alexametrics
Dernières news

Tunisie - Le groupe Dräxlmaier envisage la création de 4.000 emplois supplémentaires en 2019

Tunisie - Le groupe Dräxlmaier envisage la création de 4.000 emplois supplémentaires en 2019

 

Dräxlmaier Group envisage la création de 4.000 emplois en plus en 2019. C’est ce qui a été annoncé ce vendredi matin 9 novembre 2018 à l’issue d’une rencontre qui a réuni le chef du gouvernement Youssef Chahed avec une délégation de membres du conseil d’administration du groupe spécialisé dans l’industrie des composants automobile conduite par la propriétaire du groupe Lisa Dräxlmaier.

 

Sabri Brahem, chargé de la corporate communications Tunisia du groupe, a indiqué que l’entretien a porté sur les investissements dans le domaine des composants automobile du groupe en Tunisie, en soulignant le soutien qu’a trouvé la délégation de la part du gouvernement tunisien et son chef Chahed.

La visite du conseil d’administration a développé d’avantage le partenariat et la coopération avec les investisseurs avec les investisseurs, notamment étrangers résidents en Tunisie, afin d'explorer les moyens de développer les champs d'investissement à court et moyen terme, notamment en augmentant la capacité opérationnelle du groupe avec la création de 4.000 emplois supplémentaires en 2019.

Le groupe emploie actuellement 9.000 personnes en Tunisie, dans les gouvernorats de Sousse, Mahdia et Siliana.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Willy
| 11-11-2018 16:44
Nous allons faire un calcul certes approximatif mais tres révélateur pour simplifier:
La production d'une usine X en câbles pour voiture étant l'équivalent de 1000 voiture / jour
La presence de cuivre dans une voiture étant d' à peu prés 25kg.
Cette usine emploie au alentours de 3200 employés.
La consommation en cuivre pour l'industrie automobile annuelle en Tunisie fera :
25kg'?1000v/j'?250j'?15usines=94000 tonnes

@TATA
je peux vous assurer que :
1. La Tunisie n'a pas de gisements de cuivres pour cette qté.
2. Le cuivre est acheté au cour mondial des métaux, par ces entreprises qui produisent le câblage.
3.Ces entreprises sont intéressés par une main d'oeuvre bon marché et la proximité à l'Europe ni + ni - .

On peut toujours rentrer dans le débat "FINOU LE CUIVRE" quand on ignore les choses.

Cordialement

TATA
| 10-11-2018 06:49
Nous sommes extrêmement reconnaissons que Dräxlmaier voudrait créer 4000 nouveaux emplois en Tunisie! Par contre, il serait intéressant de savoir d'où proviennent les milliers de tonnes de cuivre indispensables pour la fabrication des faisceaux de câbles par Dräxlmaier en Tunisie! Je suppose que ces milliers de tonnes de cuivres proviennent des gisements de cuivre tunisien. En effet ça ne ferait aucun sens pour Dräxlmaier de produire des faisceaux de câbles en Tunisie, s'il n'y avait pas suffisamment de cuivre en Tunisie.

Et si Dräxlmaier utilisait le cuivre de nos gisements, qui profiterait de sa vente (peut-être, les intermédiaires tunisiens?).

Je résume: je suis de votre avis que nous sommes insignifiants en la production mondiale du Cu! Par contre ma question est la suivante: d'où proviennent les milliers de tonnes de cuivre indispensables pour la fabrication des faisceaux de câbles par Dräxlmaier en Tunisie!


Vive la Tunisie, Vive l'Allemagne et Vive l'amitié Tuniso-Allemande!


Très Cordialement


Othman
| 10-11-2018 01:03
J'ai remarqué dans vos articles, des fautes de français de plus en plus fréquentes, des omissions et des phrases mal construites, qui rendent parfois le texte inintelligible. Si cela continue, vos lecteurs iront chercher l'information ailleurs.

Walid Limaiem
| 09-11-2018 23:27
1. Dans la production mondiale du Cu nous sommes insignifiants
https://fr.actualitix.com/pays/wld/cuivre-pays-exportateurs.php

2. Généralement ce sont des emplois payés au double du smig avec un taux d'encadrement entre 10 et 18% . (Ingénieurs et techniciens supérieurs)
Soyons raisonable, Il ne faut pas refuser ces investissements; avec les LEONI DRAEXLMAIER YAZAKI ET SUMITOMO on parle de 40k emplois directs

TATA
| 09-11-2018 17:15
-au-delà de 8000 euros
-car ils seraient trop chers.

TATA
| 09-11-2018 16:58
Contrairement aux métaux comme l'aluminium qui sont présents en très grande quantité dans la croûte terrestre, les stocks de cuivre disponibles arrivent à épuisement.

En réalité, il y a même trop de cuivre à de très grandes profondeurs. Mais de tels gisements, ne présentent aucun intérêt financier quant à leur exploitation car il serait trop cher.

Oui, le cuivre est cher et son prix est actuellement au-delà de 8000'?' la tonne.


Je reviens au sujet de l'article:
Nous sommes très heureux que Dräxlmaier voudrait créer 4000 nouveaux emplois en Tunisie. Mais il serait aussi intéressant de savoir d'où proviennent les milliers de tonnes de cuivre indispensables pour la fabrication des faisceaux de câbles par Dräxlmaier!


Quelques Questions:
-En Tunisie, avons nous des gisements de cuivre de bonnes qualités?
-pourquoi le groupe Dräxlmaier produit ses câbles en Tunisie? Est-ce entre autre à cause de nos gisements de cuivre à bon prix et de bonne qualité?

Je prie nos hauts responsables de faire une étude empirique concernant nos gisements de cuivre, nos réserves en cuivre et à quel prix Dräxlmaier achète notre cuivre et qui profite de la vente de notre cuivre!

El Chapo
| 09-11-2018 15:52
Et quels emplois créez vous ?
Des petits boulots de tâhes répétitives à très bas prix que seules les jeunes femme rurales diplômée et au chômage acceptent car elles n'ont pas d'autres choix ...

Quant à la valeur ajoutée et les profits, ils resteront en Europe ...
Tant que cette situation perdurera, ce pays restera toujours le maillon faible des pseudo investisseurs qui ne viennent que pour sous traiter à bas coût, exploiter l'énergie de ce désespoir généralisé et maximiser leur profits en Europe ...

ameur k
| 09-11-2018 15:29
c est les nouvelles utiles et importantes à qui nos journalistes et animateurs TV doivent s interesser et mettre en valeur ....
eloignez vous messieurs des futilités politiques à 2 sous qui nous pourrissent le quotidien

A lire aussi

Samira Chaouachi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes, a indiqué ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 22:00
0

Le bureau exécutif de l’Utica a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 21:15
0

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
8

Newsletter