Zied Laâdhari : Une ligne de financement de 70 millions de dinars aux entreprises du textile

Businessnews.com.tn | publié le 13/06/2017 22:23

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Zied Laâdhari, a annoncé, aujourd’hui, mardi 13 juin 2017, une série de mesures urgentes en faveur du secteur du textile lors d'un séminaire intitulé "Le secteur du textile et de l’habillement : mesures de relance et plan d’émergence", organisé au Technopole Textile de Monastir.

 

Zied Laâdhari a annoncé, dans une déclaration relayée par Shems Fm, l'ouverture d'une ligne de financement de 70 millions de dinars aux entreprises du textile, afin de permettre la relance du secteur. En effet, le secteur du textile a connu, ces dernières années, la perte de 50 mille postes d’emploi et la fermeture de 700 entreprises, ayant cumulé des dettes de 300 mille dinars auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale, a souligné le ministre.

Il a, également, appelé, les professionnels du secteur à prendre part à la consultation nationale sur le textile qui aura lieu vers la fin de cette année.

 

Zied Laâdhari : Une ligne de financement de 70 millions de dinars aux entreprises du textile

publié le 13/06/2017 22:23

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Zied Laâdhari, a annoncé, aujourd’hui, mardi 13 juin 2017, une série de mesures urgentes en faveur du secteur du textile lors d'un séminaire intitulé "Le secteur du textile et de l’habillement : mesures de relance et plan d’émergence", organisé au Technopole Textile de Monastir.

 

Zied Laâdhari a annoncé, dans une déclaration relayée par Shems Fm, l'ouverture d'une ligne de financement de 70 millions de dinars aux entreprises du textile, afin de permettre la relance du secteur. En effet, le secteur du textile a connu, ces dernières années, la perte de 50 mille postes d’emploi et la fermeture de 700 entreprises, ayant cumulé des dettes de 300 mille dinars auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale, a souligné le ministre.

Il a, également, appelé, les professionnels du secteur à prendre part à la consultation nationale sur le textile qui aura lieu vers la fin de cette année.

 

S.H
Commentaires (5) Commenter
Comment il est sorti l'autre jour la peur au ventre ?
takilas
| 14-06-2017 11:25
Il perd son temps et celui de ce ministère dont il ne peut jamais gérer. C'est plus fort que sa petite cervelle.
toujours le double jeux !!!!
le berbère
| 14-06-2017 10:02
d'un côté ,il encourage les produits turques qui envahissent le marché tunisien et de l'autre côté ,il offre qques miettes aux pauvres tunisiens qui l'ont voté .
UN ICHWANJI RESTERA TOUJOURS UN IKHWANJI .
Le pleurnichard.gâté et nommé par nahdha est content maintenant ?
takilas
| 14-06-2017 08:58
Il n'a pas compris qu'il n'a aucun rôle sauf de signer en cas de nécessité administrative. Et qu'il comprenne que seuls les compétents et les connaisseurs sont en mesure d'assumer ces tâches.
Billahi jusqu'à quand va-t-être tributaire des employés et cadres du ministère, perte sèche de temps et inefficacité alarmante et catastrophique qui ne mènera à rien. Tout cela pour que nahdha dispose d'un poste pour se servir au besoin d'une connivence ou d'une faveur.
Pauvre Tunisie.
Ces mesures ont été étudiées depuis 2015...il faut un gouvernement courageux pour les décider ! et voilà
Mat,
| 14-06-2017 08:42
il y a vait un ancien ministre de l'industrie...qui n'espérait qu'âtre ministre!

le dossier s'est corrodé sur son bureau...et lui il se massait jour et nuit avec de l'huile d'olive.....et du concentré de tomate!...

Arreter l'mportation des textiles de Turquie
Riyadh
| 14-06-2017 00:22
L'importation de textiles turcs fait le malheur de la Tunisie. Arreter aussi l'importation de leurs glebets
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration