alexametrics
Dernières news

Abdellatif Mekki aux professionnels de la santé : Ne soyez pas en colère !

Temps de lecture : 1 min
Abdellatif Mekki aux professionnels de la santé : Ne soyez pas en colère !

 

Une journée de colère a été décrétée le 28 mai 2020 par tous les syndicats du secteur de la santé dans les hôpitaux publics.

 

Lors d’une visite au gouvernorat de Jendouba dimanche 24 mai courant, le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, a exprimé sa compréhension des revendications des agents de la santé. Commentant cette décision, il a indiqué dans une déclaration à Shems FM : «ne soyez pas en colère. (…) Tous comme j’ai eu un rôle en 2012 dans la mise en place de l’article 2 du statut, j’aurais un rôle au sein de ce gouvernement dans l’application de cet article, donc il ne faut pas se mettre en colère !».

 

Les syndicats dénoncent l’ingratitude des autorités envers les professionnels de la santé en première ligne dans la lutte contre le Covid-19 ainsi que l’atermoiement du gouvernement concernant le projet de décret-loi visant à accorder un statut particulier au corps soignant en ajoutant que le gouvernement a retiré l’article 2.

Ils ont également exprimé leur refus de la circulaire n°16 du gouvernement qui annonce des mesures exceptionnelles pour la fonction publique y compris le gel des recrutements et la réduction de 50% des primes.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

Med
| 26-05-2020 16:31
Bonjour à tous, j'aimerais attirer l'attention de mr le ministre et lui dire que les médecins de la santé publique ont des salaires minables et très en dessous de ce qui doit être. Un cadre bancaire bac+2 perçoit le double du salaire d'un médecin de la santé publique. Il ya 20 ans ce dernier perçoit le double d'un cadre bancaire et a stagné malheureusement. Mais où est le syndicat de ces malheureux médecins ? Qui va parler pour eux? Qui sont ces corrompus de syndicalistes? On comprend très bien que ces malheureux partent en France qui les accueillent à bras ouverts.

popaye
| 26-05-2020 01:32
le covid19 aurait dut exterminer toute la clique nahdhaoui

Abir de Gabès
| 25-05-2020 22:33
Ils n'ont pas de prime conséquente, pas de recrutement, conditions de travail exécrables, hôpitaux délabrés, manque d'équipement, et fuite des cerveaux.....

Ben Mansour
| 25-05-2020 19:27
On ne peut en aucun cas nier le concours de tous les intervenants et en particulier le corps médical pour pouvoir éradiquer de façon entière et irréversible inchallah ce covid 19.
Leurs remerciement est donc plus que nécessaire et leurs satisfaction est méritée , à l'instar de la félicitation émanant de qatary airways pour un voyage gratuit aller-retour à toute destination désirée pour ces soignants .

mansour
| 25-05-2020 16:53
en signe d'un mécontentement général face de sa politique sanitaire au service de son image de général de l'échec

G&G
| 25-05-2020 16:41
C'est un paradoxe mais c'est une réalité.
Le covid n'a pas été combattu par le corps médical mais par un environnement hostile à ce virus. Par conséquent, si on l'avait ignoré pour s'occuper de nombreux malades ordinaires qui avaient succombé à cause du confinement, on aurait épargné des centaines de vies humaines.
Je connais au moins une qui est décédée suite à une appendicite qui n'a pu être secourue à temps comme nombreux autres qui meurent par arrêt cardiaque devant les hôpitaux fermés.
Naiveté quand tu nous tiens.

Tounsi
| 25-05-2020 14:17
Bravo pour le cadre médical et paramédical.. Il faut pas être ingrat mr le ministre il faut les encourager et vous le ferait j'en suis sûr.

takilas
| 25-05-2020 13:34
Les corps medicaux devraient être en fureur, puisquils lui il se promène à Bab Saadoun, et eux travaillent confinés du mautin au soir.
Vivement le buzz d3 nahdha qui ne pensent anquaux élections et d'être verrouillés et cloués au pouviir pour voler plus d'argent, que depuis troïka jusqu'à ce jour.
Et après ils nous parlent de Ben Ali et rcd, qui étaient malgre tout et réciproquement meilleurs qu'eux, et c'est leur seul alibi pour cacher leurs arnaques, mais déjà compris par tous les tunisiens qui ne sont pas dupes.

Ben Soltane
| 25-05-2020 12:09
Quand même, il ne faut être négatif à un point de considérer que le staff médical n'a pas fourni des efforts louables pour nous épargner une catastrophe certaine déjà observée dans les pays des grandes puissances.
Ces cadres médicaux et para-médicaux étaient appréciables et nous ne pouvons pas considérer que cette réussite extraordinaire est un pure hasard ou bien par réalisée grâce à des facteurs exogènes tels que BCG, climat, alimentation, environnement ou autres.....
C'est de l'ingratitude de ne pas considérer la compétence certaine et approuvée de nos médecins qui étaient toujours habitués à la médecine de guerre en Tunisie et en toute circonstance à cause de manque des moyens -- médicaments, équipements et autres....---
Attention, faire un emploi dans des conditions sévères comme en Tunisie , nous permet d'apprendre beaucoup de choses et acquérir des réflexes -- non académiques-- rapides en situation difficile.
D'ailleurs, nos ingénieurs modifient quotidiennement les -- machines et les équipements industriels importés pour les faire adapter à notre climat.
Il faudrait savoir que l'électronique et l'automatisme conçue pour des pays à des températures abordables ne fonctionnent pas convenablement et déconnent en Tunisie.
c'est comme ça qu'on avance .
Il faudrait savoir que les compétences ne se forgent pas convenablement dans des lieux d'emploi où nous disposons de tous les moyens nécessaires pour analyses et diagnostics.
C'est pourquoi, nous devrons encourager et applaudir fortement nos médecins , qui sans eux , ils étaient impossible d'escompter ces résultats formidables.
Les autres facteurs constituent des points forts et aidant , mais reste la pratique, le terrain, les diagnostics sérieux et corrects de nos médecins est déterminant .
Bravo, encore une fois pour nos compétences -- qui ne sont plus à démontrer -- dans tous les domaines .
C'est ainsi, qu'ils méritent toute l'attention particulière du ministère de la santé et qu'on est certain que Mekki ne cessera de défendre ses collaborateurs et cette catégorie .

aldo
| 25-05-2020 11:24
JE TE CITE (( le soulevement actuel contre ghannouchi et ennahdha EST POUR DESTABILISER LE PAYS )) LA LA et LA ____ le soulevement est pour UNIQUEMENT POUR VOUS METTRE FIN A VOTRE MOUVEMENT DE MERDE ET METTRE ghannouchi HORS D'ETAT DE NUIRE ____ donc rien à voir avec ce que tu racontes bouffon !!!!

A lire aussi

En cause, la vétusté de la flotte.

02/07/2020 21:05
1

"son attachement à l'assainissement du climat politique et social et au respect de la

02/07/2020 20:06
1

Mohamed Moez Belhassine succède, ainsi, à Nabil Baziouche.

02/07/2020 20:06
0

Et les déductions sur les salaires des travailleurs.

02/07/2020 19:41
0