Suspension de la grève des taxis

Businessnews.com.tn | publié le 11/10/2017 19:14

Le secrétaire général de l’Union tunisienne des taxis Individuels, Faouzi Khabouchi, a annoncé, ce soir du mercredi 11 octobre 2017, la suspension de la grève des taxis, lors de son passage cher Myriam Belkadhi sur El Hiwar Ettounsi.

 

M. Khabouchi a affirmé que cette décision a été prise à la suite des négociations avec des responsables du ministère.

 

S.H

Suspension de la grève des taxis

publié le 11/10/2017 19:14

Le secrétaire général de l’Union tunisienne des taxis Individuels, Faouzi Khabouchi, a annoncé, ce soir du mercredi 11 octobre 2017, la suspension de la grève des taxis, lors de son passage cher Myriam Belkadhi sur El Hiwar Ettounsi.

 

M. Khabouchi a affirmé que cette décision a été prise à la suite des négociations avec des responsables du ministère.

 

S.H

Commentaires (10) Commenter
flibustier
karita
| 15-10-2017 11:24
Je suis venu pour 2 jours a Tunis je suis tombé en plein grève des taxis, d'abord a l'aéroport le taxieur m'a exige 30 dinars pour aller a Tunis pour négocier a 20 dinars une escroquerie en plein jour , pas de bus ni tram ni rien , et au retour même chose , je pense que les conditions de travail sont difficiles mais les taxieurs doivent être les ambassadeurs du pays et non des suceurs de sang
Plus de transport public et moin des ces carcasses jaune.
Citoyen.
| 12-10-2017 10:09
si l'état fait plus des lignes de tram on se débarrassera de ces voitures sales et polluantes .
Il suffi de demander à un pays qui nous avons des dettes envers lui et lui demander s'il converti ces dettes en projet de transport je suis sûre ne dira pas non .
Car tout ces pays prêteur ne veulent pas donner de l'argent à l'aveuglette, il veulent investir pour des projets .

Vivement UBER
ADN
| 12-10-2017 09:38
uber, kuber, fuber, juber... tout est bon pour mettre fin aux rackettes et pratiques inciviles des taxistes tunisiens.
Uber, oui !
Blu
| 12-10-2017 09:23
Uber pour avoir des chauffeurs et des voitures propres et en état de rouler et pas de refus de prendre en charge comme ce fut le cas pour une connaissance .... pas assez bâchée au goût du taxiste.
A mourad
xc
| 12-10-2017 08:18
Au lieu d'insulter les gens informez-vous sur l'actualité. Il n'a jamais été question d'Uber...
Les soumis tunisiens
Mourad
| 12-10-2017 03:11
Bravo à vous taxis je vs soutiens et l'autre trou du cul qui en appelle à uber tel un ignorant regarde dont ce qui se passe avec ces sociétés esclavagiste j'ai la haine des soumis aux ricains pour venir leur enlever 1 dinar les traitres de la nation allez faire une journée de taxi après on n'en reparlera mais vs en êtes incapable j'ai souvent pris le taxi en tunisie et c'est vrai que ce n'est pas assez chère soutenez vos taxis au lieu d'en appeler à une société esclavagiste ignorant va allez à la revoilure
La majorité travaillaient le jour de gréve
Adnène
| 11-10-2017 23:42
Pour vu que le gouvernement n'accorde pas les avantages insensés qu'ils demandaient genre annulation des amendes, exemption de la visite technique .....et tout autres sanction ou dispositions qui permet de sécuriser et mettre au service de la population se transport par taxi dans des conditions de concurrence loyales.
Dommage on roulait mieux
SAM53
| 11-10-2017 19:50
J'espère que l'Etat n'a rien cédé à ces voyous comme le non port de la ceinture de sécurité que l'unique pays (Tunisie) dispense aux taxieurs à force de chantage.
@ quand une UBERISATION du secteur ...
HAtemC
| 11-10-2017 19:26
Revendication de ces voyous ...

- Hausse des prix de la course ....

Les clients sont déjà volés que ce soit le Tunisien ou le visiteur étranger ... tout le monde y passe et si tu l'ouvres ... tu es incendiés de tous les noms d'oiseaux et avec des regards menaçants ...

 
- Etre sécurisé pour le service de nuit ...

On mettra un flic dans chaque taxi

 
-  La révision du système d'assurance et le bénéfice d'une amnistie fiscale

 
Rien que ça ... bientôt ils demanderont le carburant à prix coutant ces mal odorants ...

 
Et il parait qu'ils s'en prennent à leur collègue non grévistes ...

 
Pas de lest avec ces gens ... qu'ils mettent la clef sous la porte ...

 
ET QUE L'ÉTAT DÉVELOPPE LES TRANSPORTS EN COMMUN ...

Quand les taxistes comprendront qu'ils sont mal vu par les Tunisiens peut être qu'ils feront leur méa culpa mais apparemment c'est des bourrins ...

ILS SE CROIENT INDISPENSABLES .... Hatem Chaieb
On s'en fout
HatemC
| 11-10-2017 19:19
Grève .. suspension .. on s'en bat le steak ... je ne crois pas un instant que des négociations vont avoir lieu ...

UBER ...UBER ...UBER ... UBER ...UBER ...UBER ...UBER ...UBER ... UBER ... UBER ... UBER ... HC










Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration