alexametrics
A la Une

Success Story - Daniel Ek, cette réussite qui vaut la peine d’être racontée

Success Story - Daniel Ek, cette réussite qui vaut la peine d’être racontée

 

 

A 35 ans, Daniel Ek fait partie de cette génération d’européens anticonformistes à laquelle aucune frontière ne résiste. A seulement 14 ans, ce jeune féru de musique et de technologie, crée sa première entreprise spécialisée dans la réalisation de sites web à prix cassés. Le succès est pour lui, immédiat. Aujourd’hui, à la tête d’une fortune estimée à 2,5 milliards de dollars, Daniel Ek est considéré comme celui qui a révolutionné, à travers son site internet, Spotify, la manière d'écouter de la musique, et de la vendre. Retour sur un parcours atypique, hors du commun.

 

« Nous croyons vraiment que nous pouvons améliorer le monde, une chanson à la fois » a-t-il écrit dans le document qu’il a remis au gendarme boursier américain (Securities and Exchange Commission), le 3 avril 2018 à l’occasion de l’introduction à la bourse de Wall Street, de son entreprise, Spotify.

 

Créé il y a 10 ans, Spotify, est un site suédois qui propose un service d’écoute de musique, gratuit mais qui oblige l’utilisateur à écouter également de la publicité entre les différents morceaux. On peut aussi y acheter des albums, des « tracks » ainsi que des abonnements donnant accès à plus encore de contenu. Outre le fait qu’on peut y accéder avec une simple connexion internet, ce concept a également été introduit sur diverses consoles de jeu comme Playstation ou Xbox. Une part importante de marché qui permet aujourd’hui à la plateforme d’afficher 159 millions d’utilisateurs quotidiens, dont 71, ayant souscrit des offres payantes. Des chiffres qui placent le groupe suédois en pole position des sites de streaming musical. Spotify, c’est aussi 3000 salariés à travers le monde et plus de 4 milliards de dollars de chiffre d’affaire. A l’occasion de son introduction en bourse, le groupe, a été valorisé à plus de 20 milliards de dollars. Mais qui est Daniel Ek ?

 

Né le 21 février 1983 à Stockholm, ce fils de la classe ouvrière suédoise passionné d’informatique crée sa première entreprise de conception de sites internet à prix cassés, à seulement 14 ans. Il touche alors plus que ces deux parents réunis. Deux ans plus tard, en 1998, il postule chez Google. Devant le refus de la multinationale de l’embaucher sous prétexte qu’il n’a pas de diplôme universitaire, le jeune prodige s’inscrit alors au Royal Institute of Technology à Stockholm, où il fréquentera les cours pendant seulement quelques mois avant de laisser tomber.

Daniel EK se lance alors dans la programmation et développe plusieurs logiciels qu’il réussira à vendre à d’importantes entreprises. Le jeune homme de 23 ans devient alors millionnaire. La belle vie commence pour lui. Voitures de luxes, appartements en plein centre de Stockholm et soirées mondaines lui étaient devenus accessibles. L’histoire aurait pu se terminer ici, mais non ! Daniel Ek, se met à déprimer. Il voulait faire quelque chose de plus grand encore, marquer les esprits.

Il se retire alors pendant une longue période dans la maison de ses parents où il s’installe dans une cabane dans le jardin. Il en ressort avec Spotify. Une combinaison parfaite entre sa passion de la musique et sa base technique forte. Plus tard, il confiera dans une interview au journal Forbes que la naïveté de croire que le concept aurait été facile à réaliser, l’a beaucoup aidé.

« Quand j’ai lancé Spotify, je ne savais même pas qu’il fallait l’autorisation des maisons de disques. Mais j’ai ce truc en moi : je n’abandonne absolument jamais ! » a-t-il confié. En tout, 2 années lui ont suffi pour convaincre les maisons de disque de lui céder leurs catalogues de titres.

« La bonne personne trouvera le moyen de vendre des parapluies dans le Sahara, ce n’est qu’une question d’exécution. L’idée ne compte que pour 5%, l’exécution pour 95% » a-t-il dit, lors d’une conférence devant un parterre d’universitaires de la Stanford University en 2017.

Aujourd’hui considéré comme la personne la plus importante de l’industrie musicale, Daniel Ek, est sans aucun doute un autodidacte qui a su merveilleusement tirer parti de ses connaissances. « Son aptitude à rester « Zen » lorsqu’il fait face à une difficulté est l’une de ses nombreuses qualités » a déclaré à son propos l’un de ses amis et collaborateurs, Sean Parker.

 

Lancé en Suède en 2008, Spotify arrive aux USA en 2011 où il fera un tabac. « Spotify is so good » (NDLR : Spotify c’est très bien), écrivait Mark Zuckerberg sur sa page Facebook au moment où le site était mis en ligne.

A 35 ans aujourd’hui, il est reconnu par la communauté des entrepreneurs américains comme le PDG le plus accompli de sa génération. Un outsider qui a su créer son chemin.

Malgré sa domination incontestée sur l’industrie musicale, l’entreprise a enregistré 378 millions d’euros de pertes opérationnelles en 2017. Les offres à bas prix visant à convertir toujours plus d’adeptes, les accords avec les labels et les droits d’auteur sont la cause principale de ces pertes.

Il reste néanmoins à dire qu’étant donné le chiffre d’affaire de l’entreprise et son réservoir de 159 millions d’utilisateur quotidiens, Spotify, est un géant à l’avenir certain.

 

Sofiène Ahres

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Imad
| 15-04-2018 17:55
Une tres bonne initiative....sortir du quotidien et ouvrir ses ailes ...peut etre tres efficaces pour informer.........et se rendre utiles.

A lire aussi

L’une des principales qualités que doit avoir un politicien est de durer et de s’accrocher, de

20/07/2018 19:59
8

Au vue des derniers rebondissements, la situation à Al Massar ne semble pas s’arranger. Traversant

19/07/2018 19:59
5

Ils sont nombreux à crier à tue-tête pour exiger une transparence jusque-là étrangère à la politique

18/07/2018 19:59
2

Peu de réactions officielles ont été communiquées après la réunion déterminante tenue sous la

17/07/2018 19:59
9

Newsletter