alexametrics
B.N.CHECK

Al Badil nie tout lien de parenté entre Mehdi Jomâa et des dirigeants d’Ennahdha

Al Badil nie tout lien de parenté entre Mehdi Jomâa et des dirigeants d’Ennahdha

 

« Il n'existe aucun lien de parenté entre le président d'Al Badil Ettounsi Mehdi Jomâa et des dirigeants d’Ennahdha ».

C’est ce qu’a affirmé, dans un communiqué publié tard dans la soirée du dimanche 11 août 2019, le directeur de la campagne électorale présidentielle du parti Mohamed Ali Toumi démentant catégoriquement des rumeurs ayant circulé sur les réseaux sociaux « par des pages à la solde de certaines parties ».

 

Pour M. Toumi ces ragots visent à entacher le parti et sa popularité montante. Et d’ajouter que « depuis sa création, Al Badil Ettounsi a suivi un parcours clair, celui des leaders de l’indépendance et des bâtisseurs de la nation de Farthat Hached, passant par le Zaim Habib Bourguiba, à l'auteur des réformes économiques feu Hédi Nouira ».

« Ces tentatives fallacieuses ne nous décourageront pas de continuer à œuvrer pour une alternative politique à la hauteur de la Tunisie et qui repose sur de véritables programmes et solutions, misant sur l’union des compétences, luttant contre la médiocrité et poussant la Tunisie vers l’avant », a affirmé le même document.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (30)

Commenter

EL OUAFFY avec Y à la fin
| 16-08-2019 11:24
Mais ce qu'il avait négliger ce lui qui a entré subitement depuis la dite-décé de B C E Abdelkrim Z'bidi ? Peut être c'est une l'équation si Ben Ali avait sauvé le pays dans les années 80 Abdelkrim Z'bidi lui aussi a un role à jouer très important que Ben Ali car l'actuelle situation est très alarmente que ce lui de la période de la fin de la gestion de B.Habib la situation été visible un président foutu par la veilleuse il n'était plus conscient de ce qu'il fait .
Ah Abdelkrim Z'bidi se prépare pour réparer ce qu'il a été démoli depuis le lâchage du pouvoir par Ben Ali pour des raisons géostratégiques et la majorité des Tunisiens sont au courant de ce scénario et ce n'est pas pour les intérêts Tunisiens qui ont été l'objet de ce changement et la situation actuelle prouve les retrogradations sans cesse .

TOUNSIA
| 13-08-2019 13:30
qui nie son rapprochement à un parti et ne fait même pas son MEA CULPA aux citoyens qui vont l'élire, ne mérite pas notre confiance .

Maxula
| 12-08-2019 22:51
Liens de parenté, accointances passées, erreurs de jeunesse, peu importe !
A chacun son expérience de la vie, à chacun son parcours, à chacun son chemin.

Par contre, Mehdi Jomaa (et à travers lui son parti "Badil"), gagnerait grandement à clarifier le seul lien qui vaille pour qu'un candidat à la présidentielle soit "crédible".
A savoir son "lien" AVEC la Tunisie donc sa nationalité !
Est-il binational ? Et si oui, est-il prêt à se défaire de "l'autre" nationalité, en direct et en public ?
Si cette question est importante pour certains, pour moi elle est essentielle !
Les louvoiements et les manoeuvres ne sont pas dignes d'un homme politique qui aspire à la magistrature suprême !
Maxula.

Maxula
| 12-08-2019 22:16
"Ceci est une vrai bassese"

