alexametrics
Dernières news

Youssef Chahed déçu par Machrouû Tounes

Youssef Chahed déçu par Machrouû Tounes

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, qui effectuait ce vendredi 19 janvier 2018, une visite au gouvernorat de Sousse, a exprimé dans une déclaration accordée à Mosaïque FM, sa déception de voir Machrouû Tounes se retirer de l’accord de Carthage.

 

« Aujourd’hui que le contexte est difficile et que notre a pays a besoin de nous, de nos efforts unis et d’union nationale, nous ne nous retirons pas ! » a-t-il déclaré, soulignant que le gouvernement continuera d’œuvrer dans l’intérêt du peuple.

 

M.B.Z 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

le déçu
| 20-01-2018 14:50
CErtains commentaires rédigés en "charabia" sont incompréhensibles et devraient être interdits de publication car ils participent à la détérioration du niveau de la langue qui est déjà suffisamment malmenée,par ailleurs

HichemBEHIRI
| 20-01-2018 14:23
G jamais cru en cette personne assoiffée de pouvoir , c un bon débarras pour la scène politique tunisienne , qu'il aille faire quelque chose d'autre que l'exercice politique .

takilas
| 20-01-2018 13:49
Sauf leurs milices soudoyés, ou leurs naïfs partisans, dont la plupart d'entre eux sont des habitants du sud-Est (surtout de Gavés et de Medenine) qui ont été ramenés par nahdha lors troika, et même après troika jusqu'à ce jour, pour être recrutés (sans aucun niveau voire analphabètes) anarchiquemement et pêle-mêle, à Tunis dans les administrations (tous les ministres) et toutes les societes étatiques ; pour l'anecdote il n'y a qu'à se mettre devant les portes d'entrée de ces sociétés comme ONAS, STEG, SONEDE, SNDP et autres de la météo ou de cartographie directions foncière (la liste est longue...), pour constater le spectacle désolant et caricatural de ceux qui viennent, si jamais ils viennent ou bien qui gardent les cafés GSM à la main en cas d'appel de quelques proches en visite, rien que qu'à Tunis, alors que lors des élections (fin 2014) tous es pseudos se sont engagés non seulement à la décentralisation, mais de plus à decongestionner cette pauvre capitale immensément surpeuplée.
Nest-ce pas une grande déception que de voir la capitale Tunis (inéluctablement la ville la plus polluée d'Afrique) méchamment détruite au vu et au su de tout le monde, et au bonheur des envieux haineux de nahdha (la sudiste) envers cette pauvre ville massacrée.

Abir
| 20-01-2018 11:09
Vous et Nida,vous prenez les partis et le peuple comme un troupeau de moutons,ils doivent voue suivre aveuglement,les chefs des partis intègres et qui veulent avancer pour le bien du pays,quand ils ne voyaient rien de clair,c'est normal,il ne veulent pas rester en otage de deux vieux mal honnêtes qui passent leur temps à combiner pour les élections,qui est le premier et qui est le deuxième et ils n'ont rien à foutre avec les problèmes des Tunisiens,donc il ne faut pas en vouloir aux autres,même vous,tout le monde vous a conseillé de prendre votre distance avec ce deux vieux nuls,mais comme vous n'avez pas le courage,vous serez le grand perdent,votre avenir avec le peuple et ce n'est pas avec ce deux personnes périmés !!!

Leila Ben Salem
| 20-01-2018 08:21
Machrou3 Chahed sous couvert du pouvoir bicephale des deux vieux lascars mene le pays vers la catastrophe,rien que pour decourager un peuple et garder le pouvoir eternellement, l argent du golfe et les medias sous tutelle joueront un grand role destructeur.
Les partis ont compri qu il est politiquement indispensable de s unir
et d etablir des listes communes pour reussir a balayer la main mise des deux extremistes d ennahdha,conservateur ultra religieux,et Nidaa conservateur ultra liberal.La coalition du front democratique des dix partis doit etre renforcee,c est une coalition d integres patriotes encadres par une elite formee de personnalites tres competentes dans tous les domaines,je rappelle l exemple de Francois Mitterant qui a combattu toute sa vie pour arriver seulement au pouvoir qu en 1982 grace a l Union de la gauche,un seul candidat a la presidentielle qui doit representer toute la gauche et le centre,c est la seule solution il n y en a pas d autres car c est l experience qui le confirme.

Zohra
| 19-01-2018 19:56
Bonsoir Monsieur,

Tout à fait vous raison je me suis crue en France hélas.

Excellente soirée

Mied
| 19-01-2018 19:46
Tant que vous êtes uni et allié des islamistes et que le gourou gouverne et tout le monde se prosterne devant lui et n'a pas mot à dire, alors le chaos va perdurer avec machroou tounes ou pas.Vous ne pouvez vous en vouloir qu'à vous même.

TeTeM
| 19-01-2018 19:28
Je partage votre sentiment sur le besoin d'unité.

En revanche, je partage moins votre optimiste sur la clairvoyance des électeurs. Si les électeurs étaient aussi avisé que vous ne le pensez, nous n'aurions pas 1 tunisien sur 3 qui aurait donné sa voix à Ennadha lors des dernières élections à l'ARP....

Jaloul
| 19-01-2018 17:36
Les élections approchent et chaque parti aiguise ses couteaux. Marzouk ne déverse pas ses larmes sur la Tunisie mais ne plus de Chahed comme premier ministre. Sinon que peut apporter le gouvernement de technocrates qu'il réclame dans ce contexte difficile.

Zohra
| 19-01-2018 17:10
"nos efforts unis et d'union nationale"

Il y a que des arrivistes, ils ne connaissent pas le mot UNION car s'ils étaient unis il y aurait jamais des islamistes au pouvoir.

Le peuple n'est pas bête, il sait différencier les traîtres et les arrivistes et ceux qui ne respectent pas leur engagement. La confiance est morte avec ces hommes politiques à mentalité sous développées.

Rabi maak rabi ywafek

A lire aussi

Le personnage controversé Adel Almi a encore frappé ce jeudi 24 mai 2018 ! en effet, le président de

24/05/2018 15:52
2

Le ministère chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, la société civile et les

24/05/2018 15:40
1

L’ancien dirigeant de Nidaa Tounes, Lazhar Akremi a réagi ce jeudi 24 mai 2018 sur Shems FM, à

24/05/2018 15:29
2

Wafa Makhlouf, l’une des fondatrices du parti Nidaa Tounes et élue à l’ARP, est intervenue le 24 mai

24/05/2018 15:11
3

Newsletter