alexametrics
Dernières news

14-Juillet : on ne boycotte pas une nation pour son tartour !

Temps de lecture : min
14-Juillet : on ne boycotte pas une nation pour son tartour !
La polémique ne cesse d’enfler à Tunis depuis quatre jours quant au boycott de la réception annuelle organisée par l’ambassadeur de France dans sa résidence de la Marsa. Hommes politiques, journalistes, hommes d’affaires, tous les invités et toutes les figures habituées à la cérémonie s’interrogent s’ils doivent ou non participer cette année.
La polémique de boycott a été déclenchée par un simple message Facebook du journaliste-vedette Sofiane Ben Farhat et relayé par Business News. La raison est ce communiqué honteux de l’Elysée portant état d’une communication téléphonique que le président de la République français, François Hollande a eue avec le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, et au cours de laquelle, il lui a « exprimé la solidarité de la France face aux tirs de roquettes en provenance de Gaza ».
Pour le journaliste, c’en est trop. Il se dit « effaré » par la coalisation de François Hollande avec l’entité sioniste, à laquelle il ne trouve pas d’explication sinon celle des raisons électorales.
Le journaliste lance son pavé dans la mare et appelle au boycott. Son appel trouve écho. Un large écho. Tellement large qu’il divise les partis et les rédactions. Faut-il ou non boycotter ?
A Ettakatol, le parti le plus proche du PS français, Jalel Bouzid affirme que son parti ne participera pas aux festivités. « Un message adressé au gouvernement français, assurant que le peuple tunisien ne saura accepter ces positions contraires à la cause palestinienne », justifie-t-il. Mustapha Ben Jaâfar, président de ce parti et grand ami de Hollande, aura néanmoins un entretien téléphonique avec le président français et tente de désamorcer la crise. Sera-t-il présent ? Il ne dira ni oui, ni non (comme d’habitude), mais il sera vraisemblablement présent en portant son autre casquette de président de l’ANC.
Si le Front populaire n’étonne personne par sa déclaration de boycott, il n’en est pas de même pour Al Massar réputé proche de la France et des Français qui manifeste un peu trop bruyamment son refus d’aller à la cérémonie. « C’est possible que l’une des figures symboliques du parti n’ait pas été invitée qui justifie cet appel bruyant », ose un membre d’un parti en escarmouche actuellement avec Al Massar.
Si la Fédération tunisienne des directeurs de journaux n’a pas encore réagi, il n’en est pas de même pour le Syndicat des journalistes qui s’est empressé de publier un communiqué appelant au boycott.
Pour la société civile, la messe est dite. C’est un grand non prononcé par les militants les plus en vue et on compte organiser une manifestation devant la résidence de l’ambassadeur au moment de la réception. De quoi intimider ceux qui veulent participer sans être vus.

Du côté du oui, c’est étrangement Al Joumhouri qui fût le premier à annoncer qu’il participera aux festivités. Ce même Joumhouri qui criait au scandale, il y a quelques semaines, que quelques touristes israéliens viennent en Tunisie en croisière.
Le parti islamiste Ennahdha, le parti le plus proche du Hamas palestinien, a annoncé qu’il sera aussi de la fête.
A Tunis, on n’a plus peur du paradoxe, Ettakatol proche des Français, on boycotte, alors qu’Ennahdha proche des islamistes palestiniens, on participe.
Au parti présidentiel CPR, on est occupés par l’octroi de permis de forage de pétrole aux entreprises étrangères. Quant à la Palestine et le 14-Juillet, c’est le silence total.
Idem du côté de Nidaa où l’on maintient encore le silence officiellement. Dans les coulisses, on manifeste son embarras réel. « Tout homme politique qui se respecte, se doit de participer. On ne boycotte pas une nation pour son tartour », nous dit un dirigeant de Nidaa qui ne veut pas dévoiler son identité et qui précise qu’il ne parle pas au nom de son parti. Il poursuit : « Imaginez si on boycottait la Tunisie à cause de notre Marzouki ! Avec Hollande, on est habitués à ses positions éternellement indécises et au fait qu’il mette les pieds dans le plat. On ne peut pas boycotter la France et les Français à cause de lui, c’est ridicule, c’est irresponsable ! ».

