alexametrics
Dernières news

Slim Feriani : La Steg rencontre d’énormes difficultés

Slim Feriani : La Steg rencontre d’énormes difficultés

 

Le ministre de l’Industrie et des PME, Slim Feriani a indiqué, ce lundi 18 février 2019, au micro de Wassim Belarbi sur les ondes d’Express Fm que la Steg recontre de grandes difficultés à cause des dettes de ses clients qui ont atteint les 1400 MDT.

 

A cette occasion, Slim Feriani a appelé les citoyens à être compréhensifs et à payer leurs factures. « La Steg va procéder à des coupures d’électricité en cas de non-paiement. C’est une mesure qui permettra de la sauver puisque l’Etat n’est plus en mesure d’injecter des fonds pour cette société », a-t-il précisé.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (20)

Commenter

LOGIQUE
| 18-02-2019 22:26
Qui ne sert qu'à l'enfoncer encore plus. Médecins qui distribuent les médicaments pour toute la famille. Personnel qui est en congé de santé très facilement...j'en sais quelque chose j'ai vite arrêter la convention.

Foued
| 18-02-2019 18:09
Je suis d accord avec toi , même si la STEG coupe l électricité , elle soit toujours en difficulté .

hadou
| 18-02-2019 17:52
allez chercher l'argent dans les avantages colossaux de vos employés...

Rationnel
| 18-02-2019 14:54
Ce qui se passe a la STEG se reproduit dans la majorité des sociétés publiques (étatiques).
- ***
- Sur-effectif
- Très faible productivité et production
- Des syndicats qui refusent les reformes et les changements
- Des citoyens qui refusent de payer leurs factures et volent l'électricité, la STEG a un record de 30% de électricité qui n'est pas facturée.
- Vente a perte: Le kWh coûte a la STEG 270 millimes et est revendu a 200 millimes.

La faillite du pays est une éventualité, vu que les déficits deviennent permanents et continuent a croître. Le déficit commercial était de 19 milliards de dinars en 2018, a ce train la faillite devient une possibilité. Le slogan de la révolution : "eau et pain et ben Ali laa" deviens réalité. Il ne restera que l'eau et le pain (ces denrées risquent aussi de disparaître vu que le blé est importe et l'eau deviens rare durant les années de sécheresse). Ceux qui ont fait la révolution jugeaient être capables de se priver des conforts de la vie moderne comme l'électricité, ils auront leurs souhaits.

@Lezaffaire : GE (General Electric) passe par de grandes difficultés et elle ne s'intéresse pas aux sociétés d'électricité, elle vend les turbines a gaz aux société qui produisent l'électricité, les réacteurs pour avions, et le matériel bio-médical comme les MRI. Avec le succès des énergies renouvelables le marche des turbines a gaz a chute ce qui a provoque une partie des problèmes de GE.

Soufi
| 18-02-2019 14:52
La STEG emploie le triple de l'effectif pour produire la même quantité d'énergie. Elle offre par ailleurs de l'énergie électrique gratis à ses employés même ceux qui sont à la retraite . Alors de grâce ne nous prenez pas pour des imbéciles et traitez le peuple sur le même pieds d'égalité.
Tous ces avantages en nature ont été hérités de la période coloniale . En France et partout dans le monde ils ont été abandonnés sauf en Tunisie. Idem pour la séance unique durant l'été .Agissez messieurs les responsables au lieu d'aller quémander Auprès des hors la loi les frais de consommation d'energie impayée.

LE TUNISIEN
| 18-02-2019 14:02
ce petit n'a rien à foutre avec l'industire ou les PME, qu'il se cse ailleur.

Bob
| 18-02-2019 13:42
Tunisair, STEG, Sonede, Pharmacie Centrale etc, etc. des sociétés en faillite qui doivent, logiquement, déposer le bilan et se vendre au plus offrant. Pleurnicher tous les jours dans les médias n'est pas le remède.

abc
| 18-02-2019 13:10
La Steg arnaque les Clients et ses Clients l'arnaquent '?'..
Aucune transparence, une situation de monopole, des couts de gestions inexpliqués, des agents qui ne travaillent pas, le photovoltaïque contré par la steg elle même '?'
Une future Tunisair en somme '?'.

Rached Napolitano
| 18-02-2019 12:56
Commencez par faire payer le personnel de la STEG qui gaspille le courant parce que c'est gratuit et arrêtez de construire de nouvelles bâtisses pour le confort des scribouillards fainéants. Ce serait mieux au lieu de pleurnicher.

A4
| 18-02-2019 12:21
En 2010, la STEG avait 9 500 salariés.
En 2013, la STEG est passée à 12 750 salariés.
En 2019, la STEG a encore 12 350 salariés.
C'est comme ça que les sociétés "étatiques" croulent: sureffectif + augmentations de salaires !!!

A lire aussi

Une séance de travail a eu lieu, jeudi 14 mars 2019, entre Mohamed Fadhel Kraïem, président

20/03/2019 17:24
0

La députée de la Coalition nationale, Leila Chettaoui est intervenue, ce mercredi 20 mars 2019, sur

20/03/2019 16:25
5

La cérémonie de la 63eme fête de l’Indépendance organisée ce mardi 20 mars au Palais de Carthage

20/03/2019 14:36
11

Face à la fréquence d’actes de violences dans les stades, ayant conduit récemment à de graves

20/03/2019 13:51
2

Newsletter