alexametrics
Dernières news

Taoufik Baccar : Des personnalités publiques se prévalent des analyses et propositions du CIPED

Taoufik Baccar : Des personnalités publiques se prévalent des analyses et propositions du CIPED

 

 

Le président et fondateur du Centre international Hédi Nouira de prospective et d''''études sur le développement (CIPED) et ancien gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Taoufik Baccar, a accusé, dans post Facebook daté de ce mardi 20 février 2018, plusieurs personnalités publiques, dont un ancien ministre, de reprendre ses analyses et propositions, sans citer le Think-tank, à part Néjib Chebbi dont il a salué l’intégrité intellectuelle. Tout en déplorant ces pratiques, M. Baccar indiqué que l’organisation va sévir et dénoncera dorénavant tous ces voleurs d’idée.

 

Voici en intégralité le post publié par le président du CIPED : «Le CIPED a choisi depuis sa création en 2016, la voie difficile, mais la mieux à même de rendre service au pays et aux autorités en charge des questions économiques, financières et sociales : se positionner comme un Think-tank pour produire lui-même ses papiers en mettant à profit l’expertise avérée de ses membres et la vigilance de son Conseil scientifique et proposer des solutions concrètes et réalisables. L’autre démarche, plus aisée, aurait été d’organiser des conférences-débats et d’y inviter des spécialistes de tout bord pour livrer leur opinion sur des thèmes épars.

Au cours de cette courte période, le CIPED a édité son premier livre "Eléments de Stratégies de Sortie de Crise" qui véhicule toute une vision sur la démarche à suivre dans la conception, puis dans la conduite des réformes susceptibles de permettre au pays de retrouver ses équilibres macroéconomiques et de le mettre durablement sur la voie de la croissance.

Le CIPED vient également d’éditer le premier numéro de sa revue semestrielle "Les Cahiers du CIPED" où il décline deux de ses recommandations consignées dans le livre précité concernant tour à tour, les participations publiques dans les banques et la diplomatie économique.

Le CIPED a constaté que plusieurs de ses analyses et propositions sont reprises par certaines personnes et pas des moindres en omettant au passage d’en citer la source à l’exception de Néjib Chebbi dont je salue à l’occasion, l’honnêteté intellectuelle.

Tour récemment un ancien ministre a présenté un papier sur la stratégie de sortie de crise en reprenant quasi intégralement le contenu du livre du CIPED sans daigner s’y référer.

Quelques jours avant, une Organisation nationale a repris l’idée de création de l’Agence Tunisie -Trésor ou agence de la dette sans en citer la source. Un banquier de la place qui se reconnaitra, a pris l’habitude de faire autant malgré nos rappels successifs.

Le CIPED tout en considérant que ses publications sont faites pour enrichir le débat sur les questions économiques et financières, déplore ces pratiques et ces comportements qui relèvent d’un déficit manifeste de salubrité intellectuelle.

Dorénavant le CIPED sera obligé de faire la mise au point en citant les noms des personnes concernées par ces dépassements».

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

eshmoun
| 21-02-2018 19:20
Vu comme çà ...évidemment çà remet les choses en place;nous sommes plutôt sur la même longueur d'ondes mais sur un réseau légèrement brouillé sans doute !comme quoi l'indignation est parfois aussi , mauvaise conseillère ;j'apprécie que vous ne m'ayez pas suggéré de tourner ma langue -ou plutôt ma "plume"- deux fois avant de.... comme l'aurait fait un" indigné" réactif ; ceci dit si celui qui a faim vole un pain un autre adage de droit pénal proclame que "qui vole un oeuf (çà pourrait être un pain sans la contrainte de la rime)vole un boeuf " .
Surtout bravo pour la conclusion fine et nuancée et bien plus compréhensible sans le" n'est ce pas"du premier jet(qui m'avait mis une puce "provocatrice" à l'oreille)

rottenhope
| 21-02-2018 05:31
25 févr. 2015 - Le ministre des Finances, Slim Chaker et l''ambassadeur de France à Tunis, François Gouyette ont convenu, lors d''un entretien, mardi à Tunis, de renforcer la coopération entre les départements tunisien et français des finances pour créer l''Agence Tunisie Trésor, une structure qui sera probablement sous ....
votre CIPED est crée en 2016. L''idée n''est pas nouvelle elle date depuis 2009. Les responsables du Ministère des finances vous le diront. Sinon, j''avance une idée que le FRANCE a faite et qui n''est pas originale du tout et qui peut être copié comme toutes les autres et comme nous savons trés bien le faire, la création de la CADES pour gérer la dette des caisses sociales. Celui qui va la reprendre avec plaisir.
"Voler une idée pour faire avancer un pays est mieux qui voler un pays"
Quand je vois que des sommités comme professeur Lahouel conseillent des pays étrangers et que nous nous contentons de pseudo économistes, je dirais que ce pays est et restera mal servi par ses enfants ingrats.

Nouri Kamoun
| 20-02-2018 23:17
Je m''excuse si mon commentaire a été mal pris.
Il faut le prendre vraiment au premier degré. J''ai dit exactement ce que je pense. La raison de cela est que j''ai un grand respect pour Si Baccar et je suis convaincu par contre que la plupart des ministres qui ont passé depuis 7 ans manquent de compétences, de courage et surtout de compréhension profonde des problèmes et donc d''idées pour les résoudre. C''est le manque flagrant de maturité politique et d''intelligence pour la plupart de tout bord. C''est ce que j''ai toujours exprimé dans mes commentaires.

Mais c''est évident que c''est de la pure malhonnêteté de piquer les idées des autres et de prétendre qu''elles sont les siennes. Mais moi je suis un peu réaliste, celui qui a faim et vole un pain, même le juge lui trouve des circonstances atténuantes. Que dire d''un homme politique dont la première qualité est l''incompétence mais qui veut survivre, il lui faut des analyses et des propositions, il ne peut pas les produire; il les pique tout simplement ..

Donc en clair, la différence que j''ai avec Si Baccar en ce qui concerne ces hommes politiques, c''est que j''ai un peu plus de mépris pour eux.. Lui il veut les dénoncer Mon avis c''est qu''ils ne méritent pas cette dénonciation.

Encore une fois je m''excuse si mes propos ont prêté à équivoque.

eshmoun
| 20-02-2018 18:13
ahurissant ! cela reviendrait à la limite à adouber un plagiaire plus astucieux (ou vicieux) que d''autres à des responsabilités qu''il serait incapable d''assumer!hypothèse d''école ? pas sûr ! et bonjour les dégâts
prendre de la hauteur ?dans certains domaine çà risque d''être casse-gueule ...de faire tomber de haut ; en plus pourquoi laisser faire les salopards?
mais j''ai le sentiment que votre interpellation n''est ni gratuite ni l''expression d''un détachement réel par rapport à la connerie humaine et qu''elle est plutôt affectée

aliocha
| 20-02-2018 17:03
c''est le sport national en Tunisie, des chercheurs, des étudiants, et des enseignants qui ne citent jamais leurs sources, il y en a des pelles, que dire alors des autres!

houda
| 20-02-2018 17:00
je crois que c est ligitime a moins qu il ya des gens qui aiment la malhonnetetè

houda
| 20-02-2018 16:40
il faut dennoncer et citer les noms de ses voleurs d idèes qui n arriveront a jamais a en avoir d ailleurs ils ne sont meme pas capable d expliquer clairement le conteu de l idèe POSEZ LEURS DES QUESTIONS ET VOUS ALLEZ LES RIDICULISER EN PLEIN PUBLIC ET VOUS DEVREZ LES METTRE A NU DEVANT YOUSSEF CHAHED POUR L AMOUR DU DIEU CITER LEURS NOMS CES VOLEURS PARCEQU ILS SONT VRAIMENT DES VOLEURS ET DES TRAITRES

Nouri Kamoun
| 20-02-2018 15:38
Je trouve que Monsieur Le ministre est allé trop loin. Jamais je n''ai entendu parler de brevet pour les idées suggérées pour faire sortir un pays d''un désastre économique.

Si d''autres hommes politiques nullards ont copié vos idées originales ceci ne peut que vous apporter plus de fierté.

Si Baccar, nous avons besoin de toute bonne analyse économique et toute proposition constructive et originale pour sauver le pays. L''important est que les gouvernants se rendent compte que ces idées sont bonnes, si c''est le cas , et que ce n''est pas grave même s''ils prétendront qu''elles sont les siennes.

Si Baccar, il faut prendre de la hauteur n''est ce pas.

Témoin
| 20-02-2018 14:59
Toute la production du CIPED est du réchauffé. Il ne fait que reproduire le contenu du programme présidentiel de ZABA. Aucune nouveauté c''est du copier coller qu''on ne peut plus mettre en oeuvre dans la mesure où elle convient beaucoup plus à une dictature qu''autre chose.

Basta votre bilan a oblige votre SIADTOU à prendre la poudre d''escampette

lechef
| 20-02-2018 14:54
A mon avis, il serait intéressant de dévoiler ces amateurs de plagiat , qui par incompétence et limités dans leurs idées ,propositions et imagination, devraient être dévoilés sans recourir au préalable à aucun avertissement .

A lire aussi

Les inondations de Nabeul ont traumatisé tout le monde, citoyens et gouvernants. Tous sont en train

25/09/2018 17:45
1

Le député et président du Conseil de la Choura du mouvement d’Ennahdha, Abdelkarim Harouni, s’est

25/09/2018 17:30
2

Après les dégâts enregistrés suite aux inondations de Nabeul durant le weekend, le gouverneur de

25/09/2018 17:00
1

En date du mardi 25 septembre 2018, l'intermédiaire Maxula Bourse a enregistré à la Bourse de

25/09/2018 16:40
8

Newsletter