Du côté des rédactions, c’est l’embarras. Journalistes et patrons de presse se téléphonent et s’interrogent. « Si l’on y va, on sera taxés d’être à la solde de la France et contre la cause palestinienne. Si l’on n’y va pas, c’est une incorrection vis-à-vis d’une nation qui a toujours été proche du peuple tunisien et de sa société civile. Il faut faire la distinction entre un pays et un gouvernement. »
A Business News, la décision a été prise en conseil de rédaction élargi, comprenant l’ensemble des journalistes. D’un côté, il y a ces appels au boycott. De l’autre, il y a ce devoir d’informer les lecteurs. D’autant plus que tout le monde s’interroge qui va y aller et qui n’y va pas. L’argument, brandi par la direction, a été jugé recevable par le SNJT, mais cela n’a pas convaincu pour autant les journalistes. Un long débat a eu lieu au sein de la rédaction et décision a été prise de se conformer au boycott total de la fête du 14-Juillet. De ce fait, aucun membre de Business News ne sera présent à la cérémonie du 14-juillet et celle-ci ne sera pas couverte par notre journal. Une question de symbolique d’autant plus que c’est le pays censé représenter les Droits de l’Homme dans leur sens le plus noble.

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

TAMAZGHA
| 15-07-2014 15:26
Restons dans le sujet qui est l´opportunisme et l´hypocrisie du 14 juillet.

Vous affirmez que vous acceuillez toute la misère du monde , ce qui est intéressant vue la crise économique actuelle qui fait fuir des milliers de jeunes français .

Contentez-vous, puisque vous parlez de "nous" ,d´acceuillir ces Gitans chassés chaque jour et de France et de toute l´Europe bien que citoyens européens.

Du moins les Gitans qui ont survécu au Génocide nazi soutenu par le gouvernement de Vichy.

Le sujet du commentaire est, rappelez-vous, le 14 juillet. Mais puisque vous y êtes, le nazisme, fachisme , racisme biologique et génétique etc.. n´est pas une invention de chez moi,pas de chez "nous" (je parle de moi, pas de " nous").

Ayez la sagesse de lire et de comprendre un commentaire avant de tirer des conclusions hatives pour " vous".
Et si vraiment libro-veritas, ayez l´honnèteté intellectuelle de constater que l´époque coloniale comme le génocide en Palestine ne sont pas compatibles avec les véritables valeurs de l´esprit français.

libro veritas
| 15-07-2014 11:34
Vous tenez un discours ultranationaliste et raciste à notre égard. Mais quand nous tenons le même discours vous nous accusez de racisme et de xénophobie.
J'espère que les gens comme vous ne mettront jamais les pieds sur le sol français, nous n'avons pas vocation à accueillir toute la misère du monde !

riyadh
| 15-07-2014 10:09
Présence dans la cérémonie du porte -parole du parti Ettakatol, alors qu'il a affirmé qu'il ne participera pas aux festivités frnçaises. La présence permet l'alliance avec la France et l'absence prétendue s'explique par une vaine recherche d'électeurs d'un parti qui échoue.

bahrila
| 15-07-2014 08:31
et manifestez devant l'ambassade de France.
l'état Hébreux est la création d'un occident soudé et l'état misérable des palestiniens est la preuve et le résultat de l'incapacité des arabo-musulmans à s'entendre.
Allez plutôt manifester devant d'autre ambassades de pays "frères" le problème est là et surement pas en France.
Oui les occidentaux protègent leur création (ou créature ....) pourquoi les blâmer?
mais quid des arabes?

TAMAZGHA
| 15-07-2014 08:21
Heureusement que je n´étais pas présent pendant les " cours d´histoire". Eh bien, je n´étais pas au café en train de jouer aux cartes, mais bien dans une vieille bibliothèque en train de lire Ibn-Khaldoun , Si Mokhtar Soussi et autres.

Pour l´obole à mon oncle, merci , on n´en a jamais eu besoin. Mais si on fait un petit compte seulement de notre région, entre 1913 et 1956 ("Protectorat") , des milliers d´hectares furent exploités par les colons alors que les propriétaires légitimes furent soit décimés soit asservis.

