilités de l’Aïd entre Mohamed Hentati et Ridha Jaouadi

 

Tous les deux controversés, le "cheikh" Mohamed Hentati et l'élu, non moins radical, d'Al Karama, Ridha Jaouadi, se sont échangé samedi 23 mai 2020, veille de l’Aïd El-Fitr, des vœux bien particuliers où les insultes ont remplacé les félicitations.

 

Mohamed Hentati, qui avait crée la polémique hier en célébrant l'Aïd un jour avant la date officielle annoncée par le mufti, a qualifié Ridha Jaouadi, d'être « un singe qui fait désormais partie de l'Assemblée des traîtres et qui n'a pas bougé le petit doigt pour que rouvrent les mosquées », le tout dans un langage des plus "aimables".

 

« Je ne considère pas cette chose comme étant un cheikh et je n'ai nulle confiance en lui » a rétorqué pour sa part, l'ancien imam extrémiste de la mosquée Sidi Lakhmi, Ridha Jaouadi.

 

Un échange en somme prévisible qui ne fait que confirmer le niveau des deux personnages...

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (34)

Commenter

ourwa
| 26-05-2020 11:05
Vous faites erreur, cher Maître; pas de violence, sinon verbale, entre ces deux imams... Il faut qu'ils continuent à vivre, en bonne santé et avec leurs langues acérées... Tels qu'ils sont, ils sont très utiles, un vrai don de Jupiter...Ne sont-ils pas, en tant qu'islamo-fascistes au sommet de leur art, l'expression aboutie de l'idéologie rétrograde et totalitaire de l'islamo-fascisme tunisien? Sur ce plan, un ghanouchi, un harouni, un dlimi, un larayedh, une zoghlami, un bhiri etc...sont de piètres apprentis. Ainsi, les Tunisiens finiront bien par connaitrele vrai visage de nahdha et ce que signifie son idéologie rétrograde, liberticide, totalitaire...

ourwa
| 26-05-2020 10:45
" Vous pouvez déverser votre bile sur qui vous voudrez et tant que cela vous chante,ça m'indiffère.Ce qui me dérange et m'agace,c'est de mélanger torchons et serviettes!" (sic)
C'est admirable, pour quelqu'un que mes propos indiffèrent, vous tenez bien la barre, en éructant votre fiel; assoyez-vous donc à votre aise et aspirez en force, ça vous soulagera le goulot...J'aurais aimé me dispenser de ce compliment-conseil dont je vous gratifie, mais ma compassion a pris le dessus.
Je comprends que mon texte vous a occasionné de l'urticaire et provoqué chez vous un excès de fièvre- j'espère pour vous que ce n'est pas dû à la corina...coronavermine- mais il va vous falloir admettre, très cher/e candide, que ce forum n'est pas l'ARP, lieu d'insultes et de mauvaise foi, mais un journal d'informations incitant, de la part de ses lecteurs, des commentaires ARGUMENTES. Autrement, il faudrait s'abstenir de " commenter" comme vous le faîtes...Et si vous n'avez pas compris ceci, ce que je suppose fortement, faites-vous aider, afin qu'on vous décante la douzaine de neurones qui vous tiennent lieu de cervelle; il n'y a pas de honte à ça...
" Je vous interdis d'évoquer,ni en mal ni bien,la Magnifique Abir Moussi (ma frangine)!", dites-vous...
D' Abir Moussi, que j'aurais mise dans le même sac que ces deux hurluberlues islamo-fascistes, j'en ai beaucoup parlé...et je n'ai pas fini, n'en déplaise à votre horreur. Et si Abir Mossilini est réellement votre soeur, ce que j'ignorais, sachez donc que je la critique pour son passé -et son présent- politiques, une idéologie nourrie par deux pots de chambres, un certain bourguibisme despotique et un bénalisme totalitaire et mafieux, mais j'avoue que j'apprécie beaucoup son opposition farouche et déterminée à nahdha, à l'islamo-fascisme... Or, politiquement, je ne lui confierais jamais le soin de mes ânes; elle doit avoir assez à faire avec son cher frère candide.

Sémir
| 26-05-2020 10:36
Les visages du terrorisme et de l'arrieration du Tiers monde.

Mansour Lahyani
| 26-05-2020 09:02
C'est bien dommage, en effet... Mais l'idéal serait qu'ils soient tous deux bien armés, qu'ils tirent à la même seconde, et qu'ils fassent mouche tous les deux... Deux coups concomitants, deux décès, une seule célébration, un seul et unique éclat de joie !!!!!!!!

MH
| 25-05-2020 20:50
Vous avez tout dit et même très bien. J'apprécie particulièrement le mélange du genre. La frangine ne vaut pas mieux que ces deux pauvres ignards.

Citoyen_H
| 25-05-2020 20:26
on pourrait comparer la querelle entre ces deux ringards, à celle de deux charretiers qui se disputent une "kére-ya" pour un client.
Ya mala hal.
Saha lihom, pour le moment.
Viendra le jour ou ils regretteront d'avoir été créés.


Candide né
| 25-05-2020 19:58
Bonjour ma poule,
Vous pouvez radoter tant que aurez envie!
Vous pouvez déverser votre bile sur qui vous voudrez et tant que cela vous chante,ça m'indiffère.Ce qui me dérange et m'agace,c'est de mélanger torchons et serviettes!
Je vous interdis d'évoquer,ni en mal ni bien,la Magnifique Abir Moussi (ma frangine)!
Les gens de votre acabit,elle ignore jusqu'à leur existence!
Ps:Dites-moi,ma poule,j'ai su que vous pratiquez la pèche,sportive ou professionnelle,en s'en tape!
Ce qui m'intéresse est la terminologie:
Doit vous appeler pêcheuse ou pécheresse!
Bien à vous l'artiste

Gg
| 25-05-2020 18:26
L'un des deux a tué l'autre? Non? Dommage...

Ghazi
| 25-05-2020 18:08
Bonjour Si EL OUAFI
Aidek Mabrouk et nin deyma et kol 3am winti hay Bkhir.
Il n'y a pas plus sage que ce que vous évoquez dans votre commentaire, "Idi 3ala kitfik' (Ma main sur votre épaule, comme on dit en Tunisien), je souhaite que ça se passera comme vous l'avez écrit "Ceux qui entravent la bonne marche de notre processus démocratique nous devrions l'écarter de notre chemin par les moyens légaux à savoir entreprendre des manifestations des sit-in dans tous les coins de rues pour les dénoncer", connaissant de près les choses, je suis plutôt pessimiste.
J'espère qu'on aura l'occasion bientôt de manger ensemble un bon 'Couscous' HORRR mta3 Ouled Manne3.
Mes respects.

A4
| 25-05-2020 17:51
On ne peut qu'être admiratif devant ce flot d'amabilités entre ces deux individus unis par une religion de paix, d'amour et de tolérance ... Amen !

A lire aussi

La photo circule sur les réseaux

23/09/2020 22:57
5

Le bilan du ministère est de moins en moins précis.

22/09/2020 15:19
11

Depuis l’après-midi d’hier, la vidéo de l’agression de deux ressortissants ivoiriens par leur

20/09/2020 18:26
24

Pour inciter les autorités à

19/09/2020 22:38
19