alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:35
Dernières news
Hamma Hammami condamne l'attaque de Charlie Hebdo
07/01/2015 | 17:35
1 min
Hamma Hammami condamne l'attaque de Charlie Hebdo
Le porte-parole du Front populaire, Hamma Hammami, a condamné sur sa page officielle Facebook la « lâche » attaque terroriste qui a ciblé ce mercredi 7 janvier 2015 à Paris le journal satirique Charlie Hebdo.
On rappelle que le bilan actuel s’élève à douze morts et une vingtaine de blessés.

Le leader de gauche a considéré que cette attaque vise, en premier lieu, la liberté d’opinion et d’expression. Et d’ajouter qu’elle nuit à l’Islam et ternit à la réputation des musulmans, soulignant que ces actes servent de prétexte aux courants racistes « qui cherchent toute occasion pour s’en prendre aux droits des immigrés musulmans ». Hamma Hammami a exprimé, à la fin de son texte, son entière solidarité avec le journal ainsi qu’avec les familles des victimes.

E.Z.
07/01/2015 | 17:35
1 min
Suivez-nous
Commentaires (10) Commenter
M. HAMMAMI DOIT METTRE DE L'ORDRE DANS SES IDEES
Bourguibiste nationaliste
| 08-01-2015 10:37
M. Hammami a raison de condamner l'attaque contre Charlie Hebdo. C'est un geste important mais qui ne doit pas faire oublier ses connivences passées avec les islamistes. Ce qui importe maintenant, c'est que M. Hammami face son autocritique de ses relations passées avec l'islamisme et son compagnonnage avec ceux qui idéologiquement à l'origine de l'extrémisme islamiste. Plus fondamentalement, c'est toute la gauche qui doit faire son autocritique dans son soutien à l'islamisme.
LES droits des musulmans sont les mêmes que ceux des autres
vrai démocrate
| 08-01-2015 10:29
Mr Hammami
Les droits des musulmans en France ne sont pas différents des droits des autres.
Ce sont eux qui veulent nous faire croire le contraire en cherchant à vivre en communauté. Qu'ils acceptent de se fondre dans le creuset républicain et on ne les remarquera plus, comme le font les juifs, les asiatiques etc...
Le modèle républicain est le même pour tous il n'y a pas de particularisme musulman à revendiquer car alors on brave le principe de laîcité.
Il fallait agir en amont m. hammami
Lefghoun
| 08-01-2015 10:00
je ne me rappelle pas avoir lu un commentaire de ce moeusieur lorsque les dessins furent sortis par ce journal et maintenant il veut nous faire une leçon de morale - non ya hammami il fallait agir en amont et dire que personne musulsam, chretiens , juifs ou athées n'a le droit de s'en prendre au sacré
M. Hamma
versus
| 07-01-2015 23:04
ce que vous dites, « qui cherchent toute occasion pour s'en prendre aux droits des immigrés musulmans », non, qui n'acceptent que les immigrés musulmans se plient à des devoirs. Si ce n'est la majorité c'est au moins la moitié de la population européenne qui en a assez de voir sa culture disparaitre et être remplacée par l'islam. Vous êtes un gôchistes, un humaniste à l'excès, un pacifistes à l'excès, du genre qui ont laissés la WW2 s'établir.En Europe l'histoire de l'expansion de l'islam est bien connue ainsi que celle du marxisme. Ne venez surtout pas déclarer qu'une moitié de l'Europe est raciste, continuez à faire le bobo de la pensée unique dans votre coin, les européens n'ont que faire de vos commentaires gôchomarxistes.
Ô complexe d'infériorité, quand tu nous tiens!
Abel Chater
| 07-01-2015 22:52
Nos frères meurent par centaines de milliers partout en Syrie, en Irak, en Egypte, en Libye, mais aucun ne bouge même le petit doigt.
Des journalistes emprisonnés et torturés en Egypte, en Syrie et ailleurs. Les réfugiés syriens meurent de faim et de froid devant le monde entier. Les Palestiniens meurent sur les ruines de Gaza. Personne n'en parle et personne ne s'intéresse à leur malheur, mais à peine qu'un crime commis à la manière de dizaines, que vivent l'Italie ou Manhattan aux USA, tous les Omdas de la Tunisie se bousculent pour lécher les bottes de leurs anciens colonisateurs français.
Ces moustagaches nous laissent toujours vivre au diminutif, parce qu'ils sont eux-mêmes des nains.
Qu'un crime trouve lieu en France ou ailleurs, il reste et demeure toujours un crime à dénoncer fermement. Donc, qu'on vive à égalité entre humains et que les crimes commis par la France, soient eux aussi condamnés par les Français eux-mêmes, sinon, comment pourrait-on s'associer à leurs douleurs lorsqu'ils nous montrent leur nonchalance lors des nôtres?
C´est la Tunisie qui est en deuil
Bayrem Ettounoussi
| 07-01-2015 21:19
il ne faut pas oublier que Wolinski et Cabu sont nés en Tunisie et parlent pas mal l´Arabe. On vit dans un monde à l´envers. Ceux qui croient encore en Dieu doivent prier pour le reste il faut se recueillir.
C´est vraiment dommage.
Mreci John Wayne, merci M. Hammami
Gg
| 07-01-2015 19:25
Merci John Wayne pour votre commentaire qui montre une grande compréhension des conséquences, en France, de la tuerie de Charlie Hebdo.
C'est donc avec respectque je me permets de souligner une petite erreur:

"La tuerie d'aujourd'hui perpétrée par des membres de cette communauté d'expatriés dégoutants que l'on appelle les beurres... "

Il est en effet déjà acquis, sur la base de témoignages filmés par des personnes présentes au moment de la tuerie, que les trois assaillants étaient des étrangers d'une "cellule dormante". Fort accent étranger notamment, ils ont demandé leur chemin avant de trouver le siège de Charlie Hebdo et leurs voix ont été enregistrées.
La communauté immigrée de France paraît hors de cause, d'ailleurs les forces antiterroristes notent les moyens employés: multiples voitures pour s'échapper, gilets pare balles, fusils d'assaut, typiques d'hommes entraînés pour tuer.

Notons par ailleurs que les dirigeants des cultes musulmans de France ont spontanément et immédiatement condamné l'attentat et exprimé sans équivoque leur appartenance au peuple français.

Les Français ne commettront pas l'erreur de l'amalagme, soyez en certain. Mais ill est vraisemblable que le FN a gagné un point aujourd'hui, car comme vous le soilignez, le "sacré" français est la liberté d'expression et la laïcité.

A titre personnel, je pense aux caricaturistes tunisiens tels que le grand Belkacem, et rends hommage à Wolinsky (qui a dit un jour: "Avant, seuls les catholiques nous emmerdaient. Désormais les trois religions s'y mettent!"), Cabu et Charb.
Aux journalistes tués et bien sûr aux policiers chargés de les protéger, tués aussi.
Charlie Hebdo, et ses animateurs, ne peuvent en aucun cas être soupçonnés d'islamophobie ou de racisme.
Charlie Hebdo, c'est le gratin du poil à gratter, de la liberté d'expression.

Le rapprochement avec des menaces à l'encontre de dessinateurs et journalistes tunisiens est immédiat, nous sommes tous solidaires dans la lutte contre l'obscurantisme et la dictature religieuse.
Merci donc pour votre commentaire.
Honte à vous
Hamedmeg
| 07-01-2015 19:09
Honte à vous front populaire et SNJT qui, à peine quelques heures passées sur l'acte terroriste contre Charlie hebdo, que vous vous êtes vite manifesté pour le condamner avec ferveur alors qu'aucune réaction concernant la tuerie qui a visé le jeune policier d'El Ghrifet. " revoir le discours de M Aroui, porte parole du MI"
NB : je n'ai pas cité les Marzouki, ainsi que la brillante soit disons militante Mme Nasraoui, parce que leur carte de droit de l'homme est déjà cuite donc, j'ai vu que ce n'est pas la peine de remuer leur historique, ils ne méritent même pas d'être cités.
LA TUERIE DE CHARLIE HEBDO : PIRE QUE LE 11 SEPTEMBRE !
JOHN WAYNE
| 07-01-2015 18:29
Ras le bol !
Ou plutôt devrais-je dire : Ras les beurres !
Car c'est avec un immense plaisir que j'ai fini d'écouter le discours de Marine Le Pen, la future locataire de l'Elysée.
Car en effet, aujourd'hui devrait être considéré comme le 11 Septembre Français.
Car voyez-vous peuple de Tunisiens devenus les esclaves d'Israël depuis le 14 Janvier 2011, dans les démocraties comme la France, s'attaquer aux journalistes signifie s'attaquer à la liberté d'expression qui est un des piliers de la démocratie Française.
Ce qui veut dire qu'assassiner des journalistes de sang-froid comme l'ont fait ces beurres dégoutants aujourd'hui à Paris, revient à s'attaquer aux structures de la République Française elle-même.
La tuerie d'aujourd'hui perpétrée par des membres de cette communauté d'expatriés dégoutants que l'on appelle les beurres est un tournant dans l'histoire du monde.
Elle a fait que les plus grands dessinateurs et les plus grands penseurs de la liberté d'expression en France et probablement au monde, ne sont plus.
Les conséquences sont multiples.
Il y aura bien sur ces mosquées que l'on attaquera au cocktail Molotov ou en y jetant des têtes de porcs.
Mais la plus grande conséquence sera une victoire garantie de Marine Le Pen aux prochaines élections et de l'extrême droite Européenne en général.
Ce qui veut dire aussi que la politique étrangère de la France va subir une rotation de 180 degrés pour devenir une politique compréhensive et conciliatoire avec les régimes laïques et nationalistes comme celui de Bashar Al Assad.
Il faut aussi se rappeler peuple de traitres esclaves de Jake Yehuda Welles, votre proconsul, que la famille Le Pen a fermement condamné le siège de de Syrte et l'assassinat de Kadhafi.
Aujourd'hui est un tournant en Europe et dans le monde.
Cette tuerie signifie que l'extrême droite l'emportera en Europe de Berlin a Paris en passant par Vienne et que le monde comprendra une fois pour toute que non seulement les Tunisiens étaient un peuple de gueux et que leur printemps Arabe n'était qu'un symptôme de leur bassesse coloniale, mais que comme l'écrivit si bien JOHN WAYNE sur Business News :
L'Islam va bel et bien détruire le monde Arabe !
Bonjour chez vous peuple de gueux !

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien élève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.
Assassinat politique
kameleon78
| 07-01-2015 18:16
Tout à fait d'accord avec Hamma Hammami et je aussi d'accord aussi avec Jean Luc Mélenchon qui avait dit cet après midi un assassinat politique. Ces grandes figures du journalisme satirique comme Wolinski et Cabu une forme de faire taire la voix de la liberté. Je suis effondré par cette nouvelle et je dirai qu'il ne faut pas baisser les bras et continuer à lutter contre ce fascisme qu'est l'islamisme politique qui se nourrit de la haine. Cela me rappelle aussi l'assassinat de Choukri Belaîd, tuer pour faire taire.