Le compte est simple. Des centaines de milliards de francs anciens volés et envoyés vers la France. Je ne fais pas le calcul pour toute la Tunisie ou toute l´Algérie ou tout le Maroc, Mauritanie, Mali , Niger etc.... et je suate au dessus du pétrole, gaz, mines, viande, poissons etc...

Donc, ce n´est pas une petite obole comme vous le comprenez, mais une dette.

Le raisonnement est simple. Si les sionistes ont reçu et reçoivent encore des milliards de dollars pour parachever le génocide en Palestine au nom du peuple juif ( plus de 6 millions exterminés en Europe) alors ne suis je pas en droit de demander le payement de notre dette ?

Pour le reste je respecte complètement votre opinion et je ne fais pas l´amalgame entre le peuple juif ou français ou allemand mais bien l´amalgame entre tous les opportunistes, hypocrites, lâches et menteurs que sont les sionistes, cocoricos ou autres, même dénominateur commun.

Je n´ai pas besoin non plus de visa, il se trouve que des milliers de Français choisissent le Maroc comme pays de retraite et bientôt la Tunisie aussi, et ils sont les bienvenus.

Enfin, puisque nous discutons du 14 juillet, restons dans l´époque 1914-1945(Deux Guerres).

Nous aurons certainement l´occasion de discuter et des Sumériens, Assyriens, Babyloniens, Phéniciens, Hannibal, Amilkar,
Léo Africanus, les Vandales, Arabes, Ottomans etc...

Mais si vous prétendez que la Deuxiéme Guerre Mondiale avec ses génocides et crimes contre l´humanité est du même niveau que les "conquètes" ottmanes (une guerre de Résistance contre les Croisades en fait, comme l´Islam fut un rempart contre
les invasions européennes), alors je respecte votre point de vue mais en soulignant que c´est exactement la démarche des arguments sionistes qui eux disent:

-Puisque l´Allemagne (l´Europe) a essayé de nous exterminer(les juifs) alors on est en plein droit d´nexterminer les Palestiniens.

Le 14 juillet et son hypocrisie n´ont aucun point commun ni avec les Ottomans ni les Vandales. Mais bien un lien intime avec le génocide en Palestine-

TAMAZGHA
| 15-07-2014 07:52
Laissons le soin à Boris Vian d´aller cracher sur les tombes des cocoricos , lui qui eue la conscience de voir ce qui se passait sous les drapeaux tricolores.

D´abord quelles furent les victimes de ces guerres en Europe? Les fils des pauvres.

Qui ont été sacrifiés? Pas les fils des bourgeois ou des aristocrtaes qui eux ont eu un refuge doré outre-Atlantique ou dans les colonies alors que les canons, le gaz et les fours crématoires décimaient et les juifs et les autres sous-races et les soldats sans compter les civils. Par millions, seulement pendant la Deuxiéme Guerre Mondiale.

Puis, les collaborateurs d´hier, ceux qui assistérent l´occupation et le génocide nazi ont vite fait de changer de veste pour redevenir des patriotes. Cocorico!

Les martyrs sont morts dans l´anonymat. Pour aiguiser l´hypocrisie, nos opportunistes se recueillent devant la Tombe du Soldat Inconnu, le 14 juillet.

Ce qui fait aussi un Monseigneur Jean-Marie Le Pen qui lui torturait de l´arabe en Algérie et aujourd´hui fête aussi le 14 juillet.

La masse anonyme des Résistants véritables, les patriotes français qui ont lutté contre le nazisme, cette masse est restée anonyme même après la Libération.

Ces Résistants ont accompli leur devoir de patriotes et surtout d´humains comme nos soldats , des Musulmans( pour la seule Algérie plus de 28.000 morts au front en France et en Europe), dans l´anonymat humble.

La vraie histoire ne se lit pas dans ces livres falsifiés mais dans la mémoire commune.

Les faits sont là. Pour laver leur sale conscience et faire oublier les Génocides et les massacres bien européens, ces opportunistes ont créé Israël .

Et au lieu de demander des comptes aux nazis, les sionistes qui prétendent représenter le peuple juif, se vengent sur des Palestiniens avec les mêmes méthodes racistes.

