alexametrics
A la Une

Success Story - Amine Chouaieb : Sois le changement auquel tu aspires !

Success Story - Amine Chouaieb : Sois le changement auquel tu aspires !

 

Fondateur de la startup tunisienne Chifco, spécialisée dans l’Internet des objets (IoT) et le Machine to Machine (M2M), Mohamed Amine Chouaieb est un jeune leader tunisien de renommée internationale. Du haut de ses 32 ans, il est considéré comme une référence des technologies de pointe ce qui lui a valu de nombreux prix mondiaux. Décoré par les gouvernements tunisiens et français pour ses solutions intelligentes de maitrise de l’énergie, Amine Chouaieb, n’est pas en reste et avance à pas de géant !

 

 

Amine Chouaieb, un parcours d’excellence et de leadership

Né à Sousse en 1985, Amine Chaouieb a effectué ses études primaires et secondaires à l’école Bab Jebli et au lycée de jeunes filles Tahar Sfar, à Sousse. Il obtient son baccalauréat en 2004 puis s’inscrit en classes préparatoires au lycée Chaptal, à Paris, où il suivra des études en Maths Sup/Spé. Il intègre par la suite l’Ecole d’ingénieur de la ville de Paris (EIVP) et se spécialise en Urbanisme et génie civil. Curieux et ouvert sur le monde, Amine Chouaieb décide ensuite de partir en Australie, dans le cadre d'un projet de jumelage avec l’University of Sidney, pour se spécialiser en Structure des bâtiments et Génie civil.

De retour en France, il s’inscrit à l’Ecole spéciale des travaux publics (ESTP Paris) et commence à travailler pour le compte du cabinet de conseil, Sinteo. Il continue dans sa lancée studieuse et intègre l’Ecole supérieure de commerce de Paris (ESCP Europe) puis l’Université Cornell de New York, aux Etats-Unis. Il revient de nouveau à Paris où il travaillera durant un an au sein du cabinet de conseil, Eurogroup Consulting, puis décide de concrétiser ses projets sur l’Internet des objets avec la création de la startup tunisienne, Chifco, en 2011.  

 

« Ce n’est pas le fait d’être le premier qui est intéressant, c’est la capacité d’exécuter correctement son idée »…

A l’âge de 27 ans, Amine Chouaieb, se met à lire des rapports sur les réseaux électriques intelligents et l’Internet des objets (IoT). C’est dans ce contexte qu’est né l’intérêt de Amine Chouaieb pour la virtualisation de la gestion des objets sur internet et la domotique. « Le nombre des internautes sur le net ne croît plus, alors que le nombre d’objets connectés à internet est, lui, en nette augmentation. D’après des études, on peut même dire qu’en 2020 il y aura 10 objets par personnes, connectés à Internet. A part le smartphone, la tablette et l’ordinateur, il y aura aussi la voiture, le climatiseur… » a-t-il déclaré à propos de la naissance de l’idée Chifco. Sa solution innovante offre à ses utilisateurs une maîtrise totale de leur consommation énergétique, leur sécurité et leur confort grâce aux objets connectés. C’est le concept de la Maison connectée où chauffage, climatisation, éclairage, gestion des flux (eau, énergie, aliments, déchets, information...) et sécurité sont gérés par un système informatique.

Précurseur dans ce domaine dans la zone MENA, où il n’a pas de concurrent au niveau local même si des multinationales existent, Amine Chouaieb a expliqué que des sociétés à l’international ont repéré la solution offerte par Chifco et ont été séduites par son ingéniosité. « Les plus grands CEO de Microsoft, Ipod, Twitter, Uber m’ont convié pour échanger sur l'avenir de l'IoT…En 2015, nous avons remporté le prix Paris French Tech Ticket réservé aux startup les plus prometteuses du monde. Nous avons eu notre heure de gloire » a-t-il souligné. Son entreprise en plein essor est aujourd’hui basée à Sousse, à Tunis et à Paris et possède également une présence internationale au Maghreb, au Royaume-Uni, en Afrique du Sud, en France et aux Etats-Unis.