Le comble de la bassesse ?
C'est quand un bassasse parle de bassesse !
Maxula

Ghazi
| 12-08-2019 21:15
Tout le monde 'TOUT LE MONDE' sans exception, je le répète SANS EXCEPTION, a des liens sous la table avec le parti des frèros Tunisiens Ennakba, pour les présidentielles et les législatives, seuls le PDL de Moussi et le MP, qui veulent uniquement se venger en se présentant aux élections, sans aucun programme.
La question est pourquoi tout ce monde se précipite à cette secte ? Pourquoi beaucoup de politiques ont peur de cette secte en Tunisie (C'est une vérité) ?
La réponse est que cette secte des fréros filiale Tunisie, possède 2 boutons.
1er Bouton est celui de l'archive et es investigations faites par l'appareil sécuritaire parallèle des fréros (Brigade 116) en 2011-2012-2013-2014 et 2015. Donc chacun possède un dossier.
2ème bouton est celui des attentats terroristes, sobhanallah à chaque événement important en Tunisie, des attentats se produisent, sans qu'on éclaircis sur le rapport de l'autopsie des terroristes depuis celui de l'hôtel du Riadh Palms à Sousse.
Alors est-ce que vos votes changeront quelques choses ? A mon humble avis rien, L'ISIE est élue par l'ARP suite à un partage de pouvoirs et de rôles entre la MAJORITE (Ennakba) et les autres partis, donc, on ne va pas mentir à nous même et dire que les prochaines élections dégageront ces obscurantistes. Une et une SEULE action qui pourra les dégager et vous la connaissez tous.
Au nom de la démocratie, on peut penser et dire ce qu'on veut, mais aussi on peut nous imposer ce qu'ils veulent à une majorité (Par la démocratie aussi), à travers un système politique conçu pour faire perdurer les islamistes frères musulmans au pouvoir en Tunisie.
Je prends un exemple, vous croyez que l'ISIE annoncera des résultats (Législatives) en faveur de Abir Moussi ou Nabil Karoui en 1ère place et laisse Ennakba en 5ème ou 6ème place ? Si vous pensez cela, c'est que vous ne vivez pas dans ce pays, il y a 10jours, l'argent est en flots dedans et hors du système bancaire, des centaines de millions qui circulent dans des 'Chkayer plastique noir', des pots de vin partout et à tout le monde de tout le monde.
Réveillez-vous, le capital social du parti ennakba seul s'élève (Selon le cash-flow 2017-2018) à 450MD, celui de Tahya Tounes, il aussi dans les normes avec 92 hommes d'affaires potentiel avec les appareils de l'état, et encore et encore.
Et vous continuez de débattre des élections ? Allons arrêtons.
On sait TOUS et parfaitement ce qu'il faudra faire pour tout changer, faisons ça, ou bien qu'on se la boucle TOUS.

Dzira
| 12-08-2019 20:05
Mahdi jomaa etait le secretaire adjoint de Mr harouni abdelkerim à la tête de l 'Ugte en 1984 point à la ligne. Je préfère qu'il avance des éclaircissements qu'il a fait des révision ok. Mais qu'on continue à fagocer les Tunisiens non . Quand on devient des notables ...Quand meurent les vétérans.

Forza
| 12-08-2019 18:24
Maintenant on veut interdire les mariages entre membres de familles de nahdhaoui et membre de famille du Badil ou quoi? l'histoire de Romeo et Juliette ou majnoun Leila façon tunisienne du 21 siecle. Ceci est une vrai bassese et de ces pages et du Badil et Mr. Toumi. J'avais beaucoup de respect pour ses analyses concernant le tourisme. Il était toujours rationnel et objectif, maintenant il commence avec la politique et réagit de la façon, dommage.

MH
| 12-08-2019 18:13
"L'homme avec qui tu as mangé du miel, s'il en vient à boire de l'eau de caïlcédra, tu dois en boire"

nino
| 12-08-2019 17:18
......par contre un lien du côté de la "fraterie"......on s'en doute nullement L

zbaz
| 12-08-2019 17:07
Entre Abir Moussi et Al badil ,il n y a pas une grande difference.
la 1ere veut s'entourer par les rcdistes "propres" et al badil recycle tout ce que rejete Abir
leur point commun: aucun programme sauf le mensonge

A lire aussi

Marzouk insinue que la présidence de la République a pioché dans son programme

20/08/2019 21:35
4

L’ancien président par intérim de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie),

19/08/2019 10:27
3

Wissem Saïdi a été à l’origine de cette

18/08/2019 22:51
21

la chanteuse se porte bien et elle donnera le soir-même un concert

18/08/2019 13:07
1

Newsletter