alexametrics
BN TV

Tarek Cherif : la Tunisie ne supportera pas cette situation économique très longtemps !

Tarek Cherif : la Tunisie ne supportera pas cette situation économique très longtemps !

 

 

Le président de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (Conect), Tarek Cherif, est intervenu ce jeudi 23 mai 2019 sur Mosaïque FM pour parler de la situation économique et son impact sur les entreprises tunisiennes.

 

Tarek Cherif a estimé que si des réformes profondes ne sont pas entreprises et rapidement, la Tunisie n’atteindra jamais des taux de croissance qui lui permettront de sortir du marasme économique dans lequel est embourbé le pays.

 

« Si les réformes ne sont pas engagées, jamais, et je dis bien jamais la Tunisie ne réalisera 5 ou 6 ou 7% de croissance et ce ne sont que de tels taux qui lui permettront de sortir de la situation actuelle. Ce n’est pas avec 1% de croissance qu’on va créer quoi que ce soit » a souligné Tarek Cherif ajoutant que des blocages idéologiques freinent le développement du pays.

 

Le président de la Conect a précisé que la Tunisie ne supportera pas cette situation économique très longtemps précisant que tous les pays du monde ont adopté le PPP sauf la Tunisie et que ce partenariat peut ouvrir des portes qui aideraient d’une manière conséquente l’économie du pays.

 

Sur le baromètre de la santé des PME/TPE élaboré par la Conect en collaboration avec le Pnud, Tarek Cherif a affirmé que 42% des PME tunisiennes sont des sociétés exportatrices alors que 61% des entreprises œuvrent exclusivement sur le marché local. « L’export vers l’Afrique a augmenté ces dernières années, mais il reste beaucoup à faire encore. Ce sont les TPE qui représentent le plus grand nombre et nous allons y dédier une étude et un autre baromètre. 40% des entreprises n’arrivent pas à attirer de nouveaux clients et le plus grand problème rencontré par les PME est l’insolvabilité des clients. 28% des entreprises ont subi des arrêts fréquents de leur production, causés par des perturbations externes comme les grèves. 27% des PME n’ont pas recruté en 2018 et plus de 50% d’entre elles rencontrent un réel problème avec la corruption qui revient souvent dans le baromètre. Les PME estiment que l’administration fiscale est la plus bloquante des administrations » a-t-il révélé.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Tunisino
| 23-05-2019 16:36
La position de Conect est légitime mais se discute. Cependant, personne n'entendrait ses cries d'alerte dans une gabegie politique, où tout le monde cherche son salut, peu importe le destin du pays. Tout un pays mérite des réformes, de l'économie, à l'éducation, à la santé, à la culture, aux sports, etc. Les réformes doivent être réfléchies conduites par des matures, et non hâtives conduites par des aventuriers! Il est appartement possible de rendre ce pays digne des tunisiens, dans 20-30 ans, mais il faut que la crème de la crème soit exploitée. Il suffit de faire travailler les tunisiens dans le bon sens, suivant un projet stratégique et patriotique, pour que les résultats soient étonnants!

A BAS LES BARBUS
| 23-05-2019 15:36
Vous avez déjà vu quelqu'un se remettre d'un cancer généralisé ? Si oui , cela s'appelle un miracle...pour la tunizoo meme un miracle ne pourrait y pourvoir...gargarisez vous autant que vous voulez si le mode onirique vous convient...on en reparlera quand on sera en défaut de paiement et quand l'euro sera à 7 ou 8 dinars

A lire aussi

Les examens sont conformes au programme officiel, ne comportent pas d’erreurs et sont à la portée de

18/06/2019 09:42
0

Fidèle à ses réactions farfelues et originales, l’ancien président de la République, Moncef Marzouki

17/06/2019 23:52
40

Abir Moussi a indiqué que son tort est d’avoir gagné la confiance des Tunisiens et que son parti a

17/06/2019 22:11
14

Newsletter