alexametrics
vendredi 07 octobre 2022
Heure de Tunis : 17:23
BN TV
Abir Moussi : Kaïs Saïed a engagé son processus dans le seul but de barrer la route au PDL !
17/08/2022 | 14:57
2 min
Abir Moussi : Kaïs Saïed a engagé son processus dans le seul but de barrer la route au PDL !

 

La présidente du PDL, Abir Moussi, est revenue, lors de son intervention, ce mercredi 17 août 2022, sur l’annonce faite hier des résultats finaux du référendum du 25 juillet.

 

« Les résultats annoncés hier ne sont pas un évènement ni une surprise. Tout ceci était programmé et bien avant ce qu’on appelle le référendum les jeux étaient faits et les résultats étaient connus… Nous ne pouvons plus parler de classe politique aujourd’hui, on parle d’un pouvoir arraché par la force et donc d’une voie ouverte » a déclaré la présidente du PDL, affirmant que le processus engagé par le président de la République, Kaïs Saïed, n’avait qu’un objectif, celui de barrer la route au PDL et de l’empêcher d’accéder au pouvoir car les sondages le donnent favori.  

 

« Si par malheur cette constitution venait à paraître et en l’absence d’une assemblée, d’une cour constitutionnelle, dans la mesure où Kaïs Saïed, n’est pas le président élu selon sa propre constitution, j’ai une question à poser, comment il va prêter serment ? Il faut comprendre une chose, quand on s’embarque dans la violation de la loi, on n’en sort plus, il faut qu’il le comprenne, ce circuit fait que tout ce qu’il fait ou décide est invalide et ne peut mener qu’a la catastrophe et il est tombé dans le piège » a-t-elle poursuivi.

« Il essaye d’opérer un passage en force, c’est leur programme et ils pensent que les gens vont accepter cela comme un fait accompli, nous allons mener le combat avec tous les moyens légaux à notre disposition et nous allons remporter la partie » a ajouté Abir Moussi.

 

Sur la question des menaces de mort qui la visent, Abir Moussi a eu ces mots : « je sais que je dérange et j’estime que le pouvoir politique est impliqué dans ces menaces, impliqué car il a ouvert la voie, il a permis à ses milices de s’attaquer à ma personne, et a laissé faire l’incitation à la haine à mon encontre, alors on s’attend à quoi ? Il m’a diabolisée et il n’a aucune volonté politique de lutter contre le terrorisme et d’arracher ses racines du pays alors que je ne cesse d’alerter sur le sujet, alors le résultat est là, il n’est que la suite logique à ce qu’il fait et laissé faire ».

 

M.B.Z

17/08/2022 | 14:57
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Yaatik Doudaa
Abir est jalouse de KS et surtout de Ichraf
a posté le 18-08-2022 à 20:02
Voila qu'elle commence à choisir des couleurs et des tee-shirts plus modernes et plus chique et sympathique'?' ça lui va mieux! a priori elle a recruté une conseillère en
Look . '?a doit être une Harza formée er promue dans les écoles RCD avec un petit cours de recyclage LPD.
Harbi
Abir Moussi n'était pas et ne pourra pas être tranchante pour combattre le combat de la corruption dans le domaine économique et financier.,, ses mots étaient clairs à l'entendre de nouveau'?'
a posté le 18-08-2022 à 17:38
Elle a bien insisté sûr le combat de la corruption et la malversation dans le domaine politique et économique avant de se ressaisir en disant «  surtout le domaine politique »..,
Le combat de Abir est politique ça on peut la croire , mais elle a bien hésité en évoquant le volet économique et financier.
C ´est bien compréhensible puisque les Trabelsi se sont bien engraissés sous le regard du RCD piloté par Abir en tant que SG adjointe'?'avant 2011.
Autre chose, elle s'inspire de Bourguiba, oui Bourguiba est un leader politique mais sur le plan économique il était très très limité et s'est contenté de lancer l'expérience du Communisme de Ben Salah qui a échoué et puis la seule prouesse était la loi 72 qui est infinie une dérogation puisqu'il s'agit en fait d'une incitation à l'évasion fiscale qui devait être rectifiée sous les. Recom des instances fin internationales ces dernières années.
L'histoire n'a pas oublié la situation économique chaotique dans les années 80 avant la destitution de Bourguiba.
Donc Abir a du travail sérieux à faire et surtout à démontrer pour gagner de la crédibilité vis à vis de son intention d'assainissement du climat des. Affaires et des affairistes et puis et surtout exhiber les fondements de sa théorie et stratégie économique ..,,
DBH
Les élections dans 4 mois
a posté le 18-08-2022 à 12:04
Un peu de patience.... les élections sont déjà fixés le 17/12 Vous n'avez donc qu'à préparer ....le reste que de blabla
Tanit
Abir Moussi l'<> en Tunisie
a posté le 18-08-2022 à 12:00
https://kapitalis.com/tunisie/2022/08/14/tunisie-abir-moussi-lhomme-a-abattre-en-tunisie/

Une analyse intéressante de Imed Bahri, à lire.
Samir
Heureux!
a posté le 18-08-2022 à 11:01
Si cela a ete son intention, barrer la route a la folle de Ben Ali et au autres tetes brulees rcdistes, , je me rejouis encore plus heureux d avoir vote oui en faveur de la nouvelle constitution!
Abdelaziz
Critique
a posté le 18-08-2022 à 10:59
Abir parle comme que la Tunisie était avant le 25 juillet 2021 dans la sérénité et la prospérité et que Kaïss avait pris tous les pouvoirs en main pour empêcher le PDL a accéder au pouvoir c'est faux, le pays était au bord de la guerre civile , peut être que Abir a la mémoire courte, donc l'action de Kaïss était bénéfique et non pour empêcher Abir d'accéder au pouvoir, finalement on ne veut pas que cette femme dirige le pays.
Mansour Lahyani
Eh oui : en tant que frère très musulman, il se devait de le faire !!!
a posté le 18-08-2022 à 10:33
Vous croyez que tout autre commenaire serait utile ?!
Abel Chater
Les hyènes s'unissent pour lyncher et pour mutiler des gazelles en bonne santé, puis leur viennent les lions pour les manger par la force.
a posté le 18-08-2022 à 09:38
Après, lorsque ces mêmes hyènes se sentent battues, elles ne font que tourner autour des lions.
Essoufflées, la gueule ouverte, la salive de la faim et de la haine qui coule avec la puanteur de leur haleine, elles essaient de temps à autre d'intimider les lions, dans l'espoir de leur arracher quelques restes de la gazelle.
Trop tard !!!
La gazelle que les hyènes ont lynchée et affaiblie jusqu'à la mort, ne pourra plus leur répondre. Les lions de l'intérieur comme de l'extérieur de la savane, s'y nourrissent de son sang et de son cadavre, oubliant ses dix à douze millions de progénitures, à l'intérieur comme à l'extérieur de la savane, qui ne laisseront aucun sauvage, traître contre le droit de leur liberté autour du compromis de 2014 dans leur Patrie, terre de leurs ancêtres.
La Tunisie a survécu à toutes les trahisons, surtout des Siens. Ni cette Zalèma moussi, symbole de la haute trahison contre la Patrie tunisienne aux services du trio du mal, genocidaires de leurs propres peuples, ennemis de la liberté et de la démocratie dans le monde arabe, les Emirats hébraïques, les Scieoudiens monchariques et les genocidaires de Rabiaa du Saffah Sissi d'Egypte ni ses intérimaires putschistes, qui lui ont volé la gazalle. Tous seront balayés dans la poubelle de l'histoire de la Tunisie.
Allah yèhlik ass-hab el-charr.
Forza
Elle a raison mais elle a contribué à la défaite de la démocratie
a posté le 18-08-2022 à 06:15
La démocratie était la seule chance de Abir pour accéder au pouvoir. La démocratie parlementaire en particulier lui donnait cette chance. Malheureusement elle n'a pas compris ces aspects et à participer massivement à détruire la crédibilité du parlement. Elle a été manipulée par le putschiste pour son putsch. La clique derrière le putschiste est la même clique qui manipulait le pouvoir sous l'RCD. Ils one préféré Saïed a Moussi peut être comme étape pour prendre le pouvoir.
Abidi
Psychologue
a posté le 18-08-2022 à 00:42
Mme il est impératif que tu vois un psychiatre ton cas est grave,t'es un minus atteint de la maladie des grandeurs double d'un mythomane
Pelican HB
Imbécile
a posté le à 10:16
Il est temps pour que les imbéciles heureux se taisent et à jamais.
Naim
De mon point de vu et probablement on est nombreux.
a posté le 17-08-2022 à 23:11
Merci pour avoir tenu tête aux khwamjias et surtout aux khamej ghannouchi et le makloub. Votre mission arrive au bout Mme. Vous pouvez disposer. Votre mission est fini, Mme.
ourwa
La peste ou le choléra ?
a posté le 17-08-2022 à 21:57
1-" Nous ne pouvons plus parler de classe politique aujourd'hui, on parle d'un pouvoir arraché par la force et donc d'une voie ouverte »;
2- « Si par malheur cette constitution( 2022) venait à paraître et en l'absence d'une assemblée, d'une cour constitutionnelle, dans la mesure où Kaïs Saïed, n'est pas le président élu selon sa propre constitution, j'ai une question à poser, comment il va prêter serment ? " (SIC abir moussi) ;
Pour ce qui d' "un pouvoir arraché par la force et donc d'une voie ouverte ", abir moussi a raison, elle sait et nous le savons tous comment son mentor ben ali, dont elle a fait l'éloge il y a quelques jours, a mis ses griffes sur le pouvoir en place en 1987, par un coup d'Etat militaire maquillé en "coup d'Etat médical", un certain Habib Ammar, colonel de la Garde nationale ( promu général ensuite) en sait quelque chose... Mais abir moussi semble avoir "oublié" que le peuple, celui-à même qui avait applaudi l'éjection de Bourguiba, a applaudi l'éjection de ce même ben ali un certain 14 janvier 2011...comme il a applaudi l'éjection de nahdha un certain 25 juillet 2021, après avoir ingurgité le poison islamo-fasciste jusqu'à la lie et ce durant 10 ans... Sacré peuple, il ne sait plus sur quel pied danser...et donne ainsi l'impression d'adopter la posture-toupie des derviches tourneurs... Bien sûr, les élections, les référendums doivent obéir au texte de la constitution, or KS a passé outre le 25/07/2021, en " vertu" de l'article 80 de la constitution de 2014, suspendu par lui-même. LE PRESIDENT a parlé, circulez, il n'y a rien à comprendre, puisque la constitution de 2014, utilisée comme une rectte de cuisine modifiée selon ses humeurs du moment et celle qui la suivra s'appellent désormais " constitutions" à la sauce KS. Inconhérence quand tu nous tiens ! et n'est pas maître assistant en droit constitutionnel qui veut...surtout quand il est élu président de la république au suffrage universel. Dégustez mon cher peuple adoré ! tu n'as pas fini d'avaler des couleuvres en guise d'eau de rose... KS, qui ne dispose actuellement comme soutien que celui de l'armée, que je salue, car demeurée neutre, ses soutiens logistiques ( concernant la campagne de vaccination), ses tribunaux militaires qui se sont substitués aux tribunaux civils ( une faute grave)... KS semble s'enfoncer de + en + dans ses délires et ses contradictions flagrantes et il n'est pas besoin à qui que ce soit d'être assistant de droit constitutionnele pour s'en convaincre... Abir moussi a raison quand elle dit que KS avait dans le viseur le PDL et nous sommes nombreux à souligner cette stratégie, il avait aussi dans son viseur nahdha, éliminée depuis juillet 2021. Or, si abir moussi semble déplorer cette stratégie kaïsienne envers le PDL, c'est du pipo; elle sait bien que les intentions de vote lors des législatives prochaines seraient majoritaires au bénéfice du PDL, mais elle vise en + la présidence de la république pour sa pomme. Dans ce cas, Mme moussi, sur la base et en vertu de quelle constitution, celle de 2014, de 2022, ou celle de 2002 qui a institué la présidence à vie au bénéfice de ben ali...comme l'avait fait avant lui bourguiba ?
KS prêtera serment pour un second mandat après décembre 2022, s'il est réélu... Quand ? Mystère! " Le peuple l'a voulu, le peuple le voudra, même si ce peuple finira par se gaver d'eau de mer selon la belle phrase de moussi...
Bien sûr que nous sommes assoiffés d'une véritable démocratie et d'une véritable république et ce depuis l'Indépendance et nous fumes floués, anesthésiés, réprimés...et terrassés sous les matraques et sous les balles de la police " républicaine" et ce depuis 1956. Où réside le poison, si ce n'est dans un Etat et ses institutions, ses constitutions faites sur mesure, à la mesure de présidents successifs et de parlements successifs qui n'avaient-et ont toujours- que le souci de leurs interets partisans et personnels. KS excelle, semble-t-il, sur ce champ miné. A analyser la situation depuis 2011, il s'avère que nahdha, BCE et KS, nos " présidents-kalifes", et leurs suppôts, tel le PDL, semblent naviguer toujours dans le même marigot, ne serait-ce par le biais de rejeter, tous, le projet de légiférer l'égalité successorale entre la femme et l'homme. L'ATDF vient ces derniers jours de remuer ce couteau dans la plaie de nos gouvernants et de nos "partis", y compris le PDL de a. moussi, sachant que nahdha, BCE, KS ont rejeté cet amendement. Tous pour allah, tous pourris. Alors, pour demeurer dans la légalité constitutionnelle ( laquelle?), que choisir? le PDL ou KS ? En l'absence de patis politiques dignes de ce nom, que choisir? la peste ou le choléra? Bonne santé à tous !
Carthage
En Tunisie, on n'aime pas les compétents, ce qui explique leur fuite du pays
a posté le 17-08-2022 à 21:43
Concernant Abir Moussi, au lieu de la combattre avec les idées, on préfère lui barrer la route, voire la liquider violemment. C'est plus facile pour ses concurrents.
Mais le peuple saura présent pour la soutenir, assassinée ou vivantes.
Rabbi maâk ya Abir et le peuple aussi.
Abir de Gabès
On ferait tout pour que Abir Moussi n'accède pas au pouvoir parce qu'elle est une femme
a posté le 17-08-2022 à 21:30
Les pays dit "Arabes" ne veulent pas d'une femme à la tête du pays non plus. Cela donnerait l'idée à leurs propres femmes. Ceci les embêterait facheusement.
Abir de Gabès
Abir Moussi dérange parce qu'elle est de plus en plus populaire, et on ne va pas qu'elle accède au pourvoir
a posté le 17-08-2022 à 21:20
Et ce n'est pas les sondages qui me contrediraient sur sa popularité
Abir de Gabès
Abir Moussi à réussi à faire tomber Ennahdha en étant dans l'opposition
a posté le 17-08-2022 à 21:16
Qui dit mieux ?
ALI COMBAT
ELLE NE SERA JAMAIS PRESIDENT
a posté le à 11:14
Mme Abir de gabés

Le président SAID a tomber MOUSSI par sa passiance

Merci et bonne journée

Mansour
Halte a la dictature
a posté le 17-08-2022 à 21:15
On n acceptera pas un tel destour et une telle dictature qui ne se conforme pas aux décisions des tribunaux ..on sera le barrage qui arretera la dictature
Abir de Gabès
Abir Moussi dérange, c'est certain, elle est patriote, courageuse et compétente. Elle maîtrise ses dossiers
a posté le 17-08-2022 à 21:13
Elle a toujours dénoncé les ennemis de l'intérieur et de l'extérieur
Daoudaou
Vous parlez mais...
a posté le 17-08-2022 à 19:11
Qu'en est-il de votre attitude qui a été jugée héroïque un certain moment pour que nahdha ne reprenne pas son banditisme ?
Donc est-ce que cela vous dérange maintenant que Kais Saied applique cette réaction patriotique ?
Sincèrement vous devenez peu claire.
Abir Moussi
le début de la fin...
a posté le 17-08-2022 à 19:01
Soyons sérieux, Abir Moussi commence déjà sa dégringolade vers le ravin des oubliés de l'histoire. Ces derniers temps, ses déclarations frôlent le ridicule et la démence ! Cette dame, rescapée du régime fasciste et sanguinaire de Ben Ali, se prend aujourd'hui pour quelqu'un qu'elle n'est pas. La pauvre croit que le Président et Professeur Kais Saied n'a rien à faire que de s'occuper d'elle et de son PDL déjà en déconfiture et en perte de vitesse. Son seul fond de commerce politique étaient ses bagarres primitifs avec Ghannouchi. Ce dernier n'a plus aucun poids politique en Tunisie. Le déclin de Ghannouchi a entraîné upso facto la perte du fond de commerce politique de Abir Moussi. Si elle continue sur cette même lancée, Abir Moussi risque de finir sa carrière politique en KARAKOUZ et en queue de poisson. Un dernier conseil Madame, mettez vos pieds sur terre et arrêtez de péter plus gros*****.
SAHLI
Kaiis Saied vous dites ?!
a posté le 17-08-2022 à 18:56
Mme Abir Moussi vous vous trompez pas mal pour ne pas dire complètement dans votre analyse du phénomène Kaiis Saied. Ce coup d'état a été mené par "Ess7ah7" du Sahel (les chars d'El7askar sind encore visible à l'entrée de l'ARP". M. Kaiis Saied n'est qu'une petite marionnette, Lè Ibil Walè I3il, figure de proue pour les l'Hafterich (il n'a même pas une association de pigeons derrière lui, sans parler d'un parti politique !), il ne s'occupe que d'un peu de palabre et le détournement du peuple et les médias des vrais dirigeants du Putsch.
Le vrai pouvoir est entre les mains des puissants du Sahel, c'est-à-dire les RCDistes de Ben Ali.
Les RCDistes au pouvoir n'ont jamais été et ne sont pas favorable à ce qu'une femme soit présidente ou même premiere ministre, c'est pourquoi il n'est jamais question qu'une femme occupe ces postes.
Mansour
Hhhhh
