Youssef Chahed annonce la création de 1345 emplois à Sfax

Businessnews.com.tn | publié le 20/04/2017 14:58

 

Lors de sa visite de deux jours à Sfax, entamée ce matin du jeudi 20 avril 2017, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a annoncé la création de 1345 emplois dans la région.

 

 

Le chef du gouvernement a octroyé 500 contrats « dignité » et lancé la création de 600 petits projets qui créeront 845 emplois.

 

M.B.Z

 

 

Youssef Chahed annonce la création de 1345 emplois à Sfax

publié le 20/04/2017 14:58

 

Lors de sa visite de deux jours à Sfax, entamée ce matin du jeudi 20 avril 2017, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a annoncé la création de 1345 emplois dans la région.

 

 

Le chef du gouvernement a octroyé 500 contrats « dignité » et lancé la création de 600 petits projets qui créeront 845 emplois.

 

M.B.Z

 

 

Commentaires (4) Commenter
Tant que nahdha est là et que le "vagabond" Amroussia (et celui qui assassiné Feu Chokri Belaid ) ne sont pas traduits devant la justice rien ne marchera en Tunisie.
takilas
| 20-04-2017 17:56
L'argent de nahdha à massacré la Tunisie. Tout à été préparé avant 2011, avec les milices, les kamikazes, les complots, les invasions et les injustices, pour que cette fallacieuse, qui a pris place, et arnaqué, le réel mparti du mouvement de l'islam qui comptait dans ses rangs imminents et érudits oulémas originaires surtout des vol les prestigieuses de Tunis, Sfax, Mahdia, Sousse, Kairouan autres qui ont réellement étaient à la mosquée Zitouna, et non ces mafieux de nahdha qui ne savent rien de l'islam, eux qui ne n'ont comme seule religion l'argent et la colonisation de la capitale Tunis se qui leur permettra de se débarrasser de leurs villes de naissance,mais certainement originelles, car leurs vraies origines restent inconnues faute d'histoire, quoique pour le moment ils peuvent prétendre devenir tunisois, une désignation qui les complexe depuis leur jeunesse comme Ghannouchi le psychopathe.
Les sardines seront-ils concernés ou vie comme TUNIS qui a été destinée à Gabes, Mednine et le su en général
takilas
| 20-04-2017 17:29
Les tunisois doivent vivre à Ghaza.
D'ailleurs demandez à n'importe quel sudiste qui a fait partie de l'invasion de Tunis, il vous dira qu'il bat plus de tunisois et avec un insolente déconcertante que Tunis est devenue leur ville depuis 2011.
D'ailleurs, que d'habiter Tunis et le seul objectif de la fausse révolution, une révolution qui utilise cette appellation inhumaine (puisque pour camoufler larnaque) et ce rien que pour envahir et massacrer Tunis,
Il y a des régions qui savent se faire respecter
observator
| 20-04-2017 16:23
Le chef du gouvernement se déplace et annonce et annonce des mesures. Tant mieux pour Sfax. Nous voulons le bien de tous les tunisiens.

Quand au Kef, Tataouine, Medenine , Kasserine et les autres, ils doivent aboyer et aboyer, pour que le pouvoir central consent à leurs envoyer quelques ministres calmants pour leur administrer des promesses et des promesses qui resteront sans lendemain.
Nous avons compris maintenant pour avoir quelque chose du pouvoir central contrôlé par une minorité, il faut être fort, très fort.

La visite du chef du gouvernement démontre clairement la différence de traitement vis à vis des régions et cela dénote, encore une fois la mentalité régionaliste et ségrégationniste qui germe dans les composantes de ce gouvernement réputé être d'union nationale.
A un moment ou des tentions sont perceptibles dans beaucoup de nos régions les plus oubliées.
Il ne faut pas manger ses paroles Mister
El Chapo
| 20-04-2017 15:48
...Au fait il n'a pas osé finir sa phrase ..

1345 emplois .... pour les adhérents au parti de 'ceux qui craignent Dieu'
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration