Vive tension à l’ARP et retrait des députés d’Ennahdha

Businessnews.com.tn | publié le 07/12/2017 20:20

Les députés d’Ennahdha se sont retirés de la séance plénière, aujourd’hui, jeudi 7 décembre 2017, au moment du vote sur l'article 35 relatif aux mesures tarifaires pour contrôler le déficit de la balance commerciale.

Les députés ont contesté le fait que le vice-président de l’assemblée, Abdelfatteh Mourou, ait refusé d’accorder un point d’ordre au chef du bloc d’Ennahdha, Noureddine Bhiri. M. Mourou a indiqué qu’aucun point d’ordre ne peut être accordé lorsque le passage au vote est annoncé.

 

On notera, toutefois, qu’une altercation a eu lieu entre le président de la commission des Finances Mongi Rahoui, et le porte-parole du gouvernement Iyed Dahmani, dans le hall du parlement. Plusieurs députés d’Ennahdha ont revendiqué des excuses à M. Rahoui pour  "les injures et les grossièretés" qu’il aurait proférées.

Cependant, le vice-président a, cependant, considéré que tout ce qui a lieu en dehors de l’hémicycle n’a aucun rapport avec la plénière, appelant les députés à dépasser cet incident pour pouvoir avancer dans l’examen des articles du PLF 2018. Chose qui a fortement déplu à certains députés. (À partir de 04:08:25 jusqu'à 04:12:25)

 

 

Vive tension à l’ARP et retrait des députés d’Ennahdha

publié le 07/12/2017 20:20

Les députés d’Ennahdha se sont retirés de la séance plénière, aujourd’hui, jeudi 7 décembre 2017, au moment du vote sur l'article 35 relatif aux mesures tarifaires pour contrôler le déficit de la balance commerciale.

Les députés ont contesté le fait que le vice-président de l’assemblée, Abdelfatteh Mourou, ait refusé d’accorder un point d’ordre au chef du bloc d’Ennahdha, Noureddine Bhiri. M. Mourou a indiqué qu’aucun point d’ordre ne peut être accordé lorsque le passage au vote est annoncé.

 

On notera, toutefois, qu’une altercation a eu lieu entre le président de la commission des Finances Mongi Rahoui, et le porte-parole du gouvernement Iyed Dahmani, dans le hall du parlement. Plusieurs députés d’Ennahdha ont revendiqué des excuses à M. Rahoui pour  "les injures et les grossièretés" qu’il aurait proférées.

Cependant, le vice-président a, cependant, considéré que tout ce qui a lieu en dehors de l’hémicycle n’a aucun rapport avec la plénière, appelant les députés à dépasser cet incident pour pouvoir avancer dans l’examen des articles du PLF 2018. Chose qui a fortement déplu à certains députés. (À partir de 04:08:25 jusqu'à 04:12:25)

 

 

S.H
Commentaires (9) Commenter
C'est le sport favori de nahdha. A part celui de Chambi.
takilas
| 08-12-2017 19:20
C'est tout qu'ils ont comme connaissance et abstinence, c'est des querelles, des rixes, des cris, des insultes, du régionalisme etc...
Autrement, ils ne servent à rien surtout que leur culture et leur niveau d'instruction sont trop précaires.
... CES DEPUTES D'ENNAHDHA SONT DE VERITABLES Dés : ils ont 6 faces !
URMAX
| 08-12-2017 16:58
...
Et chaque fois, ils changent de face, s'adaptant à leur intérêt et incapables d'asseoir une décision sincère !
...
Des vestes à double (ou triple) faces !
...
URMAX
Regardez moi ça..
The Tunisian truth
| 08-12-2017 14:26
Regardez moi ces bonniches voilés qui sortent en courant pour aller voir ce qui se passe.. un vrai troupeau de moutons!
De quoi je me mêle ???!!!!
MT
| 08-12-2017 13:28
Dahmani n'est pas un adolescent,il peut se défendre comme il peut et comme il veut mais le sabotage d'Ennahda est un principe dans sa conduite !!!!!!
à propos des gestes de dahmani
akil
| 08-12-2017 12:34
il faut remercier le ministre en question dans les plus brefs delais car li s'est montré indigne du poste qui l'occupe.
EXACTEMENT comme les Nazis en chemise brune se retiraient du Reichstag allemand en 1933.
Carthage Libre
| 08-12-2017 12:06
C'est du copié/collé. Les FASCISTES savent se reconnaître.
Les "fameux" députés d'Ennahda....
Larry
| 08-12-2017 10:23
Aucune rhétorique ces MINABLES !....

Dès qu'un sujet les embarrassent ils fuient comme des lâches... Ils fuient leurs responsabilités quand ils sont acculés dans leurs propos sordides.
Ce ne sont ni des députés ni des hommes mais des lavettes !
Ca se plaint même si on les insultes à juste titre, mais ils soutiennent toujours leurs violences dans la rue....

Virons tous ces cons de l'hémicycle au plus vite et le pays sortira des catacombes, que l'on retrouve une dignité sur la scène internationale !
S ils savaient
Khneji
| 08-12-2017 06:51
Jour apres jour on assisste aux scandales de L APR :Rahoui,Dahmani,Jouini ,Toubel,Amari H etc si nos 320 jeunes martyres savaient qu on va arriver a ce niveau et que des figures comme ceux mentionne'es ci dessus vont detouner les attentes reelles des Tunisiens alors nos jeunes n auraient jamais paye' leur vie.
Toujours ces islamistes prets a renverser la barque
Le Patriote
| 07-12-2017 21:44
Ils ne font que donner la veritable image des islamistes membres de la secte des freres musulmans,toujours prets a mettre les batons dans les roues.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration