alexametrics
dimanche 16 mai 2021
Heure de Tunis : 12:31
Dernières news
Al Wifak et le Parti républicain fusionnent et donnent naissance à l'« Alliance Républicaine »
27/04/2011 | 1
min
{legende_image}

Une conférence de presse a été organisée, mercredi 27 avril 2011, afin d’annoncer la fusion entre deux jeunes partis tunisiens nés après la révolution, le parti « Al Wifak » et le « Parti républicain ».

Mustapha Saheb-Ettabaâ, et Abdelaziz Belkhoja, successivement présidents des deux partis, ont pris à tour de rôle la parole, pour présenter les motifs et motivations de la fusion de leurs deux partis en un seul, désormais dénommé « Alliance Républicaine » (Al Wifak Al Joumhouri).
D’autre part, les deux partis déclarent partager les mêmes principes et valeurs, dont notamment la liberté et la dignité L’objectif de cette fusion, serait une collaboration et une union autour d’un système républicain à tendance centriste, car selon Abdelaziz Belkhoja, président d’honneur du nouveau parti, la fusion est une solution incontournable à cause de la multitude de partis qui a atteint, à ce jour, le nombre de 66.
La naissance du parti « Alliance républicaine » compte, suite à cette fusion, 24 cellules réparties sur le territoire tunisien et qui, auparavant, formaient des cellules de l’un ou de l’autre, parmi les deux anciens partis.

Abdelaziz Belkhoja a également mentionné qu’un troisième parti, l’ « Alliance pour la Tunisie » serait en pourparlers pour une prochaine fusion également.
Le bureau du nouveau parti a appelé le peuple tunisien à participer massivement aux prochaines élections. L’idée serait que la refonte de la constitution se baserait essentiellement sur la rédaction d’un préambule comportant l’essentiel des principes républicains. Les lignes de base, se résument selon Kamel Ghozlani, porte-parole de l’AR, dans l’égalité des chances, la responsabilité, la diversité et le réalisme.

Quant à Amine Ben Ayed, il a indiqué que le programme du parti ne sera pas présenté, parce que la fusion prévue avec le troisième parti donnerait le plus au parti et le programme collectif serait plus riche. La présentation du programme a été donc reportée à la semaine prochaine. Le nouveau parti fusionné se dit encore prêt et ouvert à d’autres fusions avec des partis qui lui « ressemblent ».

27/04/2011 | 1
min
Suivez-nous