 

Amine Chouaieb, François Hollande et Emmanuel Macron

C’est à l’Élysée qu’Amine Chouaieb a été reçu en 2015 par l’ancien et l’actuel présidents de la République française, François Hollande et Emmanuel Macron, en présence des 23 startuppers internationaux, lauréats du prix Paris French Tech Ticket. Pour son projet de mesure de la consommation énergétique domestique grâce à une box, Amine Chouaieb a remporté le prestigieux prix et a pu bénéficier d’un accompagnement en terme de monitoring, coaching, et de financements pour l’aider à continuer et à s’internationaliser. Mais cette distinction n’est pas la seule qu’Amine Chouaieb a remportée. Chifco en a reçu près de 25 dont le Intel Global Challenge Maghreb obtenu en 2012 à la Silicon Valley, le Best performing start up by Microsoft en 2012, le prix Orange African Social Venture Prize en 2013, le prix Climate Shape au World Economic Forum octroyé en 2014, le prix national de la maîtrise de l'énergie décerné par le gouvernement tunisien en 2013 et le CJD Business Awards 2015 décerné à Amine Chouaieb par le Centre des jeunes dirigeants tunisiens (CJD Tunisie) dont il est membre actif. 

 

La critique de la politique de digitalisation actuelle

A propos de l’initiative gouvernementale de digitalisation de l’administration, Amine Chouaieb a émis un critique acerbe : « Aujourd’hui ceux qui parlent de numériser l’administration n’en savent rien ! Ils n’ont aucune connaissance dans ce domaine » a-t-il déclaré. Ultra réaliste et apolitique, il a poursuivi en donnant sa recette du succès : « avoir une vision et des valeurs, être multitâche et être curieux ». Pour lui, il n’y a actuellement ni valeur ni vision « Nous ne savons pas où nous allons, nous n’avons aucune visibilité pour les cinq ans à venir » a-t-il critiqué.

Amine Chouaieb a également fait part de sa philosophie au quotidien « Sois toi-même le changement auquel tu aspires ! Sois discipliné et organisé et les personnes te suivront ». Selon le jeune entrepreneur téméraire, il nous faut ressentir un choc pour « comprendre l’importance de l’économie et se mettre en mode Let’s build together ! » (NDLR : construisons ensemble). Il a aussi évoqué la nécessité de « créer un nouveau cercle vertueux en laissant les jeunes compétences détenir un pouvoir décisionnaire au sein de postes à responsabilités » en renchérissant « Arrêtons de faire petit en Tunisie !».

 

Les passions d’Amine Chouaieb

Passionné de golf et de voile, Amine Chouaieb, est un workaholic qui adore passer son temps libre à lire les biographies des CEO (chief executive officer) du monde entier. Citoyen du monde, il aime se divertir en regardant des documentaires et des reportages sur les cultures à travers le monde. Ses trois icônes sont Steve Jobs, Bill Gates et Habib Bourguiba.

 

 

Khawla Hamed

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Hassen Telmoudi
| 24-12-2017 18:34
C'est enchantent, notamment les trois icônes dont Habib Bourguiba.
Je souhaite que les médias invitent Mr Amine Chouaieb et présentent cet exemple aux jeunes pour leur donner du courage pour relever les défis et avancer au lieu de désespérer

Moustache
| 29-10-2017 20:10
Dommage! un sans-faute, malheureusement mettre steve jobs et bill gates dans le même sac que habib bourguiba c'est comme on dit de l'amateurisme à la limite du lèche-botte:
pas le même parcours, pas les mêmes ambitions, pas les mêmes réalisations, steve et bill ont révolutionnés leur domaine et leurs inventions respectives ont changées l'écosystème numérique mondiale.
Peut-être qu'il a lu les biographies à l'envers.
Sinon un grand bravo! enfin un success story qui en vaut le coup et qui fait plaisir à lire.

Nephentes
| 29-10-2017 19:21
Quel incroyable contraste entre le parcours de ce jeune dynamique, en quête permanente de l'excellence et 'uvrant à l'échelle du monde entier;

Et les loques répugnantes qui hantent jour et nuit les cafés et l'espace public de nos pauvres villes,tels des zombies parasites débarqués d'on ne sait quel abominable cauchemar !!

Des élites tunisiennes de cette trempe, il en existe des centaines à travers le monde !!

Tous exilés.

Tous inconnus au pays des zombies bédouins.

Certains sont totalement assimilés à leur société d'accueil, n'éprouvant que dégoût et nausée devant l'atroce déliquescence qui a détruit en une trentaine d'année ce pays pourtant si prometteur.

Ceux qui sentent encore tunisiens sont perplexes voire accablés.

A lire aussi

La crise, qui a longtemps divisé Nida Tounes, n’arrive pas à baisser en intensité. Il semblerait que

18/02/2019 19:59
2

Le non-Maghreb a un coût assez conséquent pour les pays membres. En effet et selon, les différentes

17/02/2019 16:43
4

En matière de scandales, Nidaa Tounes et ses dirigeants ont battu des records. Ce n’est pas la

15/02/2019 19:21
8

Les chiffres de la Bourse de Tunis sont tombés et ils sont sans appel. 2018 a été une aubaine pour

14/02/2019 19:59
1

Newsletter