alexametrics
Dernières news

8 ans de prison pour Habib Ammar, Ridha Grira et Ben Ali

8 ans de prison pour Habib Ammar, Ridha Grira et Ben Ali

 

La chambre criminelle, spécialisée dans les affaires de corruption, près du tribunal de première instance de Tunis a condamné, hier mardi 5 février 2019, Habib Ammar, ancien ministre de l’intérieur à huit ans de prison, conformément aux dispositions de l’article 96 du code pénal.

Le ministère public avait déféré Habib Ammar, Zine El Abidine Ben Ali et Ridha Grira ainsi qu’un employé du ministère des domaines de l’Etat et des Affaires foncières, suite à une plainte déposée par la Commission nationale d’investigation sur la corruption et la malversation (CNICM), pour avoir tiré profit d’un immeuble sans respecter le procédures en vigueur, et au-dessous de son prix réel, après l’intervention de Ben Ali.

La cour avait rendu auparavant plusieurs verdicts par contumace qui ont fait l'objet de recours. 

 

 

I.B.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

AIRNavi
| 09-02-2019 12:47
ou est le peuple tunisiens
vs attendez quoi encore ?
Ennahda vs mettres aussí tous a l'enfert

Maxula
| 07-02-2019 17:27
"EL OUAFI" :
"bande de loubars affamés" !!!!
Ha ! Ha ! Ha !
Merci "Manai", vous m'avez bien fait rire !
Je n'aurais jamais eu l'idée de traiter ce cher Léon-Noel de loubard affamé ! C'est tellement rigolo que j'en ris encore !

@ veritas :
H. Ammar a fait "capoter le coup d'etat Des khwanjias" dites-vous !
Moi je dirais plutôt qu'il a fait réussir le coup d'Etat de "Benali-zaba et les 40 voleurs" !
Car faire avorter le puputsch des enturbannés pour ensuite les laisser en liberté, au lieu d'en profiter pour débarrasser définitivement la Tunisie de ces gravats, c'est un double crime : 1- destituer Bourguiba qui a naïvement cru en avoir fait un homme en le faisant général, 2- avoir donné à l'engeance islamiste la chance de revenir un jour faire tartir les Tunisies !
Allez au diable et en enfer (pour ceux qui y croient) tous les saligauds qui ont profité d'un moment de faiblesse de Bourguiba !
Ainsi que ceux qui n'ont pas hésité à le trahir de quelque façon que ce soit !
Maxula.

EL OUAFI
| 07-02-2019 15:07
Tu vois tes semblables sont rattrapés par la justice bientôt ça sera ton tour " inna Allah youmhel wèlè youhmil " ce que tu dis tu ne le fait pas = hypocrite, un faussaire abrite toi sous Ayètes coraniques par tromperie .Tes semblables (le généra Habib Ammar 1er Ministre de Z A B A et dont il la demis de ses fonctions aussitôt le coup d'Etat est accompli vraiment la confiance règne chez vous les "azlems" !
La Tunisie récolte ce que vous semé , il faut un siècle pour effacer vos méfaits bande de loubars affamés. (Manai)

HatemC
| 07-02-2019 14:10
Le juge islamiste condamne les commis d'Etat qui ont fait la Tunisie moderne ...
La Tunisie est gouverné par des moins que rien, des ronds de cuir islamiste ... HC

Yassine
| 07-02-2019 12:15
Cher Léon, votre commentaire m'a bien fait rire.

Excellent !

En effet, il semblerait que chez la plupart des gens de "chez nous", E ne soit pas égal à m x c²...! Mais ce qu'ils ne veulent résolument pas comprendre, c'est que pourtant, ...elle tourne.

Ahlala...

Bien à vous

Citoyen de Tunisie
| 07-02-2019 12:03
De 2011 à 2019, 8 ans pour condamner de vrais accusés !!!! Ou est-ce une tactique pour faire traîner les choses en nous faire oublier d'autres affaires très importantes (assassinats politiques, endoctrinement des jeunes, falsification de passeport, excursions vers la Syrie, terrorisme, etc....).
Je ne sais plus de qui rire, des magistrats manipulés ou des politiques silencieux ou des députés qui se soucient de leurs salaires.

Abir
| 07-02-2019 11:18
Juste le titre qui est a subi un bouleversement,mais le commentaire est exacte! Mon titre était comme suit: Ennahda,la secte dangereuse et ce ne sont pas les hommes de Ben Ali .

Abir
| 07-02-2019 10:00
Je ne comprends pas pourquoi je vois le titre de mon commentaire est transformé bizarrement,je ne même pas écris le non de la personne concerné!

B.N : Nous avons approuvé le commentaire comme il est, vous pouvez tout de même renvoyer un commentaire pour le remplacer.

Abir
| 07-02-2019 09:06
Des gens qui ont passé inaperçu pendant vingt ans sans provoquer le moindre dégât ni pour le pays,ni pour les citoyens et surtout tout avance positivement,ils se font condamner,alors que des autres plus dangereux et pour seulement huit ans ont détruuits elbled wel a3bed! occupez vous de Rached Gannouchi et arrêter ce cinéma,qui n'intéresse personne! Le pays est en danger aujourd'hui,soyez responsables et couper ce cancer de cette secte Ennahda,si non vous êtes coupables avec elle!

Mel
| 07-02-2019 07:32
Cher BN, l'article est affreusement mal écrit. On dirait qu'il était traduit de l'arabe au français via google translate. Sans parler des fautes d'ortographe et de syntaxe. "Le premier ministre de l'interieur"!!
Je suis un ferveur lecteur et je me suis habitué à une qualité d'écriture bien meilleure de la part se vos journalistes

A lire aussi

Le candidat à la présidentielle et président du parti la Tunisie en avant, Abid Briki a été présent,

20/08/2019 23:51
0

Marzouk insinue que la présidence de la République a pioché dans son programme

20/08/2019 21:35
0

e timing choisi pour sa publication ne peut s’inscrire que dans le cadre de la stratégie de

20/08/2019 19:48
3

seuls 34 partis politiques, sur les 219 existants, ont

20/08/2019 17:02
3

Newsletter