alexametrics
Sur les réseaux

« La anniversaire » de l’ENA ou la honte d’une prestigieuse école

Temps de lecture : 1 min
« La anniversaire » de l’ENA ou la honte d’une prestigieuse école

L’Ecole nationale d'administration de Tunis (ENA) a fait parler d’elle aujourd’hui, mercredi 17 juillet 2019, et pas en bien cette fois.

« Institution de formation de premier rang, spécialisée dans la préparation des hautes compétences administratives dans le management public », l’ENA semble succomber, à l’image du pays comme disent les internautes, à la médiocrité.

Sur le site de l’école le mot « anniversaire » est passé au féminin. Pour le 70ème anniversaire de l’ENA c’est donc « la anniversaire » qui a été célébré au mois d’avril. De quoi faire pouffer de rire les internautes, nombreux à avoir partagé depuis hier une capture de la bourde sur les réseaux sociaux…avec la mention « c’est une honte »… surtout…  

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (26)

Commenter

Hamilcar Barca
| 18-07-2019 19:38
Alors que la mafia Nadahoui est nettement plus respectable....
Abel Chater-ton, les collabos et les agitateurs payent TOUJOURS le prix de leurs veuleries. Toi , tu a une belle ardoise a régler...

Citoyen de Tunisie
| 18-07-2019 10:42
Le système éducationnel était déjà bas et avec l'arrivée de la troïka cela avait empiré. Un pays qui se permet le luxe d'avoir pour chef de gouvernement un "Hamadi Jebali" avec son "rass el mal est jabane" qui ne devrait parler qu'en arabe ou encore avoir une députée "de la honte", la Ben Toumia avec son speech déshonorant en français.
Donc pourquoi accabler l'ENA qui en copiant collant s'est gourée avec les articles.
Tant mieux que j'ai été enseigné gratuitement durant l'ère de feu Bourguiba (paix à son âme).

welles
| 18-07-2019 09:53
Il faut peut-être apprendre à écrire correctement le français, avant de venir déverser votre haine sur les deux présidents qui ont modernisé la Tunisie. Rien que dans votre titre le mot anné(au lieu d'année) fait mal aux yeux.

RICARDO
| 18-07-2019 09:49
E.N.A Ecole Nationale des '?nes !

welles
| 18-07-2019 09:47
Le mot management est un mot français ,d'ailleurs , et c'est ridicule de l'entendre prononcé en Anglais. Tout fout le camp comme dit l'autre.

fridouchka
| 18-07-2019 07:26
on dit aussi "management" et pas "mangement" merci

Abel Chater
| 17-07-2019 20:03
Ceux qui veulent coller toute la faillite des deux régimes despotiques des deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, à ces 9 années postrévolutions, doivent d'abord constater d'eux-mêmes, que la Révolution tunisienne n'a pas chassé les clous rouillés des anciens régimes déchus ni au chômage, ni à la retraite. Toute la souffrance de la Tunisie ne réside que dans ce dilemme. Rappelons-nous des "dégage" que scandaient les employés de la majorité des institutions étatiques, contre tout nouveau dirigeant compétent, afin que rien ne change même au sein de l'UGTT elle-même.
Rappelons-nous aussi l'ancien ministre de l'éducation Néji Jalloul, qui s'est avéré un "Zalèm" des plus incompétents de Tunisie, qui se fit entourer par tout un clan de RCDistes dont il prétendait la compétence, alors qu'en vérité il ne fit que préparer une Mafia RCDiste autour de lui pour prendre la place de l'ancien Premier ministre Habib Essid. Celui qui creuse aux autres, y tombe le premier.
Et reconnaissons de gré ou de force, que nos enfants de la Révolution tunisienne, maîtrisent l'outil informatique mieux que tous les "Azlèms" réunis. Rien à intriguer contre eux.

Mouaten_X
| 17-07-2019 19:59
Arrêtons de fustiger mes autres et de nous gargariser de nos complexes pseudo Arabo pseudo musulmans , nos concitoyens sont aussi mauvais en arabe par ailleurs. Si on est mauvais c'est par ce qu'on ne fait rien pour progresser ou même garder le niveau. On n'a que ce qu'on mérite et c'est notre faute collectivement. Que chacun assume sa médiocrité et arrête de blâmer tel ou tel. Quand on se regardera vraiment dans la glace avec nos défauts et qu'on aura vraiment honte, peut-être qu'on fera un pas vers la rédemption contre la médiocrité

HatemC
| 17-07-2019 19:26
C'est ce foutu M'zali l'erreur, c'est lui qui a plongé la Tunisie dans l'analphabétisme qui sévit en ce moment dans le bledistan cher à mon ami Citoyen_H '?'
M'Zali a fini par fabriquer des analphabète trilingue '?'

Bourguiba et BenAli ne sont pour rien '?'

C'est les islamistes la cause de notre retard '?' c'est eux qui ont influencé les différends gouvernements '?' pour lâcher du leste Bourguiba et BenAli ont laissé malheureusement ce fléau proliféré '?' or c'était une grandiose erreur ..

On récolte aujourd'hui le fruit de l'ARABISATION '?' un peuple arriéré et illettré '?' HC

Moustache
| 17-07-2019 19:12
Malheureusement tous ce qui est technique et qui appartient au institutions gouvernementales sont à plaindre, ce n'est pas la faute des informaticiens, mais très souvent d'un administratifs qui croit toujours mieux comprendre que tout le monde, par exemple:
1 le site de la défense tunisienne www.defense.tn qui a un beau message de copyright en bas de page:
"Ministère de defense| |Tous Les droits réserver Ministère de defense national"
pourtant rien est écrit en français (va savoir pourquoi), alors qu'est ce qui les a poussé à écrire cette grossièreté "tous les droits" le Les est en trop et commence par un majuscule, "ministère de defense" sans accent ni la
2 - Le site www.pm.gov.tn (présidence du gouvernement) dont l'horloge, en haut à droite, est en avance de 2 heures, permettant aux rédacteurs de soit disant publier leur infos avant tout le monde,
3 - La banque centrale qui publie ces données statistiques dans un format non ouvert (pas de json, ni xml, ni csv) et exporte en dans le format archaïque xls (le format de winword 2003), c'est ce qui arrive quand les informaticiens de la bct sont des bons à rien pistonnés et commandés par des administrateurs du moyen age
4 - le centre informatique du ministère des finances utilise un site payant (https://yootheme.com/blog/2014/01/31/avenue-theme), c'est pourtant un centre de compétence nationale a voir tous leur accomplissement (un petit effort ne serait pas de trop)
5 - le centre informatique de l'intérieur qui n'a toujours pas de site web (peut être devraient ils recruter des informaticiens)
6 - Tous les sites tunisiens utilisant un certificat provenant de l'ANCE (notre agence national qui certifie tout et n'importe quoi et apparemment ... n'importe comment) et non reconnu par le navigateur firefox (de quoi mettre en confiance les internautes, Dieu merci, plusieurs institutions semblent avoir décidé d'acheter directement un certificat de l'étranger
7 - le site du ministère des affaires étrangères qui a intégré un "chat bot" (en théorie c'est une sorte d'intelligence artificiel faisant du deep learning et améliorant avec le temps et le paramétrage des administrateurs l'exactitude de ses réponses) et qui ne répond qu'à 2 questions et même pas à un bonjour (avec ça les robots ne risquent pas de sitôt de conquérir la planète)

A lire aussi

L'animateur et chroniqueur à Attessia TV Borhen Bsaïes, a annoncé, dans un post partagé ce mardi 10

10/12/2019 18:45
4

Le député de la coalition Al Karama, Seif Eddine Makhlouf, a exprimé sa déception de voir rejeté, ce

10/12/2019 15:58
19

Ce qui vient après est la partie la plus embêtante du

10/12/2019 12:58
8

Sur la plaque de ce foyer, réservé aux filles, au lieu du "a" dans "étudiantes", on remarque un "e"

09/12/2019 17:00
1

Newsletter