alexametrics
A la Une

Slim Riahi de retour le « 30 février 2019 » !

Slim Riahi de retour le « 30 février 2019 » !

 

Il y a huit ans, personne ne le connaissait.  Au lendemain du 14 janvier, il débarquait en Tunisie, créait son parti et devenait homme politique. Aujourd’hui, Slim Riahi, homme d’affaires très controversé et secrétaire général de Nidaa Tounes a la lourde tâche d’expliquer la cohérence de ses actes et de ses propos.

En fuite à l’étranger, après avoir porté plainte contre le chef du gouvernement, Youssef Chahed, pour tentative de putsch, Slim Riahi, refuse, 60 jours après avoir quitté le pays, d’admettre qu’il est en fuite. Il crie au complot et affirme être toujours, le secrétaire général de Nidaa Tounes, ou de ce qui reste du parti vainqueur des élections de 2014.

 

 

Reviendra, reviendra pas ? Une question, que beaucoup de Tunisiens se posent sans pouvoir apporter une réponse définitive.  Slim Riahi rentrera-t-il en Tunisie ? Aura-t-il le courage de rendre des comptes à la justice ? Est-ce qu’il continuera à faire de la politique, après avoir fusionné avec Nidaa Tounes, et « tué » son propre parti (l’UPL) ? Autant de questions auxquelles Slim Riahi a toujours des réponses. Parce que dans sa tête, il a toujours « raison » et il est victime de complot, parce qu’il accomplit des choses « grandioses » pour le pays !

 

Certains n'hésitent pas à dire qu'il a fui la Tunisie. Les rumeurs dans ce sens deviennent, d’ailleurs, de plus en plus insistantes. Depuis novembre 2018, son séjour à l'étranger ne cesse de s'allonger. A chaque apparition médiatique, il affirme, et réaffirme qu’il « n’est pas en fuite. Celui qui évoque ma fuite du pays, se fait des illusions » a-t-il dit, dans une déclaration accordée, mardi 4 décembre 2018, au journal Acharaa Al-Magharibi, affirmant que son retour est programmé pour « cette semaine ». Et « cette semaine » à ce jour n’est pas encore arrivée.

Et des déclarations de ce genre, Slim Riahi en a accordé plusieurs criant, à qui voudrait l’entendre, qu’il sera de « retour ». Mais quand ? Finalement, lui est incapable de fixer une date précise. Vu les démêlés de l’homme d’affaires avec la justice, son retour au pays semble compromis malgré ses déclarations et celles de son avocat. Car, s’il est vrai que le procureur de la République près le tribunal militaire, a classée sans suite, la plainte portée contre le chef du gouvernement pour tentative de putsch, il n’en demeure pas moins que Slim Riahi est tenu de rende des comptes à la justice. Une justice qui ne cesse d’énoncer des verdicts dans des affaires le concernant. La dernière condamnation date de deux jours. En effet, le 6 février 2019, la chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a condamné Slim Riahi, à cinq ans de prison ferme dans une affaire de chèque sans provision dont le montant s’élève à 300 mille dinars.

 

Les démêlés de Slim Riahi avec la justice et ses déclarations « incohérentes » font de lui l’une des personnalités les plus moquées sur les réseaux sociaux. Tout le monde en parle. Les internautes se sont naturellement emparés du dossier de sa « fuite », et se sont amusés à fixer pour lui, sa date de retour. Une date « exceptionnelle », inexistante, voire imaginaire, celle du « 30 février 2019 ».

Après la dernière condamnation de Riahi, les internautes ne l’ont effectivement pas épargné. On peut notamment lire sur la toile: « Message de Slim Riahi envoyé à tous les adhérents #NidaTounes en apprenant sa condamnation à 5 ans de prison ferme pour chèques sans provisions...." Je ne me soustrairai jamais à la justice de mon pays, j'organiserai un retour triomphal à Tunis le 30 février !". 

C’est dire que les internautes tunisiens ne croient pas du tout, au retour de Slim Riahi. Ils sont convaincus qu’il est en fuite et qu’il ne « reviendra plus ». Ils estiment que si jamais il rentre au bercail, c’est la prison qui l’attend.

 

Plusieurs Tunisiens ont cru que Slim Riahi ne reviendra plus. Certains ont même affirmé qu’il quittera la vie politique en restant là où il est, hors de la Tunisie.

Sauf que M. Riahi voit les choses autrement. Dans son intervention du jeudi 7 février 2019, par téléphone à l’émission Club Express sur les ondes d’Express Fm, depuis sa résidence à Dakar, cette fois-ci, il a annoncé clairement qu’il ne se retirera pas de la vie politique et de Nidaa Tounes.

En effet, il été question que Slim Riahi annonce son retrait de la vie politique accordant ainsi, un scoop à l’émission.

Il a, assuré qu’il est encore secrétaire général de Nidaa Tounes. Mieux, il s’est dit aussi, concerné par le congrès électif. « Il est possible que je me présente pour le secrétariat général de Nidaa Tounes si je constate qu’il n’y a pas de candidats capables d’apporter une valeur ajoutée au parti. Dans tous les cas, je reviendrai avant la fin du mois en cours, pour voir tout cela », indique-t-il en substance.

Il a, encore une fois, crié au complot : « Le problème, c’est que je suis visé par les autorités et le pouvoir en place. On essaye de détruire Slim Riahi à chaque fois qu’il entreprend quelque chose de nouveau ».

 

Slim Riahi, homme d’affaires, secrétaire général de Nidaa Tounes, suscite une grande polémique dans les milieux de la politique, des affaires et du sport mais aussi auprès de l’opinion publique. Après une ascension politique et sportive fulgurante, Slim Riahi serait-il vers la fin de sa carrière ? Une fin aussi intrigante que ses débuts.

Personnage énigmatique et controversé, l’homme d’affaires, en fuite à l’étranger et sous le coup de plusieurs condamnations et poursuites judiciaires pour corruption et blanchiment d’argent, n’a pas froid aux yeux et n’arrête pas de déclarer, à chaque occasion, dans les médias, qu’il ne quittera pas la politique et encore moins Nidaa Tounes.

 

Milliardaire, il était inconnu du bataillon politique jusqu’en juin 2011, aujourd’hui, Riahi est la « star » des médias, des réseaux sociaux et intrigue l’opinion publique.  Pas pour ses actions efficaces et ses idées exceptionnelles de réformes ou de développement, mais plutôt pour ses déboires avec la justice, ses déclarations fracassantes et son positionnement politique.

Slim Riahi a affirmé, encore une fois, qu’il n’a pas pris la fuite et qu’il sera de retour vers la fin du mois de février. Cependant, il a déjà promis de revenir une première fois, le 26 novembre 2018, puis le 30 du même mois, puis en décembre…..Aujourd’hui, nous sommes le 8 février 2019. Cela fait environ 60 jours que Riahi a quitté le pays. Et visiblement personne ne sait quand est-ce qu’il rentrera, même pas son avocat. A force de reporter la date de son retour, il semblerait que les internautes ont raison, et que Slim Riahi serait de retour le 30 février 2019 !

 

Insaf Boughdiri

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (25)

Commenter

dalil
| 12-02-2019 13:10
'En effet,( il été) question que Slim Riahi annonce son retrait'
1/ vous ne savez pas écrire en français.
2/ le mois de fevrier est de 28 ou 29 jours jamais de 30 jours.
A vous seule, vous êtes l'incompétence personnifiée !!!
BN payez des correcteurs valables et à la retraite, il n'y a que ça. il y va de votre image.

Citoyen de Tunisie
| 12-02-2019 11:43
Qui est-il ?
D'où vient-il ?
Que fait-il ?
............................ du charabia ;
Mais qui lui a ouvert les portes, tel est la question.

FEVRIER30-29-28
| 11-02-2019 16:04
Tout est dans la finesse et la maîtrise des langues?
Bien que le Tunisien n'était pas doué dans les langues valeurs et après 9 années de durs labeurs des chameliers, je pense qu'ils ont réussi à vous faire gober leurs 6ème siècle et vous voilà en plein tourbillon dans la maîtrise du calendrier Musulman,Grégorien, Juif ou .....
Je vous souhaite beaucoup de courage pour sortir des sentiers arabes et muslims pour découvrir 1 autre lumière concurrente à votre Islam Mercantile!!!

DIEHK
| 11-02-2019 15:56
Je suis vraiment très déçu et vous savez pourquoi!!!
Parce que de puis la nuit des temps, le mois de février, c'est:
28 jours ou
29 jours!!
9a ne m'étonne dans Bagla Liha, la nuit tous les chats sont gris et les compétences provoquent des bouchons .....
Je sais que vous ne pouvez pas surveiller tout le monde, mais vous pouvez changer autant que vous le désirez de "correcteurs soit disant maîtrisant la langue de Molière et je vous rassure, qu'il m'arrive de faire des fautes d'orthographe mais jamais pour les chiffres car je suis très très prêt de mes sous!!!Histoire de modérer les modérateurs et les ciseaux qui sont prompts à cacher ce sain qu'on ne saurait voir!!
Alitiés et sans rancune quand même.

EL OUAFI
| 11-02-2019 12:43
Mr Mansour Lahyani "sa " bibliothèque est tellement imposante que vous devriez avoir du respect pour lui et pour son infinie culture ! "Je rêve" !
Vous croyez vraiment il a une bibliothèque ? il me semble que c'est un montage ou un spécimen de la bibliothèque de ben Ali avec ce nabot en devanture , mais au fait qui l'a hissé au poste de dirigeant de Nidaa Tounes ? et qui l'a aidé a déguerpir hors frontière ,le vieux renard n'est-il pour quelques choses ? (merci)

Ali Baba au Rhum
| 10-02-2019 15:23
le 30 Fevrier de l'année du Singe?

lassaad
| 10-02-2019 10:15
Cet homme continu a se moquer de tout le monde... on dirait que ça le fait jouir de savoir qu'il fait le Buzz, alors il continu a jouer! sahha lih
Ichallah un jour il sera jugé pour motif de "moquerie abusive de ses compatriotes" (entre autre), dont la sanction sera bien lourde... la plus lourde, encore plus lourde que ce qu'il a ce jour!

stanislas
| 10-02-2019 09:01
C'est un canular,le 30 Février ça n'existe pas!

l'idiot du bled
| 10-02-2019 07:43
si le croissant de lune n'a pas été observé il rentrera le 31 février.2019

Après le théorie de la terre plate le GROS SLIM (sic)invente l'année TRI ou QUADRI SEXTILE

Mastour
| 09-02-2019 22:26
Il lui faut un visa pour retourner en Tunisie. Sinon un mandat d'arrêt.

A lire aussi

La crise, qui a longtemps divisé Nida Tounes, n’arrive pas à baisser en intensité. Il semblerait que

18/02/2019 19:59
3

Le non-Maghreb a un coût assez conséquent pour les pays membres. En effet et selon, les différentes

17/02/2019 16:43
4

En matière de scandales, Nidaa Tounes et ses dirigeants ont battu des records. Ce n’est pas la

15/02/2019 19:21
8

Les chiffres de la Bourse de Tunis sont tombés et ils sont sans appel. 2018 a été une aubaine pour

14/02/2019 19:59
1

Newsletter