a posté le à 21:27
hhhhhh Tu me fais rire.....tu es vraiment naïf...
Guide de tourisme
Karakouzesque !
a posté le 17-08-2022 à 17:22
Que du buzz, que du buzz, elle est en manque flagrant.
'? ceux qui ne savent qu'insulter... Osef.
Alya
Desolee
a posté le 17-08-2022 à 16:57
Vraiment désolée, . Mais les choses sont certainement beaucoup plus compliquees.
Bruno
La vérité
a posté le 17-08-2022 à 16:15
Le président n'a que faire de votre parti au de tout autre. Toute sa préoccupation est focalisé sur le peuple et ses droits ni plus ni moins donc arrêtez de crier sur les toits et de vous vanter alors que vous ne valez rien.
Welles
@ Bruno
a posté le à 16:52
Les crétins comme toi sont aux aguets sur le Net mais ce n'est pas des personnes comme toi qui suivent comme des moutons leur nouveau Gourou qui va changer quelque chose , vous êtes aveuglés par un discours islamiste et nationaliste arabe à la Keddafi qui a longtemps montré ses limites et même son absurdité et vous savez l'aveuglement est pire que la cécité.
Carthage Libre
Kaies Saied a pretexté Ennahdha pour éliminer son vrai rival, Abir Moussi ; vérité de la Palisse.
a posté le 17-08-2022 à 15:53
Et, comme c'est un menteur patenté (il suffit de voir ses déclarations tonitruantes avec ses yeux exhorbités, comme par exemple son refus de Referendum...pour se contredire et faire un référendum ensuite), il s'est accaparé TOUS les "mérites" d'avoir "éliminé" Ennahdha de la scène...

Mais, tout le monde sait ici que c'est bel et bien Abir Moussi qui a combattu becs et ongles, casques et gilet en sus, Ennahdha, de toutes ses forces et a démontré avec un cirque bien orchestré (la seule solution qu'elle avait pacifiquement) que Ennahdha est une dangereuse secte islamiste de qaradhaoui dangereuse...et qui en "profite", de par sa position de Président...grâce aux vote d'Ennahdha? Kaies saied.

Si Kaies Saied était honnete, il aurait DISSOUT le Parlement en 2021 et annoncé l'organisation d'élections GENERALES anticipées en changeants quelques articles de la loi électorale (passant de 2 à trois tours pour que Ennahdha montre son faible poids dans la société).

Kaies Saied avait un autre projet ; le POUVOIR DICTATORIAL TOTAL et éliminer non pas Ennahdha...mais Abir Moussi.

Il peut rêver ; Abir Mousi est plus populaire que jamais...et s'il lui arrivait quelque chose de fâcheux, le pays S'EMBRASERA et Kaies Saied sera SEUL responsable de cette merde qu'il a mis en place CONTRE notre pays (son référendum, qui annonce la déchéance de la Tunisie...et vous allez voir peuple de bgars).
Welles
bein dit carthage libre
a posté le à 16:54
Et vcrois-moi c'est rare que je distribue des compliments ici tellement la haine habite ces tunisiens aveugles