Ainsi, le 14 juillet est la consécration de l´hypocrisie absolue élevée au stade d´une religion.

Mais nous comprenons très bien Mr. Hollande tout en ne comprenant pas sa fadaise historique de mélanger une dette envers le peuple juif avec une dette , celle envers les sionistes.

Les sionistes spéculent pleinement sur la mauvaise conscience de Mr. Hollande et compagnie y inclus Mme. Angela Merkel etc..
pour se faire payer le prix fort non seulement en dollars trébuchants mais en collaboration pour exterminer le peuple palestinien.

J´airais recracher sur vos tombes......

TPI
| 15-07-2014 05:56
Ces débats ont fait réfléchir certains investisseurs en pourparlers.
Par exemple, une société que je connais très bien était en pourparlers pour investir près de 100 millions d'euros et créer environ 2000 emplois, directs et indirects.
Ce qui a été dit contre la France et surtout contre les Français, qui pourtant sont, dans la plus grande majorité, contre cette déclaration (qui a été ensuite contre-balancée par une autre déclaration dont on ne parle pas ici!!!) on fait que cette société n'investira pas chez nous. La décision a été prise. Ils vont investir ailleurs.
Ce ne sera, sans doute pas la seule réaction.

Dommage pour les gens qui attendaient un emploi.

Faire un amalgame entre les déclarations d'un président et tout un peuple est un peu infantile.
Il ne me semble pas que les pays occidentaux aient boycotté la Tunisie après certains faits graves comme l'attentat contre l'ambassade des USA ou certains propos haineux envers la France qui est pourtant le pays qui a le plus de lien avec nous et qui nous apporte la plus grande aide.

Une question: allons-nous boycotter aussi tous les pays qui bordent Israël et qui ne bougent pas le petit doigt? Et aussi tous les pays arabes qui ferment les yeux?
Non, à eux, on ne dit rien, on tape une fois de plus sur la France, on mord la main qui nous donne à manger.

Savez-vous que la France fait parvenir de l'aide humanitaire à la Palestine depuis bien des années? Et nous? que faisons-nous à part critiquer et boycotter un pays tiers?

Naf
| 15-07-2014 03:51
François Hollande soutient les terroristes qui combattent Bâchâr Al Assad, mais poursuit en judtice les français qui vont combattre en Syrie.
Il voulait intervenir militairement en soutien aux extrémistes en Syrie et a engagé une guèrre contre la même mouvance au Mali.
Aucune logique ! Seulement des intèrets géopolitiques et un comportement hypocrite.
Quoi de plus logique donc que son soutien pour Israël (dicté encore par l'intérêt).
Qu'avons nous fait , nous tunisiens, pour influencer positivement la position de nos amis français ? Qu'ont fait les arabes pour influencer l'opinion publique internationale en faveur de la cause palestinienne? RIEN ! Sinon démontrer que nous sommes des hordes d'arriérés , inaptes à la démocratie , insensibles a la mort de centaines de milliers de personnes de la main d'extrémistes musulmans et s'insurgeant d'un coup contre la violence de Tsahal !
Quelles contradictions et Quelle hypocrisie de notre part finalement !
Alors bouclons la et arrêtons de donner des leçons ! Occupons nous plutôt de nos problèmes et de notre sous développement

Abdelkader
| 15-07-2014 00:22
L'article de Gideon Levy dans le journal
israélien Haaretz d'aujourd'hui et n'hésitez pas à aller sur le forum .
Le titre de l'article the world is sick of Israel and its insanities .
Poignant !

Abdelkader
| 14-07-2014 22:38
Quand on sait que la semaine dernière François Hollande a reçu BHL , il n'est pas exclu que le premier communiqué de la présidence soit le prélude d'un virage dans la diplomatie française malgré le rétropédalage qui s'en est suivi , auquel cas des éclaircissements doivent être apportés .

A lire aussi

Le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui a accordé une interview spéciale, ce dimanche 25

25/10/2020 21:46
1

lui demandant d’abandonner son immunité

25/10/2020 21:23
1

Notre histoire est celle de la lutte contre les tyrannies et les

25/10/2020 20:04
10

es tentatives de manipulation et de banalisation de l’affaire

25/10/2020 19:06
2